extérieur
 
 
 

Par Michel Morin
1 Introduction, pourquoi ai-je publié cet exposé?
2 Critères bibliques pour être un «ange / messager de Dieu»
3 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur l'arbre de la connaissance du bien et du mal
4 L'appel aux «vainqueurs» de l'arbre de la connaissance du bien et du mal
5 Le protocole des noces de l'Agneau
6 Exposé sur le mystère de l'iniquité
7 William Branham et «son message», avant le retour de Christ
8 Réfutation de l'enseignement de William Branham sur l'évolution progressive de la nouvelle naissance
9 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur l'enlèvement et les tribulations
10 Réfutation de l'enseignement de William Branham sur les 70 semaines de Daniel
11 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur le rôle de la nation littérale d'Israël dans les prophéties bibliques
12 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur l'unité de Dieu et sur la divinité
13 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur le serpent ancien
14 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur les 144,000 d'Apocalypse 7:4, 14:1 et 14:3
15 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur la marque de la bête
Réfutation de la prétention de William Branham déclarant que son message a «réglé les points en suspens»
17 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église d'Éphèse «Paul»
18 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Smyrne «Irénée de Lyon»
19 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Pergame, «Martin de Tours»
20 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Thyatire, «Colomba d'Iona»
21 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Sardes «Martin Luther»
22 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Philadelphie, «John Wesley»
23 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Laodicée «William Branham»
24 Réfutation de l'enseignement et de l'interprétation sur les 7 sceaux et les 7 tonnerres par William Branham
25 Réfutation de l'enseignement et de l'interprétation sur les 7 trompettes par William Branham
26 Clarence Larkin, sa publication de 1918
27 À propos de «Voice of God Recordings»
28 Lettre ouverte de Sarah Branham aux croyants (du Message) datée de 1989


Note: Les liens sont soulignés en bleu     (Les liens indiqués avec s'ouvrent dans une fenêtre extérieure)

Les soi-disant «points en suspens»

Introduction, pourquoi ai-je publié cet exposé?
Pourquoi William Branham s'est-il disqualifié lui-même comme «ange/étoile/messager»?
Lorsque «la lampe» qui était une figure de l'Église, devient soudainement «l'ange/étoile/messager»
En 1954, l'Église aurait pu vivre un grand réveil! Mais l'étincelle fut éteinte avant même d'avoir pu mettre le feu
C'est un appel pour des vainqueurs comme ceux d'Apocalypse 3;5, revêtus des vêtements blancs symboliques
L'allégorie de «la montagne de Sion», là où réside «l'assemblée» «des étoiles de Dieu»
Les 7 «anges/messagers» des 7 Églises, partagent exactement les mêmes caractéristiques spirituelles
L'appel des vainqueurs est le seul et unique authentique «Message»

 
 

 

« (37) Bon, vous voyez, le mystère de ce Livre scellé de Sept Sceaux sera révélé quand le Message du septième ange de l’église sera proclamé. Voyez? “Le septième ange commence à sonner de la trompette”, et voilà les Messages qui ont été mis par écrit, là, et nous Les avons sous forme de bandes et sous forme de brochures. Donc, “quand le Message commencera à être proclamé, le mystère de Dieu s’accomplirait, vous voyez, à ce moment-là.” Maintenant, remarquons bien. Le Livre du mystère de Dieu n’est pas révélé, tant que le Message du septième ange n’a pas été proclamé. (38) Or, ces points seront importants dans les Sceaux, j’en suis sûr, parce que tout Cela doit se tenir. (39) Or, Il est écrit de façon mystérieuse, parce qu’aucun homme, nulle part, ne Le connaît. Dieu seul, Jésus-Christ, vous voyez. Bon, mais c’est… C’est un Livre, un Livre mystérieux. C’est le Livre de la Rédemption. Nous verrons cela un peu plus tard. Or, nous savons que ce Livre de la Rédemption ne sera pas parfaitement compris; Il sera sondé au cours de six âges de l’église. Mais, à la fin, quand le septième ange commence à proclamer son mystère, il règle toutes les choses que ces hommes avaient sondées et qui étaient restées en suspens. Et les mystères descendent d’auprès de Dieu, en tant que la Parole de Dieu, et ils révèlent l’entière révélation de Dieu, alors, la Divinité et tout le reste, c’est réglé. Tous les mystères, la semence du serpent et tout le reste, doivent être révélés. (40) Maintenant, vous voyez, je ne suis pas en train d’inventer ça. C’est ce que… C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. »
William Branham - La brèche entre les sept âges de l’église et les sept sceaux [63-0317E]



Les soi-disant «points en suspens» qui sont «les mystères de Dieu» où

Lorsqu'on examine sérieusement les enseignements de William Branham, on se rend rapidement compte que William Branham s'est lui-même positionné sur l'Église, en position d'autorité spirituelle, en déclarant qu'il avait les réponses aux questions des soi-disant vérités cachées ou perdues, les mystères bibliques. William Branham a su utiliser ses connaissances des enseignements du dispensationalisme pour étayer son «Exposé de 7 Âges de l'Église» et ensuite s'identifier au «messager du dernier âge». Ainsi William Branham devient dès lors, le «septième ange d'Apocalypse 10:7», celui qui proclame et «sonne la 7e trompette» et qui met fin à tous les mystères qui sont restés incompris pour les dénominations et les organisations.

« (165) Écoutez attentivement. Le Septième Ange d'Apocalypse 10:7 est le messager au septième âge de l'Église. Voyez-vous? Maintenant, observez. «Aux jours... » Observez ceci. Mais qu'aux jours de la voix du septième ange, quand il sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s'accomplirait…

(166) Ce messager ici, le Septième Ange, proclame son message à l'Église de Laodicée. Remarquez son genre de message. Or, cela ne s'adressait pas au Premier Ange, Deuxième Ange, Troisième, Quatrième, Cinquième, Sixième; mais c'est le Septième Ange qui avait ce genre de message. Qu'était-ce? Remarquez son genre de message: c'est d'accomplir tous les mystères de Dieu qui sont écrits dans le Livre. Le Septième Ange met fin à tous les mystères qui sont restés en suspens dans toutes ces organisations et dénominations – le Septième Ange les réunit et met fin au mystère entier. C'est ce que dit la Bible. Il met fin au mystère du Livre écrit.

(167) Maintenant, relevons quelques-uns de ces mystères. Si vous voulez, vous pouvez les inscrire. Premièrement, je prendrai ce que dit Scofield ici, dans Matthieu 13. Si vous voulez en inscrire certains... Si vous n'avez pas de Bible Scofield, vous voudrez peut-être lire ce que sont, d'après lui, certains des mystères. Maintenant, au verset 11: Jésus leur répondit: Parce qu'il vous a été donné (c'est-à-dire à ses disciples)... Parce qu'il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné. (Les mystères.)

(168) Voici ce qu'est un mystère: Un mystère, dans l'Écriture, est une vérité qui a été préalablement cachée et qui est maintenant révélée divinement, mais à laquelle reste toujours attaché un élément surnaturel malgré la révélation. Les plus grands mystères, et les grands mystères sont:

  1. Numéro un: Le mystère du Royaume des Cieux. C'est celui dont nous sommes en train de parler maintenant. (Matthieu 13:3-15)

  2. Le deuxième mystère est le mystère de l'aveuglement d'Israël pendant cet âge. (Romains 11:25 avec le contexte)

  3. Le troisième mystère est le mystère de la translation des saints vivants à la fin de cet âge.
    (I Corinthiens 15, et aussi I Thessaloniciens 4:14-17)

  4. Le quatrième mystère, c'est celui de l'Église du Nouveau Testament formant un seul Corps, composé à la fois de Juifs et de Gentils. (Éphésiens 3:1-11, Romains 16:25; et aussi Éphésiens 6:19, Colossiens 4:3)

  5. Le cinquième mystère, c'est celui de l'Église en tant qu'Épouse de Christ. (Éphésiens 5:28-32)

  6. Le sixième mystère, c'est celui du Christ vivant, étant le même hier, aujourd'hui et éternellement. (Galates 2, et Hébreux 13:8, et de nombreux autres passages semblables)

  7. Le septième mystère, c'est celui de Dieu, soit de Christ, en tant que plénitude incarnée de la divinité, en Qui toute la sagesse divine et la divinité sont restaurées à l'homme.

  8. NDLR - référence absente

  9. Le neuvième mystère est le mystère de l'iniquité mentionné dans II Thessaloniciens, etc.

  10. Le dixième mystère, c'est celui des Sept Étoiles d'Apocalypse 1. (Nous en avons déjà traité. Les Sept Étoiles étaient les Sept Églises. Les Sept Messagers, etc.)

  11. Et le onzième mystère, c'est mystère Babylone, la prostituée d'Apocalypse 17:5-7.

(169) Ce sont certains des mystères que cet ange est censé conclure – tous les mystères; tous les mystères de Dieu. Et les autres – puis-je dire ceci avec respect, et sans faire allusion à moi-même mais plutôt à l'Ange de Dieu:

  • La semence du serpent, qui fut un mystère caché durant toutes ces années

  • La grâce, redressée – non pas la disgrâce, mais la réelle et véritable grâce

  • Il n'existe pas d'enfer qui brûle éternellement. Vous brûlerez pendant des millions d'années, mais tout ce qui est éternel n'a ni commencement ni fin, et l'enfer fut créé. Tous ces mystères.

  • Le mystère du Baptême du Saint-Esprit, sans sensation, mais la Personne de Christ accomplissant en vous les mêmes œuvres qu'Il a faites.

  • Le mystère du baptême d'eau, que le trinitairisme extrême a changé en des titres de Père, Fils et Saint-Esprit;

  • et le mystère de la divinité s'accomplissant dans le baptême au Nom de Jésus-Christ, selon le Livre de la Révélation, que l'Église, en ce temps, devait recevoir.

Voilà certains des mystères. Le retour de la Colonne de Feu. Amen! C'est la chose qui est censée arriver, et nous la voyons!

(170) Oh, comme nous pourrions continuer à nommer ces mystères. Nous voyons cette Colonne de Feu qui conduisit les enfants d'Israël – la même qui frappa Saul en route pour Damas, et la même qui vient avec la même puissance, faisant les mêmes choses, et révélant la même Parole, tout en restant mot à mot avec la Bible.

(171) Le son de la trompette signifie trompette de l'Évangile. Et le son de la trompette, dans la Bible, signifie: Préparez-vous pour une guerre scripturaire. Avez-vous saisi cela? Une guerre scripturaire. Paul a dit... (Si vous voulez l'inscrire, c'est I Corinthiens 14:8.) Paul a dit: «Si la trompette rend un son confus, comment un homme saura-t-il à quoi se préparer?» Et, si elle ne produit pas un son scripturaire, un son confirmé, une confirmation de la Parole de Dieu rendue manifeste, comment la reconnaîtrons-nous à la fin des temps? Si elle dit qu'ils croient que Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement, mais nient Ses signes et miracles, qui firent que toute la nature et toute l'Église crurent en Lui, comment saurons-nous de quelle manière nous préparer?

(172) Quelqu'un est venu avec un tableau et a dessiné tout cela; et quelqu'un vint avec autre chose et le dessina, et c'était contraire au premier. Certains sont venus et ont dit: «Voilà, c'est cela», en revenant à ceci, et d'autres ont écrit des livres, etc. Mais Dieu vient dans la puissance de Sa résurrection, et qui va parler là-contre? Si Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement, Il fait la même chose qu'Il a faite hier, aujourd'hui et éternellement. C'est ce qu'est censé faire cet ange: il doit prendre ces mystères, ces points en suspens sur lesquels les gens s'égarent.» William Branham - Monsieur, est-ce le signe de la fin? [62-1230E]

Qu'étaient donc ces pseudo «points en suspens»? the mysteries that's lain loose-ended, a

 

« (50) Maintenant, au chapitre 3, l’Église est montée, mais il reste à révéler la rédemption, montrer comment l’Église a été rache-… rachetée, la révélation de ce qui s’est passé au cours de l’âge de l’Église. Vous voyez, l’Église est partie, alors maintenant, au chapitre 5, Il montre comment Il l’a fait, ce qui s’est passé, comment Il a scellé l’Église. La révélation de Son Nom, le baptême d’eau en utilisant Son Nom, la Vie Éternelle, pas d’enfer Éternel, la semence du serpent, la sécurité Éternelle, toutes les grandes doctrines, la prédestination de l’Église, tout cela a été révélé à l’Église. Il montre comment Il l’a fait.»
William Branham - Les instructions de Gabriel à Daniel 61-0730M

  • La révélation de son Nom
  • le baptême d’eau en utilisant son Nom
  • la Vie éternelle
  • Pas d’enfer éternel
  • La semence du serpent
  • La sécurité éternelle
     
 
 

Le Message de William Branham est en position d'autorité divine pour enseigner

« (18) ... Mais le Seigneur nous a donné de très puissants messages, il y en a des centaines et des centaines sur bandes, tel que Les Sept Âges de l’Église, Le–Le Commencement de la Semence, et le... oh! L’Agneau et la Colombe, et Il descendit de Sa Gloire, et toutes sortes de messages par lesquels, à mon avis, le Seigneur a béni. Et on en a ici.»
William Branham - L'homme le plus méchant de Santa Maria [62-0630E]

« (13) ... Et ensuite, je ferai quelques bandes pendant que je suis ici, car je vous ai tous promis, voyez-vous, que tout nouveau message (message enregistré) serait apporté premièrement de cette estrade. C’est ici que toutes les bandes sont faites, pas à l’extérieur. .. (14) Et je pense maintenant que les clients de nos bandes, qui, dans le monde entier, … Un message qui part d’ici fait le tour du globe. Voyez-vous? Il va jusque dans la jungle et partout, grâce aux enregistrements sur bandes. Et, il est traduit chez les païens et tout dans une multitude de différentes langues. C’est pourquoi, pendant que je suis ici, je désire, si le Seigneur le veut, faire quelques nouvelles bandes. Et peut-être, si ce soir, le pasteur n’a pas quelque chose qui brûle sur le cœur, eh bien, je voudrais si possible, faire une bande ce soir.» William Branham - Se tenir à la brèche - [63-0623M]

« (37) Bon, vous voyez, le mystère de ce Livre scellé de Sept Sceaux sera révélé quand le Message du septième ange de l’église sera proclamé. Voyez? “Le septième ange commence à sonner de la trompette”, et voilà les Messages qui ont été mis par écrit, là, et nous Les avons sous forme de bandes et sous forme de brochures. Donc, “quand le Message commencera à être proclamé, le mystère de Dieu s’accomplirait, vous voyez, à ce moment-là.” Maintenant, remarquons bien. Le Livre du mystère de Dieu n’est pas révélé, tant que le Message du septième ange n’a pas été proclamé. (38) Or, ces points seront importants dans les Sceaux, j’en suis sûr, parce que tout Cela doit se tenir. (39) Or, Il est écrit de façon mystérieuse, parce qu’aucun homme, nulle part, ne Le connaît. Dieu seul, Jésus-Christ, vous voyez. Bon, mais c’est… C’est un Livre, un Livre mystérieux. C’est le Livre de la Rédemption. Nous verrons cela un peu plus tard. Or, nous savons que ce Livre de la Rédemption ne sera pas parfaitement compris; Il sera sondé au cours de six âges de l’église. Mais, à la fin, quand le septième ange commence à proclamer son mystère, il règle toutes les choses que ces hommes avaient sondées et qui étaient restées en suspens. Et les mystères descendent d’auprès de Dieu, en tant que la Parole de Dieu, et ils révèlent l’entière révélation de Dieu, alors, la Divinité et tout le reste, c’est réglé. Tous les mystères, la semence du serpent et tout le reste, doivent être révélés. (40) Maintenant, vous voyez, je ne suis pas en train d’inventer ça. C’est ce que… C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. »
William Branham - La brèche entre les sept âges de l’église et les sept sceaux [63-0317E]

« (165) Écoutez attentivement. Le Septième Ange d'Apocalypse 10:7 est le messager au septième âge de l'Église. Voyez-vous? Maintenant, observez. «Aux jours... » Observez ceci. Mais qu'aux jours de 1a voix du septième ange, quand il sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s'accomplirait… 166 Ce messager ici, le Septième Ange, proclame son message à l'Église de Laodicée. Remarquez son genre de message. Or, cela ne s'adressait pas au Premier Ange, Deuxième Ange, Troisième, Quatrième, Cinquième, Sixième; mais c'est le Septième Ange qui avait ce genre de message. Qu'était-ce? Remarquez son genre de message: c'est d'accomplir tous les mystères de Dieu qui sont écrits dans le Livre. Le Septième Ange met fin à tous les mystères qui sont restés en suspens dans toutes ces organisations et dénominations – le Septième Ange les réunit et met fin au mystère entier. C'est ce que dit la Bible. Il met fin au mystère du Livre écrit. 167 Maintenant, relevons quelques-uns de ces mystères. Si vous voulez, vous pouvez les inscrire. Premièrement, je prendrai ce que dit Scofield ici, dans Matthieu 13. Si vous voulez en inscrire certains... Si vous n'avez pas de Bible Scofield, vous voudrez peut-être lire ce que sont, d'après lui, certains des mystères. Maintenant, au verset 11: Jésus leur répondit: Parce qu'il vous a été donné (c'est-à-dire à ses disciples)... Parce qu'il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné. (Les mystères.) 168 Voici ce qu'est un mystère: Un mystère, dans l'Écriture, est une vérité qui a été préalablement cachée et qui est maintenant révélée divinement, mais à laquelle reste toujours attaché un élément surnaturel malgré la révélation. Les plus grands mystères, et les grands mystères sont: Numéro un: Le mystère du Royaume des Cieux. C'est celui dont nous sommes en train de parler maintenant. (Matthieu 13:3-15) Le deuxième mystère est le mystère de l'aveuglement d'Israël pendant cet âge. (Romains 11:25 avec le contexte) Le troisième mystère est le mystère de la translation des saints vivants à la fin de cet âge. (I Corinthiens 15, et aussi I Thessaloniciens 4:14-17) Le quatrième mystère, c'est celui de l'Église du Nouveau Testament formant un seul Corps, composé à la fois de Juifs et de Gentils. (Éphésiens 3:1-11, Romains 16:25; et aussi Éphésiens 6:19, Colossiens 4:3) Le cinquième mystère, c'est celui de l'Église en tant qu'Épouse de Christ. (Éphésiens 5:28-32) Le sixième mystère, c'est celui du Christ vivant, étant le même hier, aujourd'hui et éternellement. (Galates 2, et Hébreux 13:8, et de nombreux autres passages semblables) Le septième mystère, c'est celui de Dieu, soit de Christ, en tant que plénitude incarnée de la divinité, en Qui toute la sagesse divine et la divinité sont restaurées à l'homme. Le neuvième mystère est le mystère de l'iniquité mentionné dans II Thessaloniciens, etc. Le dixième mystère, c'est celui des Sept Étoiles d'Apocalypse 1. (Nous en avons déjà traité. Les Sept Étoiles étaient les Sept Églises. Les Sept Messagers, etc.) Et le onzième mystère, c'est mystère Babylone, la prostituée d'Apocalypse 17:5-7. 169 Ce sont certains des mystères que cet ange est censé conclure – tous les mystères; tous les mystères de Dieu. Et les autres – puis-je dire ceci avec respect, et sans faire allusion à moi-même mais plutôt à l'Ange de Dieu: La semence du serpent, qui fut un mystère caché durant toutes ces années. La grâce, redressée – non pas la disgrâce, mais la réelle et véritable grâce. Il n'existe pas d'enfer qui brûle éternellement. Vous brûlerez pendant des millions d'années, mais tout ce qui est éternel n'a ni commencement ni fin, et l'enfer fut créé. Tous ces mystères. Le mystère du Baptême du Saint-Esprit, sans sensation, mais la Personne de Christ accomplissant en vous les mêmes œuvres qu'Il a faites. Le mystère du baptême d'eau, que le trinitairisme extrême a changé en des titres de Père, Fils et Saint-Esprit; et le mystère de la divinité s'accomplissant dans le baptême au Nom de Jésus-Christ, selon le Livre de la Révélation, que l'Église, en ce temps, devait recevoir. Voilà certains des mystères. Le retour de la Colonne de Feu. Amen! C'est la chose qui est censée arriver, et nous la voyons! 170 Oh, comme nous pourrions continuer à nommer ces mystères. Nous voyons cette Colonne de Feu qui conduisit les enfants d'Israël – la même qui frappa Saul en route pour Damas, et la même qui vient avec la même puissance, faisant les mêmes choses, et révélant la même Parole, tout en restant mot à mot avec la Bible. 171 Le son de la trompette signifie trompette de l'Évangile. Et le son de la trompette, dans la Bible, signifie: Préparez-vous pour une guerre scripturaire. Avez-vous saisi cela? Une guerre scripturaire. Paul a dit... (Si vous voulez l'inscrire, c'est I Corinthiens 14:8.) Paul a dit: «Si la trompette rend un son confus, comment un homme saura-t-il à quoi se préparer?» Et, si elle ne produit pas un son scripturaire, un son confirmé, une confirmation de la Parole de Dieu rendue manifeste, comment la reconnaîtrons-nous à la fin des temps? Si elle dit qu'ils croient que Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement, mais nient Ses signes et miracles, qui firent que toute la nature et toute l'Église crurent en Lui, comment saurons-nous de quelle manière nous préparer? 172 Quelqu'un est venu avec un tableau et a dessiné tout cela; et quelqu'un vint avec autre chose et le dessina, et c'était contraire au premier. Certains sont venus et ont dit: «Voilà, c'est cela», en revenant à ceci, et d'autres ont écrit des livres, etc. Mais Dieu vient dans la puissance de Sa résurrection, et qui va parler là-contre? Si Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement, Il fait la même chose qu'Il a faite hier, aujourd'hui et éternellement. C'est ce qu'est censé faire cet ange: il doit prendre ces mystères, ces points en suspens sur lesquels les gens s'égarent.» William Branham - Monsieur, est-ce le signe de la fin? [62-1230E]

« (50) Maintenant, au chapitre 3, l’Église est montée, mais il reste à révéler la rédemption, montrer comment l’Église a été rache-… rachetée, la révélation de ce qui s’est passé au cours de l’âge de l’Église. Vous voyez, l’Église est partie, alors maintenant, au chapitre 5, Il montre comment Il l’a fait, ce qui s’est passé, comment Il a scellé l’Église. La révélation de Son Nom, le baptême d’eau en utilisant Son Nom, la Vie Éternelle, pas d’enfer Éternel, la semence du serpent, la sécurité Éternelle, toutes les grandes doctrines, la prédestination de l’Église, tout cela a été révélé à l’Église. Il montre comment Il l’a fait.»
William Branham - Les instructions de Gabriel à Daniel 61-0730M

 




Note: Les liens sont soulignés en bleu     (Les liens indiqués avec s'ouvrent dans une fenêtre extérieure)

La raison pourquoi j'ai publié cet exposé, est que j'ai été littéralement «poussé à le faire» et si ce n'est pas moi qui l'aurait fait, le Seigneur aurait choisit quelqu'un d'autre! C'est la déclaration de guerre du Seigneur, pas la mienne! C'est Sa guerre telle que prophétisée dans Apocalypse 12:7! Si vous croyez que le Seigneur revient, commencez d'abord par identifier son Esprit et ceux qui en sont inspirés! Maintenant, comprenez-moi bien: ce site Internet a été créé dans le but précis d'examiner soigneusement tous les critères requis selon la Parole de Dieu pour qu'une personne soit spirituellement qualifiée devant le Seigneur, pour être un «ange» ou un «messager» du Seigneur. Je suis persuadé que l'errance dans le «désert» a maintenant assez duré, et qu'il est plus que temps de remettre les pendules à l'heure!

Si vous avez déjà parcouru d'autres chapitres parmi mes publications, vous avez certainement observé que je vous ai clairement indiqué que personne ne peut prétendre se tenir dans la présence de Dieu, peut importe qu'il soit un moine, un prêtre ou un évêque Catholique du moyen âge, tel Irénée de Lyon, Martin de Tours ou un évangéliste comme Colomban, ou un réformateur comme Martin Luther,  ou même un grand prédicateur comme John Wesley, à moins de comprendre Qui est le Seigneur, et Qui est Son Dieu.

Sachez également qu'aucun Trinitaire, même s'il a été désigné par William Branham en tant «qu'ange/étoile/messager»  ne peut se tenir dans la présence de Dieu, car c'est un non-sens de prétendre «se tenir dans la présence de Dieu» en Esprit, alors qu'un Trinitaire ne sait même pas Qui est notre Dieu et n'est pas en mesure d'identifier correctement à quel esprit il s'adresse.   Seuls ceux qui sont revêtus de la robe blanche symbolique de l'Agneau et qui connaissent leur Dieu et leur Seigneur ont accès au Saint des Saints en Esprit.

Cette étude vise expressément la crédibilité de l'enseignement et la doctrine dispensationaliste «de l'Exposé des «sept dispensations» ou 7 âges de l'Église» ainsi que celle de la «révélation progressive» sur laquelle repose l'enseignement des Sept Âges de l'Église, tel que prêché par William Branham. Ce site n'est pas une attaque sur le don de guérison de William Branham, car seul Dieu a le pouvoir de guérir et ceux qui chassent des démons en Son Nom ne peuvent se glorifier de quoi que ce soit devant Lui. Au «Jour du Seigneur» plusieurs diront au Seigneur: «n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?» et le Seigneur ne les contredira pas sur leurs dons de chasser des démons ou de faire des miracles en Son Nom, mais il leur dira simplement qu'Il ne les a jamais connus....

«Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son fils fût le premier-né entre plusieurs frères (et sœurs).» Romains 8:29

Ici je désire souligner l'importance et la profondeur des mots utilisés par l'apôtre Paul dans l'expression «semblables à l'image de son fils afin que son fils fût le premier-né entre plusieurs frères». Car voyez-vous, Jésus est leur frère ainé, le premier-né de la famille humaine de Dieu. Par son sacrifice expiatoire et son sang versé, ceux qui sont crucifiés en lui, sont restaurés à égalité avec lui, devant leur Père Céleste. Ils sont restaurés «image/copie conforme», sanctifiés et rendus parfaits de la même sainteté et perfection que Jésus lui-même.

«Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères Hébreux 2:11

Et pourtant, ce n'est pas du tout ce qu'enseigne William Branham, quand il essaie de vous faire croire que des personnages historiques, endossant des préceptes et des doctrines humaines, se sont supposément qualifiés par leurs œuvres et leur témoignage pour être des «vainqueurs» et des modèles pour accomplir des ministères «d'anges/messagers» auprès de leurs assemblées respectives!

Vous l'aurez sans doute compris, le contenu des pages de ce site Internet cible particulièrement la crédibilité de William Branham en tant qu'enseignant biblique, et son interprétation des volets historiques et spirituels reliés à des personnages qu'il a délibérément choisis de sa propre initiative afin d'interpréter les soi-disant «âges» de l'Église... La clé de mes réfutations se trouve dans l'analyse soigneuse, que j'ai effectué sur les «personnages historiques» qu'a choisis William Branham, sur leur vie, leur écrits et témoignages, leurs «théologie» ainsi que les personnes avec lesquelles ils se sont associés et tous ceux qu'ils ont admirés et qui les ont inspirés.

Note

Pour réaliser ce site Internet, j'ai consulté les archives officielles des documents historiques, tant en français et en anglais. Les références proviennent de sources surprenantes, des encyclopédies dont William M. Branham a lui même fait référence, et même un site musulman qui a développé une expertise non négligeable sur les doctrines de l'Église catholique romaine.  Par exemple, les lettres de l'empereur Constantin aux évêques de Nicée et ses édits, ainsi que des milliers de documents provenant des «Pères de l'Église» des époques (4) pré-nicéennes et (5) post-nicéennes, (6) les écrits d'Irénée de Lyon (7) (Contre les hérésies), (8) etc., la plupart des archives en langue anglaise, sont actuellement disponibles en quelques clics et des centaines de graphiques et d'illustrations deviennent ...... comprendre que tout enseignant crédible et intègre qui se respecte s'en tient aux faits véridiques et vérifiables dans tout leur contexte, qu'ils soient politiques, sociaux ou religieux. Lorsqu'un historien se base sur des fables, des légendes (hagiographies) et des allégations pour interpréter l'histoire, c'est tout son enseignement au complet qui est visé et remis en question, peut importe qu'il soit sincère ou non. Les faits historiques vérifiés ne s'inventent pas ni s'interprètent, car ils parlent d'eux-mêmes. Cette étude soulignera implacablement tous les anachronismes rencontrés, les erreurs et omissions historiques ainsi que les aberrations par rapport au bon sens et confrontera les doctrines théologiques acceptées comme norme avec la vérité dans une logique implacable.

Quelques unes des références Internet que j'ai utilisées
(1a) Martin Luther, sa théologie
(1b) Luthéranisme (comparaison avec la foi catholique)
(2) (ref. Internet)
(3) (ref. Internet)
(4)
https://www.biblestudytools.com/history/early-church-fathers/ante-nicene/  
(5) https://www.biblestudytools.com/history/early-church-fathers/post-nicene/

(6) http://www.newadvent.org/fathers/0103.htm

(7) Le texte intégral de l’Exposé de la prédication apostolique par Irénée de Lyon.
(8)
Le «Traité Contre les hérésies» par Irénée de Lyon
(9) Base de données des sermons de William Branham en français

(10) Base de données des sermons de William Branham en anglais

Vous pourrez à tout moment communiquer avec moi en m'écrivant à michel@lalumieredusoir.ca
Que le Seigneur ajoute Sa bénédiction à la lecture de cette publication!



Parmi tous les enseignements que William Branham a livrés à l'Église, celui qui a eu le plus d'impact est sans contredit «l'Exposé des 7 âges de l'Église», parce que ses interprétations des 7 sceaux et des 7 tonnerres sont essentiellement fondés sur cet «Exposé». Néanmoins, durant «l'évolution» de l'enseignement de «l'Exposé des 7 âges de l'Église», la rhétorique de William Branham a du «s'ajuster» en fonction du rôle «d'ange/messager de l'Église de Laodicée» qui devenait problématique, d'une part parce qu'il s'est littéralement identifié lui-même à cet «ange/messager» et d'autre part parce que la réprimande prophétique du Seigneur à l'égard de l'ange de Laodicée était insoutenable, s'il persistait à enseigner qu'elle était dirigée sur le messager plutôt que sur l'Église de Laodicée.

Bien que la toute la doctrine de l'Exposé des 7 âges soit complètement erronée, et qu'aucune dispensation ou succession d'âges reflète les lettres prophétiques adressées aux 7 «anges/messagers» des 7 Églises «au Jour du Seigneur», il n'en demeure pas moins que ceux et celles qui ont de l'intelligence vont constater que William Branham s'est «peinturé lui-même dans le coin» dès le départ de son enseignement. Il y a quand même des limites à ce que la logique peut tolérer face à quelqu'un qui est inconséquent ou incohérent. Voyons un peu comment son enseignement a pu tordre les Écritures pour les réprimandes du Seigneur soient dirigées sur l'Église de Laodicée et non pas sur le messager.

D'accord!

Puisque dans sa prédication 60-1207 sur «l'âge de l'Église de Pergame», William Branham insiste pour «qu'on se souvienne» («la première chose dont JE VEUX QUE VOUS VOUS SOUVENIEZ»), nous allons effectivement nous nous en souvenir tout au long de la lecture des réfutations que j'ai publiées sur ce site internet. Selon plusieurs affirmations de William Branham, les lettres sont des messages du Seigneur adressés personnellement aux «anges/messagers» de chaque Église. Les messages du Seigneur ne sont pas directement adressés à l'Église, mais à «l'ange/messager» de l'Église. Sur ce point, je suis entièrement d'accord. Cependant, lorsqu'il enseigne que les lettres dictées par l'ange du Seigneur sont adressées à des personnages historiques qu'il a délibérément choisis, là je rejette complètement son enseignement.

D'accord!«(...) (286)  La première chose dont je veux que vous vous souveniez, c’est que ces messages sont adressés, non pas à l’Église, mais à l’ange de l’Église. Retournons en arrière, à la première Église: “A l’ange de l’assemblée qui est à Ephèse, écris…”. N’est-ce pas? (287) Très bien! L’âge suivant, verset 8: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Smyrne, écris… (288) Ensuite, verset 12: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Pergame, écris… D’accord?»  L'Âge de l’Église de Pergame (286 à 288) 60-1207

D'accord!«(289) Le message est adressé au conducteur de l’Église. Que Dieu vienne en aide à celui qui s’éloignerait de ce message! Mais ce message a été donné à un ange, et l’ange était dans la main de Dieu et sous Sa direction, donnant la Lumière et la puissance qui venaient de Lui, de Sa main droite. Ils sont dans Sa main droite, c’est-à-dire qu’ils ont l’autorité suprême tandis qu’ils sont ici sur cette terre, parce qu’ils sont les lampes qui donnent Sa lumière à chaque âge de l’Église. Vous voyez: «À l’ANGE de l’assemblée… écris…». Ceci s’adresse à «l’étoile» de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’Église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement.» Prédication L'Âge de l’Église de Pergame (289) [60-1207]

Dans la citation ci-haut, [60-1207], William Branham a probablement eu un moment de lucidité et a déclaré que c'était «l'ange/étoile/messager» qui était responsable et qui aurait des comptes à rendre «au jour du jugement». Sauf qu'il ne le pensait pas vraiment. Il venait de se contredire et il semble que personne ne s'en soit aperçu.

Dans ses sermons datés du 5 et du 6 décembre 1960, [60-1205] et [60-1206] il avait transféré complètement la responsabilité de «l'ange/étoile/messager» sur son Église.

« (73) C’est l’introduction. Smyrne signifie amertume, et vient du mot myrrhe. La première église, l’église d’Éphèse, avait perdu son premier amour. Elle avait commencé à laisser croître en elle une racine d’amertume parce que, dans cette église, l’église principale, la plus grande partie des gens (la majorité, comme toujours!) s’acharnait contre l’autorité du Saint-Esprit dans l’église, et ils voulaient diriger eux-mêmes. » L'Âge de l'Église d'Éphèse [60-1205]

« (83) C’est l’introduction. Smyrne signifie amertume, et vient du mot myrrhe. La première église, l’église d’Éphèse, avait perdu son premier amour. Elle avait commencé à laisser croître en elle une racine d’amertume parce que, dans cette église, l’église principale, la plus grande partie des gens (la majorité, comme toujours!) s’acharnait contre l’autorité du Saint-Esprit dans l’église, et ils voulaient diriger eux-mêmes. » L'Âge de l'Église de Smyrne [60-1206]

«(27) Avez-vous remarqué ces adresses? Ces messages sont adressés à l’ange, ou au serviteur qui porte la lumière de cet âge de l’Église. Vous voyez? » Prédication L'Âge de l’Église de Thyatire (27) [60-1208]

D'accord!«(35) (...) Vous voyez, cet ange, s’il avait vaincu, il recevait cette révélation. “Tiens ferme, car à celui qui vaincra…”. Il avait vaincu! C’est adressé à l’ange de l’Église. Vous comprenez? »
Prédication L'Âge de l’Église de Thyatire (35) [60-1208]

Je crois que j'ai reproduit  suffisamment de citations de William Branham qui affirment que les lettres du Seigneur sont adressées aux «anges/messagers» que c'est sans équivoque. Puisque chaque message adressé à «l'ange/messager» le place comme responsable de «son assemblée». Le Seigneur n'a jamais menacé aucune assemblée ou Église, de lui enlever son «étoile»mais plutôt l'inverse, c'est-à-dire que c'est «l'étoile/ange/messager» qui est menacé de se faire enlever son «chandelier/assemblée».

L'analogie de l'équipe et de son coach
En guise d'analogie, comprenez que lorsque «l'entraineur» d'une équipe de sport (par exemple, le coach d'un club de hockey) est jugé incompétent par le ou les propriétaires de l'équipe, parce que son équipe ne gagne jamais de victoires, est-ce qu'on punit l'équipe? Non! On change le «coach»! Autrement dit, on lui enlève l'équipe et on la donne à un autre, qui s'avérera plus compétent que lui. Et c'est exactement ce que peut faire le Seigneur avec n'importe quel «candidat» aspirant à «servir de modèle» pour enseigner et parfaire «son assemblée». Si la «lampe/chandelier» représente «l'équipe» et que «l'étoile» représente «l'entraineur» vous comprendrez que si le propriétaire (le Seigneur) dit à l'entraineur : «Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.» cela signifie que le propriétaire peut enlever l'équipe (l'assemblée) à l'entraineur (messager) et la donner à un autre, qui lui sera plus compétent et mènera son équipe à la victoire.

Cependant, nous verrons plus loin pourquoi William Branham a été forcé de «de se contredire» et d'attribuer les messages adressés aux «anges/messagers», directement aux Églises, car son interprétation des prophéties ne pouvait accepter que les réprimandes du Seigneur contenues dans la  «lettre au messager d'Éphèse s'adressent à Paul. Évidemment, comme toute la doctrine des 7 Âges de l'Église repose sur des fondations complètement fausses dès le départ, issues du dispensationalisme des théologiens Darby, Scofield, Larkin et cie, il fallait s'attendre à des dérapages et des acrobaties «théologiques» pour livrer une interprétation si tordue.

De plus, contrairement à son affirmation du 7 décembre 1960, son changement d'interprétation lui permettait de se placer lui-même à l'abri des reproches adressés au messager de l'Église de Laodicée, car l'orientation de son enseignement des 7 âges de l'Église le plaçait directement à la fin des âges «de la dispensation des nations» en tant que «dernier messager de Laodicée», et bien que tout l'enseignement était faux, ce «conflit d'intérêt» entre un «messager-prophète» et les reproches adressés à l'ange/messager» de Laodicée, était insupportable ...

Quiconque, ajoute/modifie ou retranche les paroles des prophéties du livre de l'Apocalypse, comme l'a fait William Branham, entraine des conséquences graves. Qui se lèvera parmi les vainqueurs pour défendre William Branham? .... Personne! Les vrais vainqueurs précipiteront son enseignement dans l'étang de feu!

D'accord!«(...) (286)  La première chose dont je veux que vous vous souveniez, c’est que ces messages sont adressés, non pas à l’Église, mais à l’ange de l’Église. Retournons en arrière, à la première Église: “À l’ange de l’assemblée qui est à Ephèse, écris…”. N’est-ce pas? (287) Très bien! L’âge suivant, verset 8: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Smyrne, écris… (288) Ensuite, verset 12: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Pergame, écris… D’accord? « (289) Le message est adressé au conducteur de l’Église. (...) Vous voyez: «À l’ANGE de l’assemblée… écris…». Ceci s’adresse à «l’étoile» de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement »
Sermon: L'Âge de l’Église de Pergame (286 à 289) 60-1207

Sauf que, le problème qui s'est posé fut d'essayer de disculper le pseudo «ange/étoile/messager» de l'Église d'Éphèse, du reproche très sévère de la part du Seigneur, qui selon toute vraisemblance fut l'apôtre Paul.

«(270) Remarquez, chaque âge de l’Église eut son messager. Nous savons cela. Paul était le premier messager. Et, quand la première trompette sonna, et que le premier Sceau fut brisé... Paul était le premier messager, comme nous l’avons découvert. Qu’a-t-il fait? Déclaré la guerre. À qui? L’Église orthodoxe, pour n’avoir pas cru le signe messianique que Jésus leur avait donné. Oh! ils auraient dû le reconnaitre! Ils auraient dû savoir Qui Il était»
Sermon: ---Monsieur est-ce le signe de la fin? (270) 62-1230E]

???? (4) Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. (5) Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres; (...)»

Nous avons vu que transférer la toute la responsabilité «d'abandon du premier amour» à l'Église plutôt que sur le messager est absurde et non-scripturaire. Mais rendre l'apôtre Paul responsable de sa «pseudo Église», soit l'Église d'Éphèse, l'est encore plus. C'est qu'au départ, tout l'enseignement des 7 Âges de l'Église est absurde! Ce faux enseignement a causé de grands préjudices et plusieurs croyants sincères y ont cru et plusieurs sont morts sans avoir jamais pu entendre la vérité. Pour cette raison, cet enseignement est précipité dans «l'étang de feu symbolique» et William Branham est jugé entièrement responsable de toutes les conséquences spirituelles qu'il a causées par ses interprétations des Écritures. William Branham a méprisé non seulement l'Évangile Apostolique en élevant des personnages historiques au rang «d'anges/étoiles/messagers» se tenant dans la présence de Dieu, mais a aussi méprisé l'efficacité du sacrifice et du sang versé par Jésus, qui confère et restaure à celui qui croit, la même dignité, la même perfection et la même sainteté que Jésus possédait dans la présence de son Père et notre Père,  de son Dieu et notre Dieu.

Plusieurs diront que je suis très sévère avec un homme qui a prêché le salut, mais ce n'est pas ce que je reproche à William Branham, c'est plutôt qu'il s'est élevé en position d'autorité spirituelle absolue avec «son propre message» et a nourri les saints avec des interprétations humaines. Remarquez que la Bible n'a jamais nié que Balaam était un prophète, ni que ceux qui ont dit qu'ils avaient chassé des démons au nom de Jésus-Christ ne l'avaient pas fait.


D'accord!«(289) Le message est adressé au conducteur de l’Église. (...) Vous voyez: «À l’ANGE de l’assemblée… écris…». Ceci s’adresse à «l’étoile» de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement » Sermon: L'Âge de l’Église de Pergame (286 à 289) 60-1207


Croyez-vous vraiment que le texte cette lettre «écrite à l'ange de l'Église d'Éphèse» pourrait s'adresser à Paul? Évidemment non. Voici les raisons pourquoi cela ne peut tenir la route:
  • Le Seigneur n'avait rien contre Paul, après que ce dernier fut «né de nouveau». Ceux qui sont nés de nouveau, se gardent eux-mêmes.
  • Paul n'a jamais abandonné «son premier amour»
  • Paul n'est jamais «tombé» après s'être repenti
  • Paul n'a jamais senti besoin de se remettre à pratiquer ses «premières œuvres»

Romains 8:35 «(35) Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ?»

Romains 8:39 «(39) (...) ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.»

Par son propre témoignage, Paul est intouchable. Personne ne peut l'accuser, jamais le Seigneur n'aurait pu lui adresser des reproches, tels que « Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. (5) Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres » Comment pourriez-vous attribuer quelques reproches que ce soit à Paul? D'autant plus qu'une «lettre adressée au «pseudo messager» de l'Église d'Éphèse n'a pu atteindre Paul, puisqu'il était déjà mort (vers l'an 66-68) lorsque l'apôtre Jean reçut la «vision au Jour du Seigneur» vers les années 95-96! Comment une lettre prophétique écrite presque 30 années après la mort du pseudo-destinataire aurait pu être utile, si cette dernière contient des recommandations et des instructions du Seigneur?

Non seulement le choix de Paul en tant «qu'ange/messager» de l'Église d'Éphèse ne tient pas la route, mais c'est tout l'enseignement et l'interprétation des chapitres 2 et 3 du livre de l'Apocalypse qui est complètement faux.

Bien que la doctrine de l'Exposé des 7 âges de l'Église soit complètement fausse, William Branham s'est probablement fait prendre par un autre dilemme, et non le moindre. Il devait trouver une interprétation plausible, sur le sens à donner aux reproches contenus dans la lettre du Seigneur, adressée au messager de Laodicée. S'il prétendait être «ce messager» alors il fallait bien renverser les reproches du Seigneur adressés à «l'ange/étoile/messager» de l'Église de Laodicée et tout mettre sur le dos de l'Église de Laodicée. Ce qui fut habilement fait sans que personne conteste....

« 14 Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: 15 Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! 16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. 178 Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, 18 je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. 19 Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. ..» Apocalypse 3:14-19

Rappelez-vous qu'il est expressément écrit dans le livre prophétique de l'Apocalypse : «si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.» Quiconque, ajoute/modifie ou retranche les paroles des prophéties du livre de l'Apocalypse, comme l'a fait William Branham, entraine des conséquences graves. Qui se lèvera parmi les vainqueurs pour défendre William Branham? .... Personne! Les vrais vainqueurs précipiteront son enseignement dans l'étang de feu!

Tout au long des chapitres publiés pour réfuter les enseignements de William Branham, les contradictions de ce dernier seront implacablement relevées et exposées avec les Écritures et l'Esprit de la Nouvelle Alliance.


Cliquez pour agrandir



Le présent chapitre de cette page traite d'un sérieux problème d'interprétation des Écritures par William Branham. L'erreur est si flagrante que je suis perplexe devant le peu d'observation de la part de ceux qui ont écouté ou lu la transcription des messages audio de William Branham. Est-ce que les 7 Églises étaient vraiment typifiées par «les 7 étoiles» ? Pourtant ce n'est pas ce qui est écrit dans le livre de l'Apocalypse.

Voyons ce que dit Apocalypse 1:20

«...le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les anges des sept Églises, et les sept chandeliers sont les sept Églises.»

Donc, puisque selon les Écritures, les «étoiles» sont les «anges des 7 Églises» et que les «chandeliers sont les 7 Églises» je ne vois pas d'autre interprétation plus claire que celle-là. Mais il semble que William Branham avait une version différente des Écritures, du moins il a trouvé quelque chose qui allait lui permettre de résoudre certains problèmes...dont celui de la réprimande du Seigneur à l'endroit de «l'ange/étoile/messager» de Laodicée.

Le problème qui s'est posé : Voici l'équation:

D'accord!L'Âge de l’Église de Pergame (289) 60-1207 « Vous voyez: «À l’ANGE de l’assemblée… écris…». Ceci s’adresse à «l’étoile» de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’Église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement. »

D'accord!« 14 Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: 15 Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! 16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. 17 Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, 18 je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. 197 Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi.»

Voyons une citation de 1962...
«(168) Le dixième mystère, c'est celui des Sept Étoiles d'Apocalypse 1. (Nous en avons déjà traité. Les Sept Étoiles étaient les Sept Églises. Les Sept Messagers, etc.) Monsieur, est-ce le signe de la fin? (168) [62-1230E]   Ici William Branham avait dit le contraire   Oups! Pourtant les 7 étoiles sont les messagers!

Dans les citations ci-dessous, vous comprendrez que William Branham a transféré les reproches adressés à «l'ange/messager»  à toute l'Église, en commençant par celle d'Éphèse et que du coup, la «lampe ou l'Église d'Éphèse» est devenue si l'on en juge, le «messager» récipiendaire des reproches. Maintenant que William Branham attribue toute la responsabilité de l'état spirituel à l'Église, et que les reproches sont dirigés directement sur l'Église, les conséquences spirituelles de l'attitude (rétrograde) de toute l'Église du messager vont être appliquées sur elle plutôt que sur son «ange/messager», lequel est maintenant est devenu «la lampe ou le chandelier» et c'est l'Église qui doit se repentir, et non plus le messager!  Comment se fait-il que personne n'a vu la prestidigitation? Voyez-vous?

Imaginez qu'un professeur à l'école est jugé incompétent, pensez-vous que la direction va punir toute la classe, ou bien qu'elle va donner la charge à un autre enseignant plus compétent que le premier? Ici, dans l'enseignement de William Branham, c'est la classe qui doit rendre des comptes...et non pas le professeur C'est tellement flagrant qu'il fallait être aveugle pour ne pas le voir! Comme le proverbe le dit, plus le mensonge est gros, plus il est recevable et crédible.... Voyons maintenant comment William Branham a tordu le sens des Écritures en avec une interprétation qui contredit ses propres affirmations faites dans d'autres prédications. Pourquoi avoir interprété les Écritures comme ça? Parce qu'au départ, tout l'enseignement était faux! Il n'y a jamais eu «d'âges des Églises» dans l'Apocalypse! Cela sort tout droit de l'imagination humaine, du dispensationalisme! Mais voyons-vous, William Branham, lui, y croyait. Mais il fallait qu'il règle le cas des reproches adressés à l'ange de Laodicée, puisqu'il déclarait être le messager de Laodicée!

Les citations de William Branham, ci-dessous, (147 [60-1205], sont en contradiction flagrante avec les Écritures, là où le Seigneur dit au «messager» de se repentir, sinon son chandelier lui sera enlevé C'est pourquoi, afin de justifier cet enseignement des 7 Âges de l'Église et afin de ne pas faire porter les reproches du Seigneur sur les messagers, tels que sur Paul (Éphèse) et sur lui-même, (Laodicée), William Branham a tordu les Écritures pour rediriger les reproches du Seigneur sur les Églises!

«(142) Maintenant, le verset 5; c’est un avertissement: “Souviens-toi et repens-toi!”. Vous comprenez? Souviens-toi donc d’où tu es déchu… (D’où es-tu tombé? de Pentecôte; tu es tombé au point où tu te trouves maintenant; tu as rétrogradé) …et repens-toi, et fais les premières œuvres… (retourne à Pentecôte) … autrement je viens à toi et j’ôterai ta lampe de son lieu, à moins que tu ne te repentes.(143) En d’autres termes, si vous avez un pasteur plein de Dieu, rempli du Saint-Esprit, et que vous essayiez de le menacer du doigt en disant: «Eh bien, s’il dit quoi que ce soit sur nos robes de chœur; s’il dit quoi que ce soit sur notre maquillage, nous l’excommunierons simplement». — ne vous en faites pas, Dieu le fera avant que vous ayez une occasion de le faire. Ce pasteur ira prêcher aux pierres de la rue plutôt que de faire des compromis. Si vous avez un pasteur qui vous dit vraiment la Vérité, vous devez honorer Dieu et rester dans l’Esprit, et adorer Dieu, vous rendant bien compte que sinon vous serez perdus. Vous voyez? (...) »
Sermon: L'Âge de l’Église de Pergame (142-143) [60-1205]

«(147)  “(...) Mais, si vous (NDLR: l'Église) ne vous repentez pas et ne revenez pas au point où vous en étiez au début,  J’ôterai votre pasteur et l’enlèverai de sa place; Je le (NDLR: le messager) placerai quelque part ailleurs où il reflétera Ma Lumière et la fera briller”.  N’est-ce pas un avertissement solennel? (148)  Il est temps pour les églises de se repentir ”.  (????)
Sermon: L'Âge de l’Eglise d'Éphèse (147 [60-1205]

D'accord!«(289) Le message est adressé au conducteur de l’Église. (...) Vous voyez: «À l’ANGE de l’assemblée… écris…». Ceci s’adresse à «l’étoile» de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement. (...) » L'Âge de l’Église de Pergame (289) [60-1207]

(149)  “(...) Je l’enverrai (NDLR: le messager) ailleurs porter la Lumière ”. (150) Maintenant le verset 6. Bon, voilà celui avec lequel nous allons avoir des problèmes. Donc, à moins que vous (NDLR: l'Église) ne vous repentiez, Il viendra ôter votre pasteur »
L'Âge de l’Eglise d'Éphèse (149-150) [60-1205]

Puisque le message adressé à «l'ange/messager» le place comme responsable de «son assemblée», en aucun cas «le chandelier/Église» ne sera tenu responsable à la place de «son messager». C'est pourquoi dans les lettres du Seigneur aux «candidats-messagers» contiennent des avertissements ou des reproches, car c'est premièrement un «appel aux vainqueurs». Le Seigneur n'a jamais menacé aucune assemblée ou Église, de lui enlever son «étoile»mais plutôt l'inverse, c'est-à-dire que c'est  qui est menacé de se faire enlever son «chandelier/assemblée» «l'étoile/ange/messager»

En guise d'analogie, comprenez que lorsque «l'entraineur» d'une équipe de sport (par exemple, le coach d'un club de hockey) est jugé incompétent par le ou les propriétaires de l'équipe, parce que son équipe ne gagne jamais de victoires, est-ce qu'on punit l'équipe? Non! On change le «coach»! Autrement dit, on lui enlève l'équipe et on la donne à un autre. Et c'est exactement ce que peut faire le Seigneur avec n'importe quel «candidat» aspirant à «servir de modèle» pour enseigner et parfaire «son assemblée». Si la «lampe/chandelier» représente «l'équipe» et que «l'ange/étoile/messager» représente «l'entraineur» vous comprendrez que si le propriétaire (le Seigneur) dit à l'entraineur : «Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.» cela signifie que le propriétaire peut enlever l'équipe à l'entraineur et la donner à un autre, qui lui sera plus compétent et mènera son équipe à la victoire.

Cependant, nous verrons plus loin que William Branham a été forcé de «de se contredire» et d'attribuer les messages adressés aux «anges/messagers», directement aux Églises, car son interprétation des prophéties ne pouvait accepter que les réprimandes du Seigneur contenues dans la  «lettre au messager d'Éphèse s'adressent à Paul».

De plus, contrairement à son affirmation du 7 décembre 1960, son changement d'interprétation lui permettait de se placer lui-même à l'abri des reproches adressés au messager de l'Église de Laodicée, car l'orientation de son enseignement des 7 âges de l'Église le plaçait directement à la fin des âges «de la dispensation des nations» en tant que «dernier messager de Laodicée», et bien que tout l'enseignement était faux, ce «conflit d'intérêt» entre un «messager-prophète» et les reproches adressés à l'ange/messager» de Laodicée, était insupportable ...

Quiconque, ajoute/modifie ou retranche les paroles des prophéties du livre de l'Apocalypse, comme l'a fait William Branham, entraine des conséquences graves. Qui se lèvera parmi les vainqueurs pour défendre William Branham? ....Personne! Les vrais vainqueurs précipiteront son enseignement dans l'étang de feu!

«(147) “Souviens-toi et repens-toi, sinon J’ôterai de sa place la Lumière de l’étoile”. Où est sa place? Dans l’Église! “Mais, si vous ne vous repentez pas et ne revenez pas au point où vous en étiez au début, J’ôterai votre pasteur et l’enlèverai de sa place; Je le placerai quelque part ailleurs où il reflétera Ma Lumière et la fera briller”. N’est-ce pas un avertissement solennel? (148) Il est temps pour les églises de se repentir. Il est temps pour les Pentecôtistes d’éloigner une bonne partie de ces brillants érudits, et de mettre à leur place des prédicateurs à l’ancienne mode qui vous diront la vérité. Non pas de ces hommes qui font des compliments à la ronde et qui se servent de l’église pour avoir leurs tickets de repas et un bon salaire, qui s’occupent de psychologie, de courses de chevaux et de bons soupers, et de tout le reste. C’est le moment de revenir à l’Évangile. Peu importe que vous soyez peu nombreux: “Là où deux ou trois sont assemblés en Mon Nom, Je suis au milieu d’eux”. (149) Repens-toi, sinon Je viendrai ôter la lampe; Je l’enverrai ailleurs porter la Lumière”. (...) » Sermon: L'Âge de l’Église de Pergame (147 à 149) [60-1207]



En 1954, William Branham avait déclaré dans une prédication intitulée «Dieu amène son Église à la perfection», que ceux qui étaient réellement nés de nouveau étaient restaurés à égalité avec Jésus, dans la présence de Dieu. Et sur ce point je suis tout à fait d'accord avec lui. Dans cette affirmation, il y avait là, tout le conseil de Dieu au complet! Sauf, que sa déclaration n'était qu'une brève étincelle qui disparut dans la nuit et que tous oublièrent, incluant William Branham lui-même!

La citation de William Branham est ici (survolez ce lien avec votre curseur)

Ce fut probablement la première et dernière fois que William Branham déclara cela. Mes recherches dans la base de données de ses prédications originales (en anglais) m'indiquent que les expressions «co-equal with Jesus in His presence» ou «equal with Jesus in His Presence » associées à la nouvelle naissance, ne furent plus jamais utilisées dans aucun de ses sermons par la suite.

Pour ceux qui affirment que William Branham a prêché le pur Évangile Apostolique, détrompez-vous. À compter de 1954, William Branham aurait pu placer la barre du mystère du salut, un million de fois plus haute, et amener les saints sur la montagne de Dieu, mais il s'est rangé du côté de l'accusateur en déployant tous ses efforts à tenter de redresser le comportement «immoral» humain en lui appliquant sa propre vision d'un «pseudo comportement chrétien». Au lieu d'appeler les saints à s'identifier à la sainteté et la perfection même de Jésus, il s'est contenté de prêcher un salut conditionnel à une repentance perpétuelle entretenue la culpabilité permanente d'une conscience constamment accusée devant Dieu. Les réformateurs et John Wesley avaient fait la même chose. Souvenez-vous que Jésus avait dit que s'il «ne tombait pas en terre» Jean 12:24, il resterait seul. Seul de sa famille, des frères et sœurs comme lui, restaurés à son image. Trouvez-moi des déclarations de William Branham qui affirment que maintenant Jésus n'est plus seul, et que ceux qu'il a rachetés sont restaurés à égalité de sainteté et de perfection avec lui devant son Père et notre Père, devant son Dieu et notre Dieu! Jean 20:17

On pourra dire que l'Église est passée à un cheveu d'avoir un vrai Message de réveil! Mais le Seigneur l'a quand même laissé prêcher jusqu'en 1965, jusqu'à ce qu'il soit brusquement «retiré de la circulation» avec violence. Et pour cause! Le fondement même de toutes ses interprétations des prophéties du Livre de l'Apocalypse étaient littéralement «empruntées» des théologiens Trinitaires qui enseignaient le «Dispensationalisme», tel que Darby, Scofield et Larkin! Ses enseignements s'étaient tellement écartés de la Parole de Dieu que la confusion s'est installée chez tous ceux qui l'admiraient pour son «ministère de guérison»! Comment le Seigneur aurait pu endosser tout cela? Comment ne pas vomir et être malade à vouloir digérer ses enseignements! William Branham s'est conduit comme Balaam. La bénédiction et l'erreur sortait par la même bouche!

William Branham aurait du prêcher ce qu'il avait déclaré en 1954 à propos de la nouvelle naissance, et ce, durant tout son ministère de guérison! Il aurait dû marteler cette vérité et envoyer promener la «révélation progressive» et «dispensationaliste» bricolée par des théologiens Trinitaires, tels que Darby, Scofield et Larkin. Au lieu de cela, William Branham a essayé de vous faire croire que n'importe qui pouvait être perçu comme un «véritable vainqueur né de nouveau» aux yeux du Seigneur, en «autant que la personne est sincère et marche dans la seule compréhension qu'elle a» du message «évangélique» de son temps! William Branham a tenté de nous faire croire que les critères requis pour expliquer le principe spirituel de la nouvelle naissance pouvaient «évoluer» selon «le degré de «Lumière» et «de révélation» de l'Évangile apostolique que le «pseudo ange/messager» avait comprit. Sauf que, le Seigneur n'a jamais fait de compromis avec les critères requis pour être baptisé dans son Alliance! Dieu n'a jamais fait de compromis avec des personnages tels qu'Irénée de Lyon, Martin de Tours, Colomba d'Iona ou Martin Luther. Dieu ne change pas sa pensée comme les hommes,, la pensée de Dieu n'est pas «progressive», et ce qui est «ténèbres spirituels» aujourd'hui, l'était tout autant hier, et le sera éternellement

Jamais l'authentique foi de Dieu n'a eu besoin d'une lente «restauration progressive» étalée sur plusieurs siècles, comme a tenté de nous faire croire William Branham! Le fondement même de toutes les interprétations humaines des prophéties du Livre de l'Apocalypse, incluant le soi-disant «Message» de William Branham, repose essentiellement sur des travaux littéralement «empruntés» aux théologiens Trinitaires qui enseignaient «l'évolution et la restauration de la foi Apostolique» par «étapes» au cours des siècles, qu'on appelle «Dispensationalisme», tel que développé initialement par les théologiens Darby, Scofield et Larkin! Et à tous les pasteurs des assemblées de «ce Message» qui défendent les enseignements de William Branham, je déclare que la seule bonne chose à faire maintenant, est de démissionner et de laisser les vrais ouvriers faire leur travail.



Quand vous aurez compris ce que sont les caractéristiques spirituelles des vrais «vainqueurs» des 7 Églises, vous comprendrez pourquoi les personnages choisis par William Branham, dans l'enseignement des 7 âges de l'Église, tels qu'Irénée de Lyon, Martin de Tours, Colomba d'Iona, Martin Luther et John Wesley, ne peuvent même pas se qualifier comme «véritables vainqueurs», se tenant perpétuellement devant Dieu, revêtu du «vêtement blanc» symbolique lavé «dans le sang de l'agneau».

Imaginez seulement un Martin Luther qui affirme dans ses écrits, que le livre de l'Apocalypse n'est même pas «inspiré» de Dieu! Comment pouvez-vous accorder à un personnage pareil la moindre crédibilité spirituelle pour être qualifié «d'ange/messager» conscient dans la présence de Dieu? Imaginez un Colomba d'Iona qui a consacré sa vie à faire du prosélytisme pour «remplir» ses monastères de «moines» comme lui, mettant toute son espérance spirituelle dans une auto-sanctification dans la mortification de la chair et en obéissant à des règles issues d'un monachisme ascétique rigoureux! Et vous voudriez que le personnage de Colomba d'Iona soit «un vainqueur» ? Jamais ce personnage ne s'est approché de Dieu à un milliard de milliard d'années-lumière de la vérité et du vrai Évangile! Et vous voudriez leur accorder le rang «d'anges/étoiles/messagers» de Dieu! Christ est le même, hier aujourd'hui et éternellement! Ce qui était requis pour naître de nouveau au temps des apôtres, l'est encore aujourd'hui et la règle n'a jamais été changée par le seigneur. Les critères pour requis pour naître de nouveau reposent premièrement sur une révélation parfaite de l'identité de Jésus-Christ. Alors comment des personnages historiques tels que martin de Tours, Colomba d'Iona, Martin Luther et John Wesley pourraient même s'approcher d'un semblant de nouvelle naissance, alors qu'ils ont endossé et pris ouvertement position pour le Trinitarisme romain?

Paul a témoigné dans Hébreux 10, verset 10, que par la volonté de Dieu, ceux qui sont appelés et qui croient, sont «sanctifiés» (rendus saints, comme leur Père Céleste est saint) une fois pour toutes!

Une fois pour toutes, n'est pas 2-3 ou 4 fois, un an, ou 10 ans ou 100 ans! Autrement dit, ceux qui croient ne se repentent qu'une seule fois, pas jour après jour, pas 1000 fois comme sous la Loi de Moise! Vous vous rendez compte? La nouvelle naissance démarre exactement au fil d'arrivée, là où ceux qui obéissaient à la Loi espéraient se rendre! En d'autres mots, leur fil d'arrivée (sous la Loi) est notre ligne de départ! Nous sommes déjà saints et parfaits! Restaurés et faits égaux avec Jésus! C'est là que le fameux passage de Jésus «Soyez parfaits comme leur Père Céleste est parfait» prend tout son sens!

Ils ont vaincu l'accusateur, une fois pour toutes
Cliquez pour agrandir


Dans un passage du livre aux Hébreux, Paul associe l'Église des «saints devenus parfaits par le sang de l'Agneau», à «l'assemblée» sur la montagne de Dieu.  Paul compare l'Église à la Jérusalem Céleste, «la cité du Dieu vivant» et toutes ces allégories se situe dans le contexte spirituel de la perfection des saints au travers de la conscience perpétuelle de la Nouvelle Alliance en Jésus-Christ.

«(22) Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le chœur des anges, (23) de l'assemblé des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, (2) de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel.» Hébreux 12:22-24

C'est exactement dans l'Esprit de la Nouvelle Alliance que Dieu écrit Sa loi dans le cœur des saints de l'assemblée. Et c'est exactement là que Satan cible ses attaques contre l'assemblée! C'est que voyez-vous, l'Esprit de Dieu n'a pas besoin d'aide pour écrire Lui-même, Sa Loi, dans le cœur de ses enfants! Et je crois sincèrement que William Branham ne l'a jamais compris complètement! Rappelez-vous qu'il avait mentionné que l'ange du Seigneur lui avait dit que «son message» était légaliste.

Citation: «Je l’ai donc vu sur l’estrade. Alors, quand nous avons quitté l’estrade, il m’a rencontré là dehors, il m’a regardé, il a dit: «Tiens! Tiens! Tiens! Honte à toi! Quel message légaliste! Tu es mieux avisé que ça.» Il m’a tout simplement taillé en pièces, vous savez.»
- (13)
La Confirmation De La Commission [62-0122]

Quand un prédicateur prêche un message légaliste, , Il tente d'écrire «la Loi du Seigneur» dans les cœurs et les esprits, à la place du Saint-Esprit! Et c'est exactement ce que fait Satan! La subtilité «du Message des temps de la fin» qui est fondé sur les enseignements de William Branham est une attaque en règle de l'esprit «accusateur» qui désire prendre le contrôle de «l'assemblée» !!! Lisons ce que qu'Isaïe  a prophétisé au sujet de l'assemblée...

«Tu disais en ton cœur: Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée...» Isaïe 14:13

Note:
les étoiles de Dieu sont les «anges/messagers» de Dieu, ceux mentionnés dans Apocalypse 1:20 «... le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les anges des sept Églises, et les sept chandeliers sont les sept Églises.» Néanmoins, suite à une bataille «dans le ciel» (Apocalypse 12:7-10) Michel et ses anges, vont précipiter l'imposteur hors de «la montagne de Sion». Au «Jour du Seigneur», toutes les prophéties s'accomplissent, telles que celle-ci:
Ezéchiel 28:16 « Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.»

Apocalypse 14:1 «Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.»

Croyez-vous vraiment que les «personnages historiques» choisis par William Branham aient su qu'ils étaient les «vainqueurs» des 7 Églises? Beaucoup de ces personnages historiques ont laissé des écrits, et jamais aucun d'eux n'a laissé de témoignage qu'il ait été «un ange/messager» d'une des 7 Églises. Pensez-y! Un Martin Luther qui rejette complètement tout le livre de l'Apocalypse car à ses yeux, l'Apocalypse de Jean n'est même pas un livre «inspiré» et digne de faire partie de la Bible! Croyez-vous vraiment que le Seigneur aurait dicté à Jean, d'écrire une lettre à un des «anges/messagers» sachant d'avance que le récipiendaire ne recevrait jamais la lettre? Comment Martin Luther aurait-il pu lire une lettre personnelle, dictée par le Seigneur et transcrite par Jean, prophétisée 1400 ans d'avance, alors que la lettre ne pouvait même pas l'atteindre? Tous ces personnages historiques, tels qu'Irénée de Lyon, Martin de Tours, Colomba d'Iona, Luther et Wesley sont des inventions sorties tout droit d'une imagination basée sur un ouvrage d'interprétation humaine des Écritures!

Jean a été ravi en Esprit   «au Jour du seigneur» , lequel est le même «Jour du Seigneur» dont il est parlé dans 1 Thessaloniciens 5:2 et 2 Pierre 3:10 Comprenez, que le Jour du Seigneur ne s'est jamais «déroulé sur une période de 2000 ans!, comme veut nous le faire croire, l'enseignement des Sept Âges de l'Église! Le «Jour du Seigneur» est un appel pour «des véritables vainqueurs»... 7 Trompettes vont les appeler simultanément!

Comment pouvez-vous imaginer un seul instant qu'un personnage historique comme Martin Luther, pourrait être «un vainqueur» dans le même sens que les vainqueurs des 7 Églises? Comment William Branham pouvait-il imaginer simplement que Dieu devait renoncer à tous Ses propres critères pour qu'une personne comme Martin Luther «naisse de nouveau» afin qu'il puisse VOIR (comprendre à sa manière) le Royaume de Dieu, en lui accordant plein d'exceptions et de passe-droits! Martin Luther, même après avoir quitté le catholicisme, est demeuré «tatoué spirituellement» avec des enseignements(1a) (1b) hérités de l'Église de Rome, continuant à adorer la sainte Trinité (2)  et rendant un culte à Marie (3) et aux saints de L'Église Catholique! Et William Branham il les a «excusés» parce que tous ces pauvres «personnages» marchaient dans «le peu de lumière» qu'ils avaient pour leur époque! Martin Luther n'a jamais connu l'authentique nouvelle naissance, lui qui a écrit et publié durant «sa réforme» que tuer un Juif n'était même pas un péché! Et il faudrait lui donner le titre de «vainqueur»? William Branham a essayé de vous enseigner «la restauration progressive» de «la nouvelle naissance» ce qui est une aberration diabolique! Les Écritures sont claires et explicites, à compter du moment où une personne «nait de nouveau» la nouvelle naissance ne s'étire pas «progressivement» sur plusieurs années!  Tout comme une naissance naturelle, tant que le bébé à naitre est dans le sein de sa mère, on ne peut pas à proprement parler, de «naissance» mais plutôt de «croissance» d'une potentielle naissance. Mais dès que l'enfant nait, il est «né» une fois pour toutes!

Paul a témoigné dans Hébreux 10, verset 10, que par la volonté de Dieu, ceux qui sont appelés et qui croient, sont «sanctifiés» (rendus saints, comme leur Père Céleste est saint) une fois pour toutes!

Une fois pour toutes, n'est pas 2-3 ou 4 fois, un an, ou 10 ans ou 100 ans! Autrement dit, ceux qui croient ne se repentent qu'une seule fois, pas jour après jour, pas 1000 fois comme sous la Loi de Moise! Vous vous rendez compte? La nouvelle naissance démarre exactement au fil d'arrivée, là où ceux qui obéissaient à la Loi espéraient se rendre! En d'autres mots, leur fil d'arrivée (sous la Loi) est notre ligne de départ! Nous sommes déjà saints et parfaits! Restaurés et faits égaux avec Jésus! C'est là que le fameux passage de Jésus «Soyez parfaits comme votre Père Céleste est parfait» prend tout son sens!

Puis du verset 11 au verset 14, Paul affirme que le sacrifice de Jésus a amené «à la perfection pour toujours» ceux qui étaient sanctifiés. Qui comprend ce que cela signifie? Romains 8:29 nous confirme que Jésus est le premier-né entre plusieurs «frères et sœurs» et que par son sang et son sacrifice, nous avons été restaurés à égalité avec lui dans la présence de Dieu! Même sainteté, même perfection que celle de Jésus! Restaurés à son image! Copie conforme dans la présence de Dieu! Comment voulez-vous expliquer ce mystère à un Trinitaire comme John Wesley? Cela me met littéralement en colère de voir qu'on a berné l'Église pendant des décennies, des frères et sœurs qui cherchaient Dieu de tout leur cœur,  avec un enseignement comme les Âges de l'Église! Mais maintenant, il y a des coupes de colère qui vont être versées!

 



  1. «L'ange/messager vainqueur» se tient constamment devant Dieu.

  2. Les sept «anges/messagers» sont toujours «vus réunis», «tous les 7, ensemble» devant Dieu

  3. L'ange/messager doit être avant tout, le premier vainqueur de son Église

  4. Le vainqueur ne peut vaincre le diable (Satan) que par la pensée perpétuelle du sang de l'agneau, et non pas à cause de son propre sang, même s'il doit mourir martyr.

  5. Le vainqueur est toujours revêtu des vêtements blancs symboliques de la pureté et de la perfection de Dieu

  6. Le vainqueur lave toujours sa robe symbolique «dans le sang de l'agneau

  7. Le vainqueur est restauré à égalité avec Jésus, son frère ainé,  (exactement conforme, rendu saint, comme son Père Céleste est saint), devant son Dieu. Le vainqueur combat «l'accusateur» dans sa conscience humaine, le précipite hors de ses pensées, et garde en lui la pensée de l'Alliance scellée dans le sang de Jésus.

 


Cliquez pour agrandir

L'ange/messager, doit être «un vainqueur»
À celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.»

L'ange/messager vainqueur doit:
Éprouver ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas  
Apocalypse 2:2
Haïr les œuvres des Nicolaïtes.
Apocalypse 2:6

L'ange/messager vainqueur : reçoit de la manne cachée, la révélation d'un nom nouveau, Apocalypse 2: 17

Le vainqueur recevra autorité sur les nations. et il recevra l'étoile du matin. Apocalypse 2:26-28

Le vainqueur
est revêtu de vêtements blancs Apocalypse 3: 5-6

Le vainqueur
est «gardé de la tentation qui vient sur le monde pour éprouver les habitants de la terre.
devient une colonne dans le temple de son Dieu, sur lui est écrit le nom de son Dieu, et le nom de la ville de son Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de son Dieu, et le nom nouveau du Seigneur.
Apocalypse 3: 10-12

Le vainqueur achète du Seigneur de l'or éprouvé par le feu, afin de devenir riche, et des vêtements blancs, afin que la honte de sa nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre ses yeux, afin qu'il voit. Le vainqueur s'assoie avec le Seigneur sur son trône, comme il a vaincu et s'est assis avec son Père sur son trône. Apocalypse 3: 18-21

Par le sang de Jésus, ils ont été restaurés «saints» comme Dieu est saint, une fois pour toutes
Cliquez pour agrandir



Réfutation de la prétention du «message de William Branham» ayant une quelconque autorité divine

Lorsqu'on analyse l'essence même qui caractérise «le message» de William Branham, nous découvrons qu'il s'agit exclusivement d'un amalgame de toutes les prédications et enseignements de ce dernier. Or qu'y a-t-il de particulier dans ce «message»? Est-ce que le message de William Branham a mis l'accent sur la même sainteté et la même perfection que celle de Jésus transférée aux saints qui ont compris le mystère de Dieu? Absolument pas! William Branham a livré à l'Église ses interprétations humaines en tentant d'expliquer les mystères des Écritures. Et même s'il aurait reçu «quelques révélations», comment aurait-il pu «édifier» l'Église, alors qu'elle n'avait même pas la bonne fondation?

William Branham a déclaré qu'une «voix venant du ciel» lui a dit que «son message» précéderait le retour de Christ (la seconde venue de Christ). Je ne nie pas qu'une voix se soit fait entendre et qu'elle ait mentionné que William Branham aurait «son message à lui», mais je précise que «la voix» n'a jamais dit que ce serait «son message à elle» (un message inspiré de Dieu). Sauf que dans le contexte actuel, il est vrai que «son message» précède la venue de Christ et celui de «l'appel des vainqueurs», mais «son message» n'est pas un message de Dieu. Si le message de William Branham a rassemblé beaucoup de croyants, maintenant il est temps de séparer la balle de la semence.

«TON MESSAGE» et non pas «LE MIEN»

Un procès  [64-0405] «(35) ... Voilà venir cette Colonne de Feu en tourbillonnant dans l’air, descendant là où j’étais, et une Voix a dit : « De même que Jean Baptiste a été envoyé pour être le précurseur de la Première Venue de Christ, ton Message sera le précurseur de la Seconde Venue de Christ. » Les journaux ont publié cela, et cela est allé jusqu’au Canada par la Presse Associée, et à travers le monde, en disant : « Un prédicateur local, un prédicateur baptiste, pendant qu’il baptisait… écrivait-on, une Lumière mystique apparaît au-dessus de lui. »
Source: http://www.branham.fr/sermons/1074-A_Trial

William Branham relate dans un sermon de 1962, «La confirmation de la commission», que «son ange» lui aurait signifié que «son message» était «légaliste» et bien que les disciples de William Branham croient l'allusion visait seulement du sermon du 22 janvier 1962, il s'agissait en fait de «tout le message» de William Branham, et  croyez-moi, ce n'était pas un message divin.

« ...(13) Je l’ai donc vu sur l’estrade (son ange). Alors, quand nous avons quitté l’estrade, il m’a rencontré là dehors, il m’a regardé, il a dit: «Tiens! Tiens! Tiens! Honte à toi! Quel message légaliste! Tu es mieux avisé que ça.» Il m’a tout simplement taillé en pièces, vous savez. »
William Branham - La confirmation de la commission, [62-0122]
Source:
http://www.branham.fr/sermons/1556-Confirmation_Of_The_Commission

Selon William Branham, son «message» était sensé restaurer ou clarifier toutes les doctrines pseudo chrétiennes contestées, bref, tout ce qui était resté en suspend, nébuleux, ou incompris. Selon William Branham, «son message» est celui qui prépare la deuxième venue du Seigneur, étant «LE MESSAGE» prophétisé dans les Écritures, et son message «jugera» les gens «au dernier Jour».

« (245) Ces étoiles qui forment leur constellation là-bas; cet Ange qui vient et dit: « Comme Jean fut envoyé pour terminer l'Ancien Testament et introduire Christ, ton Message va régler les points en suspens et introduire le Messie, juste avant Sa venue» – le Message des derniers jours. Remarquez, l'Ange puissant jura, par un serment, qu'il n'y aurait plus de temps...»
William Branham - Monsieur, Est-Ce Le Signe De La Fin? [62-1230E]

Qu'étaient donc ces pseudo «points en suspens»? the mysteries that's lain loose-ended, a

 

Le Message de William Branham jugera les gens au jour du jugement

« (278) Bien-aimé Maître de la vie, après la lecture de Ta Parole, nous nous tenons avec… Nous savons qu'un jour, cette lecture de ce soir sera… Nous entendrons cela sur des bandes magnétiques, pour ainsi dire, au jour du jugement.» William Branham - Les Sept Âges de l'Église - [54-0512]

« (91) ... Je peux seulement proclamer la Parole. C’est à vous de prendre la décision. Mais, rappelez-vous, ce même Message vous jugera. II est sur les bandes magnétiques du Ciel, il sera rejoué au jour du Jugement. » William Branham - Les Conférences [61-0410]

Le Message de William Branham est en position d'autorité divine pour enseigner

« (18) ... Mais le Seigneur nous a donné de très puissants messages, il y en a des centaines et des centaines sur bandes, tel que Les Sept Âges de l’Église, Le–Le Commencement de la Semence, et le... oh! L’Agneau et la Colombe, et Il descendit de Sa Gloire, et toutes sortes de messages par lesquels, à mon avis, le Seigneur a béni. Et on en a ici.»
William Branham - L'homme le plus méchant de Santa Maria [62-0630E]

« (13) ... Et ensuite, je ferai quelques bandes pendant que je suis ici, car je vous ai tous promis, voyez-vous, que tout nouveau message (message enregistré) serait apporté premièrement de cette estrade. C’est ici que toutes les bandes sont faites, pas à l’extérieur. .. (14) Et je pense maintenant que les clients de nos bandes, qui, dans le monde entier, … Un message qui part d’ici fait le tour du globe. Voyez-vous? Il va jusque dans la jungle et partout, grâce aux enregistrements sur bandes. Et, il est traduit chez les païens et tout dans une multitude de différentes langues. C’est pourquoi, pendant que je suis ici, je désire, si le Seigneur le veut, faire quelques nouvelles bandes. Et peut-être, si ce soir, le pasteur n’a pas quelque chose qui brûle sur le cœur, eh bien, je voudrais si possible, faire une bande ce soir.» William Branham - Se tenir à la brèche - [63-0623M]

 

« (50) Maintenant, au chapitre 3, l’Église est montée, mais il reste à révéler la rédemption, montrer comment l’Église a été rache-… rachetée, la révélation de ce qui s’est passé au cours de l’âge de l’Église. Vous voyez, l’Église est partie, alors maintenant, au chapitre 5, Il montre comment Il l’a fait, ce qui s’est passé, comment Il a scellé l’Église. La révélation de Son Nom, le baptême d’eau en utilisant Son Nom, la Vie Éternelle, pas d’enfer Éternel, la semence du serpent, la sécurité Éternelle, toutes les grandes doctrines, la prédestination de l’Église, tout cela a été révélé à l’Église. Il montre comment Il l’a fait.»
William Branham - Les instructions de Gabriel à Daniel 61-0730M

En cherchant dans la grande base de données «du Message» parmi toutes les prédications de William Branham, à ma connaissance, je n'ai trouvé qu'un seul et unique sermon où il a commenté en quelques mots tout le mystère de Dieu, et je cite «(...) vous êtes des fils et des filles de Dieu, égaux à Jésus-Christ, dans Sa Présence. »   La citation de William Branham est ici (survolez ce lien avec votre curseur)

Par le sang de Jésus, ils ont été restaurés «saints» comme Dieu est saint, une fois pour toutes
Cliquez pour agrandir

Si seulement en 1954, lorsqu'il a déclaré cette ultime vérité!, William Branham avait persévéré dans l'Esprit qui lui avait inspiré sa déclaration en développant le même thème, l'Église aurait reçu un «vrai et authentique Message»! Mais malheureusement, William Branham a préféré livrer à l'Église des enseignements humains pour «attirer l'attention» ailleurs que sur le vrai mystère de Dieu! Dire qu'il prétendait restaurer ce qui avait été «perdu»! Non seulement il n'a rien restauré, mais en plus il a tout embrouillé! Pourtant le mystère de Christ était simple! Il avait toutes les déclarations du Nouveau Testament pour le propager!

Lisez Éphésiens 3:19! Lisez Jean 20:17! Lisez Romains 8:29!


Paul nous dit que nous sommes appelés à être rempli de la même plénitude de l'Esprit, que la plénitude de Jésus. Croyez-vous vraiment que nous devenons alors de «la même essence» que celle de notre Dieu? Si nous sommes remplis de la plénitude du Fils, ne comprenez-vous pas pourquoi il est dit: «Celui qui a le Fils, a la Vie»?
Éphésiens 3:19 « (...) et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu.»