63...extérieur
 Ce
 

Par Michel Morin
1 Introduction, pourquoi ai-je publié cet exposé?
2 Critères bibliques pour être un «ange / messager de Dieu»
3 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur l'arbre de la connaissance du bien et du mal
4 L'appel aux «vainqueurs» de l'esprit accusateur sur l'arbre de la connaissance du bien et du mal
5 Le protocole des noces de l'Agneau
6 Exposé sur le mystère de l'iniquité
7 William Branham et «son message», avant le retour de Christ
8 Réfutation de l'enseignement de William Branham sur l'évolution progressive de la nouvelle naissance
9 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur l'enlèvement et les tribulations
10 Réfutation de l'enseignement de William Branham sur les 70 semaines de Daniel
11 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur le rôle de la nation littérale d'Israël dans les prophéties bibliques
12 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur l'unité de Dieu et sur la divinité
13 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur le serpent ancien
14 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur les 144,000 d'Apocalypse 7:4, 14:1 et 14:3
15 Réfutation de l'interprétation de William Branham sur la marque de la bête
16 Réfutation de la prétention de William Branham déclarant que son message a «réglé les points en suspens»
17 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église d'Éphèse «Paul»
18 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Smyrne «Irénée de Lyon»
19 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Pergame, «Martin de Tours»
20 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Thyatire, «Colomba d'Iona»
21 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Sardes «Martin Luther»
22 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Philadelphie, «John Wesley»
23 Réfutation Exposé des 7 Âges de l'Église - Le pseudo messager de l'Église de Laodicée «William Branham»
24 Réfutation de l'enseignement et de l'interprétation sur les 7 sceaux et les 7 tonnerres par William Branham
25 Réfutation de l'enseignement et de l'interprétation sur les 7 trompettes par William Branham
26 Clarence Larkin, sa publication de 1918
À propos de «Voice of God Recordings»
28 Lettre ouverte de Sarah Branham aux croyants (du Message) datée de 1989

Cette page se réfère à la prédication de William Branham, prêchée le 11 déc. 1960, dimanche soir, Jeff.(Indiana)
et les textes de l'Exposé des sept âges de l'Église, Âge de Laodicée 65-0008

Lien vers le texte de 1960 original en Anglais: Laodicean Church Age, [60-1211E] Ce lien s'ouvre dans une fenêtre extérieure
Lien vers le texte de 1960 traduit en Français: L'âge de l'Église de Laodicée, [60-1211E]
Lien vers le texte de 1965 traduit en Français: Exposé: Âge de l’Eglise de Laodicée [65-0008] Ce lien s'ouvre dans une fenêtre extérieure
Lien vers le de 1965 texte original en Anglais: The Laodicean Church Age 65-0008 Ce lien s'ouvre dans une fenêtre extérieure
Téléchargez les documents [60-1211E] .doc  .pdf   .pdf (brochure)
Voir les textes [60-1211E] français et anglais simultanement Ce lien s'ouvre dans une fenêtre extérieure
Téléchargezr les documents 65-0008 , .doc Ce lien s'ouvre dans une fenêtre extérieure   .pdf  Ce lien s'ouvre dans une fenêtre extérieure  .pdf (brochure) Ce lien s'ouvre dans une fenêtre extérieure La traduction VGR (.pdf) Ce lien s'ouvre dans une fenêtre extérieure


Note: Les liens sont soulignés en bleu     (Les liens indiqués avec s'ouvrent dans une fenêtre extérieure)

01) À propos de Voice of God Recordings Inc. (VoGR)
02) Quels sont les buts et objectifs de cette organisation?
03) VoGR est l'outil parfait pour contrôler les saints avec les enseignements de William Branham
04) La soudaine prospérité matérielle et financière des fils de William Branham
05) La William Branham Evangelistic Association
06) L'ombre de «Voice of God Recordings Inc.» se nomme «The Jehovah-Jireh Foundation Inc. (JJF) »
07) L'héritage laissé par William Branham dont peu de fidèles du «Message des temps de la fin» étaient au courant
08) Texte d'une lettre de Raymond M. Jackson à Billy Paul Branham concernant Sarah Branham
09) Les formulaires IRS 990 de VoGR et de la Fondation JJF révèlent beaucoup d'information
10) Revenus de placement de la Fondation Jehovah-Jireh Inc, 2018-2019
11) Dépenses déclarées de la Fondation Jehovah-Jireh Inc, 2018-2019
12) Épargnes, actifs, titres, investissements de la Fondation Jehovah-Jireh Inc, 2018-2019
13) Passifs et restrictions d'actifs (dettes, hypothèques) de la Fondation Jehovah-Jireh Inc, 2018-2019
14) Des gens vivant dans l'immoralité ont commencé le travail de diffusion. Témoignage de Joseph Branham
#05) Documents publics, déclaration de revenus et d'exemption de taxes de Voice of God Recordings Inc.
#06) Documents publics, déclaration de revenus et d'exemption de taxes de Jehova Jireh Inc.
#07) Mes commentaires


 


 

Toute la crédibilité «du Message» de William Branham repose sur ses propres paroles

Si les enseignements de William Branham ont pu attirer l'attention et séduire tant de gens, c'est premièrement à cause de son ministère de guérison et de ses témoignages d'une vie remplie de surnaturel. Ce n'est pas tant ce qu'il a enseigné mais

William Branham avait épousé les enseignements dispensationalistes de Scofield, Darby et particulièrement Clarence Larkin, un pasteur Baptiste dont il a non seulement étudié les travaux, mais les a utilisés dans son exposé des 7 âges de l'Église. Les adversaires de William Branham l'accusent d'avoir plagié les dates des époques des soi-disant «âges de l'Église»  sauf pour le «septième âge de l'Église de Laodicée» qu'il situé entre 1906 et aujourd'hui. Est-ce que les périodes allouées aux 7 âges de l'Église venaient d'une révélation divine? Absolument pas. Est-ce que Larkin était prophète? Absolument pas. Il était issu de la vieille école Baptiste trinitaire.

 Un mot sur le théologien Mitchell Ramsey (la page s'ouvre dans une fenêtre superposée)


Note: William Branham a modifié la date du commencement du premier âge pour l'harmoniser avec
l'apôtre Paul et la date du commencement du dernier âge pour l'harmoniser avec sa propre date de naissance.

Tandis que Larkin n'a jamais osé avancer des noms pour les «soi-disant messagers» de chaque «soi-disant âge», William Branham a choisi des personnages historiques pour les aligner sur ces âges. Les dates de William Branham pour les sept âges de l'église proviennent directement du livre Dispensational Truth de Clarence Larkin (Philadelphia: Clarence Larkin Estate, 1918-1920).

Bien que de nombreux chrétiens aient soutenu la théorie, que les sept églises de l'Apocalypse 2-3 soient vraiment des «âges d'église», l'enseignement de William Branham est une spéculation imparfaite à plusieurs niveaux. Il y a d'autres problèmes dans la théorie des «âges de l'Église». Par exemple, William Branham a nommé le moine catholique Colomba d'Iona, pour que ce personnage soit reconnu comme étant le «soi-disant messager» de l'âge de Thyatire (de 606 à 1520), ignorant totalement que Colomba est mort en 597. Puisque William Branham a prétendu qu'il était un lui-même un «prophète-messager», a trouvé un moyen de se donner une plus grande position d'autorité que Clarence Larkin et les théologiens de son époque.

Matthieu 7:22 « Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?»

Note: Pratiquement toutes les versions anglaises de ce verset affichent «in your name» (en ton nom) au lieu de «by your name» (par ton nom)



01)

À propos de Voice of God Recordings (La Voix de Dieu). Source : https://branham.org/fr/aboutus

Voice of God Recordings (VoGR) est un organisme connu en français sous le nom de «La Voix de Dieu». VoGR est une organisation à but non lucratif basée à Jeffersonville, Indiana. L'officier principal est Joseph Branham. Sur leur propre site Internet, VoGR se définit comme étant un ministère interdénominationnel consacré à la propagation de l’Évangile du Seigneur Jésus-Christ.

Voice of God Recordings ajoute que leurs sources de financement proviennent des contributions des individus et des églises indépendantes qui partagent leurs enseignements, et ne sollicite pas de dons monétaires. Vous pouvez également y lire que l'organisme distribue principalement les enregistrements des sermons de William M. Branham, et les enseignements de ce dernier sont appelés «Le Message». Leurs moyens de diffusion incluent des CD MP3, des DVD, des cartes microSD, des vidéos, des logiciels, des brochures, des tracts, des photos, des périodiques et plus encore.

La distribution de matériel est principalement assurée par un réseau composé de milliers de bibliothèques et de centres de distribution, ainsi que d’églises indépendantes et d’envois postaux vers presque tous les pays du monde. Leur site Internet ajoute qu'environ 95 % de tout le matériel qu'ils produisent est envoyé sans frais aux gens. Depuis 1980, ils déclarent avoir imprimé et distribué environ 195 millions de brochures, 8,6 millions de cassettes et un nombre presque incalculable de prédications en format MP3 et M4A. Finalement, il est mentionné qu'ils ont maintenant traduit «le Message» de William Branham dans plus de 70 langues.

Au 30 juin 2012, l'actif total de VoGR s'élevait à près de 110 millions USD. Une majorité de ces actifs ont ensuite été transférés à la Fondation Jehovah Jireh. Joseph Branham est également président de cette organisation à but non lucratif.

https://translate.google.ca/translate?hl=fr&tab=wT&authuser=0&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fen.believethesign.com%2Findex.php%2FCommission_%2526_Ministry

 
 


02)

Dans les documents officiels gouvernementaux américains, l'énoncé de mission de VoGR est répertorié comme suit: Voice of God Recordings, Inc. est un ministère interconfessionnel dédié à l'avancement de l'Évangile du Seigneur

Formulaire 990, partie VII, section A, 1 (A) (F), contribution de l'employeur au régime d'avantages sociaux. La société est nommée d'après une citation unique de William Branham, dans laquelle Branham prétend parler avec l'autorité de Dieu, avec la même importance que la Bible: Maintenant, je ne suis que votre frère, par la grâce de Dieu. Mais quand l'Ange du Seigneur descend, Cela devient alors une Voix de Dieu pour vous. Peut-être que… Si je vous ai offensé en disant cela, pardonnez-moi. Mais j'ai senti que cela pouvait être mal aimé. Mais je suis la voix de Dieu pour vous. Voir? Je le répète. Cette époque était sous inspiration. Voyez-vous? Et je - je me suis senti mal à ce sujet la première fois, mais cela l'a répété. Branham, William. 1951, 5 mai.

 



03)

The Voice of God Recordings, Inc. (VoGR) est le siège actuel du culte de William Branham.

Bien que Voice of God Recordings Inc. déclare n'être affilié à aucune dénomination ou gouverné par aucune organisation religieuse, il n'en demeure pas moins que VoGR est devenu avec le temps une organisation qui n'a rien à envier aux organisations confessionnelles. Il est quand même surprenant de constater, bien que VoGR insiste que sa doctrine soit distincte de celles des autres dénominations, comme William Branham lui-même l'a enseigné dans ses sermons, VoGR décrit leur organisation comme étant «interconfessionnelle». VoGR affirme qu'ils n'adhèrent à «aucun crédo fait de main d’homme», et que leur seule «doctrine» est leur croyance en l’autorité absolue de «la Parole de Dieu», laquelle est véhiculée dans les enseignements de William Branham.

En associant les enseignements de William Branham et ses sermons à «la Parole infaillible de Dieu» et le «Message de l'heure» et en élevant William Branham au rang de prophète majeur, avec «son Ainsi dit le Seigneur», VoGR devient l'instrument parfait pour dominer les saints....

 

Le «Message de l'heure» jugera ceux qui l'ont rejeté! Hors du Message, point de salut!

61-0410 Les Conférences - Bloomington, Illinois, USA E-91
« (...) Maintenant, souvenez-vous, je ne peux pas vous faire faire cela. Je peux seulement proclamer la Parole. C’est à vous de prendre la décision. Mais, rappelez-vous,
ce même Message vous jugera. II est sur les bandes magnétiques du Ciel, il sera rejoué au jour du Jugement.»

«Le Message de l'heure» est la «Pentecôte» qui «baptise du Saint-Esprit»

61-0128 Pourquoi? - Phoenix, Arizona, USA
« (E-92) (...)
Ceci est le Message de l’heure, je crois que c’est le Message de la Pentecôte, la grâce de la Pentecôte.»

La «patrie d'Élie» c'est «le Message de l'heure» et William Braham est forcément «Élie»

61-0730M Les Instructions De Gabriel A Daniel - Jeffersonville, Indiana, USA
« (E-133) Et jamais Dieu n'a traité avec Israël, jusqu'à ce qu'il soit retourné dans sa patrie. Écoutez-moi! AINSI DIT LE SEIGNEUR, Dieu ne traitera pas avec Son Église jusqu'à ce qu'Élie revienne dans sa patrie, le Message de l'heure. Revenez à l'origine! »

Malachie 4 s'accomplit par le prophète et son «Message de l'heure»

64-0126 Que Ferons-Nous De Ce Jésus Qu’On Appelle Christ? - Phoenix, Arizona, USA
« (E-89) Quel homme pécheur aujourd’hui pourrait regarder la Bible en face et voir si le Saint-Esprit n’est pas l’Interprète de la Parole aujourd’hui, se faisant connaître par des manifestations de promesses de dons et des choses qu’Il a promis de faire en ce jour-ci?
Malachie 4 s’accomplit, toutes les autres Ecritures s’accomplissent, et on voit cela ici même à la fin des temps! Vous n’avez pas besoin d’un homme pour interpréter cela. Non, non. Cela s’interprète tout seul. Cela prouve que Ceci est le Message de l’heure!»

65-0718E La Nourriture Spirituelle Au Temps Convenable - Jeffersonville, Indiana, USA
« (E-91) Maintenant, nous découvrons qu'Élie pouvait dire cela parce que le Message de l'heure et la Parole de Dieu... Le messager, le Message - le Message et la Parole étaient exactement la même chose. Le prophète, la Parole, le Message, le messager, le Message, et le Message, étaient la même chose.»

Le «Message de l'heure» n'est nulle part ailleurs que dans les enseignements de William Branham

64-0404 Jéhovah-Jiré 3e Partie - Louisville, Mississippi, USA
« (E-105) (34) Et tous ces clergés, et ces théologies, et ces écoles supérieures, et ces universités, et ces ministres instruits, c'est bien beau; nous n'avons rien contre cela;
mais ce n'est pas ça le Message de l'heure. Ça, c'était pour ce jour-là qui était sombre.»

Ceux qui acceptent le Message de l'heure, sont l'Épouse de Christ

63-0324M Questions Et Réponses Sur Les Sceaux - Jeffersonville, Indiana, USA
« (E-233) (...) Bien sûr. C’est ce qui est en train de se passer en ce moment. Vous voyez?
L’Épouse de Christ... Certainement. C’est le Message de l’heure (Vous voyez?), l’Épouse de Christ.»

Dieu ne reconnaît rien d'autre que le Message de l'heure car hors du Message, vous êtes perdu!

63-0901M Le Signe - Jeffersonville, Indiana, USA
« (E-274)
Il ne reconnaît rien d’autre que le–le Signe. C’est le Message de l’heure. C’est le Message de ce jour-ci. C’est le Message de ce temps-ci. Au Nom de Jésus-Christ, recevez Cela.»

Hors du Message de l'heure, (le rejeter) il n'y a plus de grâce mais seulement un jugement!

63-1110M Les Ames Qui Sont Maintenant En Prison - Jeffersonville, Indiana, USA
« (E-300) Oh! Ecoutez.
Tous ceux qui rejetèrent le Message de l'heure, avant le Jugement... L'Évangile fut prêché premièrement aux condamnés avant qu'ils partent, sans miséricorde. Noé se tut, c'était un témoignage. Dieu ferma la porte après son troisième Pull. Après le troisième Pull à Sodome, les portes furent fermées. Il n'y eut plus de grâce. Les 10 ne purent être trouvés. Et l'Évangile fut prêché aux perdus qui ne pouvaient point être sauvés parce que c'était juste... Cela fut ainsi dans chaque âge, chaque âge rejette le Message, avant le jugement

En fin de compte, vous devez accepter le Message de l'heure, vous n'avez pas d'autre choix!

65-1207 Être Conduit - Covina, Californie, USA
« (E-159) (...) Et vous ne devez pas vous attacher à ces vieilles choses que l'autre église faisait avant vous.
Vous devez accepter le Message de l'heure.»


Cliquez pour agrandir



04)


Note: Un détail important dans la lettre de Sarah Branham semble être les deux organismes «à but non lucratif» créés sous le nom de «William Branham Evangelistic Association», une en Arizona avant la mort de William Branham et une à Jeffersonville après la mort de William Branham. Ce fait pourrait expliquer comment certaines sommes d'argent furent transférées par Billy Paul (William Jr.) d'une organisation à l'autre et servir plus tard à établir l'organisation VoGR.


05)

Voici ce qu'on rapporte sur Internet à propos de la WBEA (William Branham Evangelistic Association)

William Branham Evangelistic Association Frère Branham a établi ce ministère en 1965 pour avoir un programme qui servirait à répandre la Parole à l’étranger et qui proclamerait la Venue imminente du Seigneur. Pendant des décennies, la “William Branham Evangelistic Association” (l’Association Évangélique William Branham) a gardé les yeux fixés sur ce principe directeur. Voici un bref aperçu de l’histoire de cette association importante à travers laquelle l’Évangile du Royaume s’est fait connaître partout dans le monde.

Au cours du mois de juillet 1965, Frère Branham a demandé de rencontrer Frère Roy Roberson, Frère Fred Sothmann et son fils, Frère Billy Paul Branham, qui étaient membres du conseil des administrateurs du Branham Tabernacle, à Jeffersonville, en Indiana. Il leur a décrit un nouveau programme qu’il voulait mettre en place, une nouvelle branche de son ministère qui œuvrerait indépendamment de l’église locale. Le but de ce programme serait d’aider au financement de campagnes d'évangélisation et de soutenir l’œuvre missionnaire partout dans le monde sans puiser continuellement dans les ressources financières de l’assemblée locale. L’Exposé des Sept Âges de l’Église, le premier livre que Frère Branham a écrit, était prêt à être imprimé, et il espérait un jour augmenter l’étendue de son ministère par la publication de livres.

Il a fallu trois mois pour qu’un avocat prépare et envoie au gouvernement les documents nécessaires pour l’incorporation de la William Branham Evangelistic Association. Au mois d’octobre, Frère Branham et les trois membres du conseil ont signé les documents, démarrant ainsi le processus d’approbation.

Cependant, avant même qu’un voyage ne soit planifié, qu’un évènement ne soit parrainé ou qu’une activité ne soit financée, Frère Branham a été rappelé à la Maison pour être avec le Seigneur.

Les membres du conseil devaient donc prendre une décision: un organisme missionnaire et évangélique pour parrainer le ministère de Frère Branham était-il encore de mise? Après mûre réflexion, le conseil nouvellement formé a décidé de continuer avec le plan initial.

Les documents finaux ont été enregistrés au mois d’avril 1966. Les branches missionnaires et évangéliques du Ministère de Frère Branham ont été établies, et la WBEA est devenu l’outil juridique qui permet à ce Message de l’heure vivifiant et fortifiant de continuer à avancer.

WBEA continue à amortir les coûts de la publication et de la distribution de neuf des plus vieux livres les plus en demande qui ont trait au ministère de Frère Branham, dont : William Branham, Un homme envoyé de Dieu ainsi que le dernier livre publié avant son décès, Exposé des Sept Âges de l’Église .

Maintenant, un des plus grands rôles de notre programme est d’acheter tout le papier utilisé pour l’impression du Message à nos installations de Jeffersonville : Voice of God Recordings.

Source: https://branham.org/fr/wbea

Après que frère Branham ait été ramené à la maison (24 décembre 1965), les frères de Jeffersonville, Indiana, sous la direction de feu frère. Roy Borders, ont lancé Spoken Word Publications dans le seul but d'imprimer les sermons de Frère Branham. Ce ministère a continué jusqu'en 1986.

En 1981, Joseph Branham (le plus jeune fils de William. Branham) a fondé The Voice Of God Recordings, Inc. et a reçu de la William Branham Evangelistic Association les droits de franchise pour reproduire les messages enregistrés enregistrés du prophète. En 1986, il a également pris le contrôle de Spoken Word Publications. The Voice Of God Recordings, Inc. était maintenant responsable de l'impression, de la reproduction et de la vente des sermons enregistrés du prophète. Les livrets imprimés, hier et aujourd'hui, sont connus sous le nom de "La Parole Parlée" - La Parole prononcée par le Prophète de cet âge, appelant les églises à la repentance (Apoc. 3: 14-22) et achevant le Mystère de Dieu (Apocalypse 10:1-7). Source: http://www.williambranhamhomepage.org/vog.htm

http://www.williambranhamstorehouse.com/general/ownership_of_the_message.htm

http://www.williambranhamstorehouse.com/general/franchise_resolution.htm

ASSOCIATION ÉVANGÉLISTE WILLIAM BRANHAM
L'association évangélique de William Branham a été fondée par le fils du prophète, frère Billy Paul Branham, et a joué un rôle déterminant dans la propagation du message de la fin des temps partout dans le monde à travers les livres documentaires "Un prophète visite l'Afrique du Sud" et "Un homme envoyé de Dieu". L'association a également fourni des magazines tels que "The Voice of Healing" aux croyants de la fin des temps. http://rmillevo.tripod.com/missionaries.htm

https://www.shopredeemed.com/products/category/1284/~/product_price_asc

An Exposition of the Seven Church Ages

By: William M. Branham

Price: $9.50

Publisher: William Branham Evangelistic Association:

Seller ID: 160826

ISBN: 4144174141

https://www.charitynavigator.org/ein/866056318

https://eintaxid.com/company/866056318-william-branham-evangelistic-association/

https://presenttruthmn.com/william-branham/?gclid=Cj0KCQjwv7L6BRDxARIsAGj-34psj4QIb1JZRM8sbjs7azKtNbX-MA4_eY4VP2_FkkDY38A34Z9-wAUaAhuKEALw_wcB

https://www.facebook.com/536840443086965/posts/william-branham-evangelistic-associationbrother-branham-established-this-ministr/623318754439133/

https://william-branham.org/site/topics/william_branham_evangelistic_association

https://william-branham.org/site/blog/20150911_william_branham_evangelistic_association_arizona

https://en.wikipedia.org/wiki/William_M._Branham

https://www.evangelical-times.org/26489/concerning-cults-william-branham-part-1/

http://en.believethesign.com/index.php/William_Branham_and_Money

https://www.abbreviationfinder.org/acronyms/wbea_william-branham-evangelistic-association.html

https://www.findagrave.com/memorial/13158071/william-marrion-branham

http://wmb1.com/de/~diego/Voice_of_God_Recordings.shtml

https://www.encyclopedia.com/religion/encyclopedias-almanacs-transcripts-and-maps/deliverance-pentecostals

https://www.wikizero.com/en/William_M._Branham

https://acfar.org/groups.aspx?groupid=78

https://www.watchman.org/profiles/pdf/branhamismprofile.pdf

http://www.williambranhamhomepage.org/vog.htm



#06)

Au 30 juin 2011, VOICE OF GOD RECORDINGS Inc. (VoGR) avait un actif d'environ 110 millions de dollars américains. C'est plus d'un dixième d'un milliard de dollars USD. Pour des raisons fiscales, il fut décidé de créer une «fondation» «à but non lucratif» pour gérer tout cet actif et ainsi pourrait le faire fructifier via des placements et financer les opérations de Voice of God Recordings Inc.

Donc, Le 1er juillet 2011 et le 30 juin 2012, environ 100 millions de dollars d'actifs furent transférés de VoGR à une nouvelle organisation à but non lucratif, «The Jehovah-Jireh Foundation, Inc.» (JJF). Les administrateurs de la JJF étant les mêmes que VoGR avec l'ajout de William Paul Branham, Jr., fils de Billy Paul Branham.  Observez que VGR et JJF sont en quelque sorte «une affaire de famille» exclusivement contrôlée par les fils de William Branham.

Selon les divers enregistrements et informations du domaine public accessibles sur Internet, La Fondation Jehovah-Jireh, Inc. est répertoriée comme étant une «société nationale à but non lucratif de l'Indiana», dont la charte d'enregistrement fut déposée le 12 mai 2011. Le statut de dépôt de la société fut répertorié comme actif et son numéro de dossier est 2011051300382.

L'agent officiel enregistré au dossier de la société «The Jehovah-Jireh Foundation, Inc.» est Joseph Branham ce dernier a enregistré comme adresse de la fondation, la même que celle de VoGR, soit le 5911 Charlestown Pike, Jeffersonville, IN 47130. Selon ce qui est déclaré publiquement, la mission de la fondation est de fournir du financement et du soutien pour étendre, compléter et enrichir les services, programmes, activités, installations et mission de Voice of God Recordings, Inc.

En 2019, la Fondation Jehovah Jireh Inc. avait 2,4 millions de dollars de revenus et 51 millions de dollars d'actifs. Vous pouvez consulter les déclarations du formulaire IRS 990 de 2018-2019 ci-dessous.


 



#07)

Sarah Branham, fille du deuxième mariage de William Branham, a rendu public dans une lettre adressée aux fidèles «du Message» que son père, William M. Branham, contrôlait des fonds d'un montant de 3,113,676 $ USD, (plus de 3 millions de dollars US) au moment de son décès, plus des actions à la bourse.

Dans l'ordre des naissances des enfants de William Branham, Sarah Branham est le quatrième enfant de la famille et est née de la deuxième épouse de William Branham, Meda Branham, née Broy. Sarah était sur le siège arrière de la voiture de William Branham la nuit de l'accident fatal, le 24 décembre 1965, qui a laissé sa mère et elle-même gravement blessées. William Branham avait 56 ans. Aujourd'hui, Sarah est mariée et a une grande famille (8 enfants).  Afin de vous situer un peu sur Sarah Branham, voici un bref résumé de la famille Branham.

Hope Branham (née Brumbach), première épouse de William Branham (1934)
Le vendredi 22 juin 1934, William Branham prit pour épouse Hope Brumbach. William Branham était alors un jeune prédicateur Baptiste de vingt-cinq ans et son épouse n'avait pas tout à fait vingt et un ans. Le 13 septembre 1935, William et Hope Branham ont eu un fils. Ils l'ont appelé Billy Paul. Ensuite, naquit le 27 octobre 1936, Sharon Rose Branham, qui ne vécut que 8 mois et qui décéda le 22 juillet 1937 à Fort Wayne, Indiana. Par la suite pendant 28 ans, Billy Paul a eu une relation proche avec son père, car la plupart du temps, William Branham emmenait Billy Paul avec lui partout où il allait.

Image associéeMeda (née Broy) Branham, deuxième épouse de William Branham (1941)
Quatre années après de décès de Hope, le 23 octobre 1941, William Branham se remaria avec Meda Broy. Le 21 mars 1946, naquit Rébecca (Rebekah) Branham. À l'époque de la naissance par césarienne de Rebecca, le médecin avait informé William Branham que son épouse Meda, ne pouvait plus avoir d'autres enfants. Étant âgé de 37 ans, William Branham pensait que sa famille était complète.

Au bout de quelques années, en 1950, son épouse Meda est tombée enceinte de nouveau. Le lundi 19 mars 1951, elle a donné naissance (encore une fois par césarienne) à une deuxième petite fille. William Branham lui donna le nom de Sarah. Par la suite, le 19 mai 1955, Meda et William Branham eurent un fils, qui reçut le nom de Joseph. Rebecca est âgée de 9 ans de plus que son frère Joseph et de 5 ans de plus que Sarah. Selon le témoignage de Sarah, elle dit qu'elle était dans la voiture de son père lors de l’accident mortel, et qu'elle n'a repris conscience que dans l’ambulance et qu'elle a été hospitalisée deux mois.

William Branham a eu 5 enfants:
Billy Paul Branham - né le 13 septembre 1935 (mère: Hope Branham)
Sharon Rose Branham - née le 27 octobre 1936 (mère: Hope Branham)
Rebekah Branham - née le 21 mars 1946 (mère: Meda Branham)
Sarah Branham - née le 19 mars 1951 (mère: Meda Branham)
Joseph Marrion Branham - né le 19 mai 1955 (mère: Meda Branham)

La valeur nette estimée de William Branham lors de son décès en 1965
La somme de 3,100,000 USD en 1965 équivaut à près de 23,500,000,000 USD en dollars équivalents de 2016. (23 millions et demi). C'est assez de richesse pour placer William Branham parmi les 150,000 personnes les plus riches du monde aujourd'hui ou bien parmi les 0,005% des personnes les plus riches du monde.

Voice of God Recordings Inc., qui est la société contrôlée par les fils de William Branham et dédiée à la diffusion du message de William Branham, a déclaré des actifs de $109,834,481. USD dans sa déclaration de revenus américaine au 30 juin 2011. Peu de temps après, Voice of God Recordings Inc. transféré près de 100 millions de dollars à une nouvelle organisation à but non lucratif, la Fondation Jehovah-Jireh Inc. Les fils Billy-Paul et Joseph sont les principaux dirigeants de Voice of God Recordings Inc. et de la Fondation Jehovah-Jireh Inc.

Ces révélations à propos d'une somme de plus de 3 millions de dollars US, détenus par William Branham lors de son décès en 1965, laissent perplexe. Ici, il ne s'agit pas d'argent appartenant à son assemblée ou à un groupe de frères. Il s'agit de son argent, considéré par les autorités fiscales américaines, comme étant son argent personnel. Si cela n'aurait pas été le cas, ses enfants n'auraient hérité de rien. Selon son propre témoignage, la part de l'héritage reçue par Sarah Branham fut de 55,000$ USD. On se demandera toujours pourquoi Meda Branham, l'épouse de William Branham, avait cessé de fréquenter le Branham Tabernacle après la mort de son mari ? Pourquoi Sarah Branham et son époux ont également cessé de fréquenter Branham Tabernacle ? Pourquoi Orman Neville, successeur de William Branham avait perdu le contrôle du Branham Tabernacle au point de démissionner ? Ce sont là les questions auxquelles les fils de William Branham, Billy Paul et Joseph, refusent d'y répondre. Par contre, des éléments cachés depuis plusieurs décennies, maintenant rendu publics, semblent confirmer qu'il ne peut y avoir de fumée dans feu....

Témoignage de Sarah Branham (extraits de sa lettre rendue publique)
Sources:

https://archive.org/details/willam_branhan_sarah_branhams_letter
https://www.dailymotion.com/video/x7pwzve
https://william-branham.org/site/people/sarah_branham

https://www.facebook.com/watch/?v=2558382011063178
http://wmb1.com/portico/articles/WMB1DocuPortal - Sarah Branham De Corado Testimony.pdf

NDLR: En 1989, Sarah Branham a fait imprimer et distribué une lettre ouverte à tous les croyants du message. La lettre a été lue et authentifiée par Raymond «Junior» Jackson pasteur fondateur de l'église Faith Assembly Church de Jeffersonville In., décédé en 2004. Je vous reproduit ici le texte de cette lettre ouverte.

https://fr.scribd.com/document/236358328/Take-It-With-You-Response-by-Brother-Jackson
http://en.believethesign.com/index.php?title=File:Raymond-Jackson-Billy-Paul-Branham-lg.jpg
http://en.believethesign.com/images/a/ab/Raymond-Jackson-Billy-Paul-Branham-lg.jpg

New York, juillet 1989
À l'Épouse de Christ - les disciples du message

Extraits
« Tout récemment, un avocat de renom à New York a examiné la question et m'a montré différents relevés bancaires qui sont toujours en ma possession. La première montre le montant en espèces de 3,113,676$ et 130,645 actions plus autres choses. Cet argent n'avait pas été touché depuis le départ de mon père. Selon le document notarié, les fonds étaient gelés pour 25 ans
(jusqu'en 1990). Je me demande ce qu’il adviendra de la grosse somme d’argent accumulée après le 26 octobre 1990. Après l'accident, les choses ont radicalement changé. Soudain, Billy Paul était en possession de beaucoup d’argent. Il a construit une maison personnalisée avec tous les luminaires en or et les meubles sur mesure. Ma mère était très en colère. »

« Elle m'a dit que Billy Paul l'avait construite de façon à ce qu'il finisse à tout posséder. C'est devenu évident. Sa maison à Tucson est vide et je n’ai pas d’endroit où rester. Maman m'a dit qu'il avait falsifié la signature de mon père sur le document mentionné pour créer une association lui donnant pouvoir et accès à l'argent que mon père avait laissé derrière lui. Seul Dieu connaît tous les faits, mais après avoir vu le document daté du 26 octobre 1965, j'ai commencé à me poser encore plus de questions. Imaginez, alors que mon père était encore en vie, mon frère est passé devant un notaire sous le nom de William Branham, pour transférer l’Association Évangélique William Branham à une autre société. Le document est en ma possession. Il l'a signé en tant que William Branham Jr. Il a été enregistré le 4 novembre 1965 à 15h45 par la «Arizona Corporation Commission ».

Note: Un détail important dans la lettre de Sarah Branham semble être les deux organismes «à but non lucratif» créés sous le nom de «William Branham Evangelistic Association», une en Arizona avant la mort de William Branham et une à Jeffersonville après la mort de William Branham. Ce fait pourrait expliquer comment certaines sommes d'argent furent transférées par Billy Paul (William Jr.) d'une organisation à l'autre et servir plus tard à établir l'organisation VoGR.

« Billy n'a jamais rien eu de rapport avec sa mère. Il venait à la maison peut-être une fois par an. Mais je le voyais souvent monter en chaire lors de réunions et dire à quel point il aimait sa mère quand je savais que c'était un mensonge. Ma mère était tellement énervée par toutes les doctrines en cours et que Billy Paul n'essayait pas de les en empêcher ni du moins de défendre son père, qu'il prétendait tant aimer. Ma mère a perdu sa confiance et son respect envers les frères qui prétendaient prêcher le message et de tout ce qu'ils faisaient. Elle faisait référence au «Branham Tabernacle» comme à «Collin's Corner» et faisait ses remarques. Elle a dit que l'esprit qui était avec mon père n'était plus là, mais le révérend Collins en a fait un lieu de blasphème. Elle se demandait comment Billy Paul autoriserait un tel homme à être pasteur du tabernacle.»

« Après la mort de ma mère, j'ai reçu ma part de 55,000 USD de l'héritage familial. Le révérend Pearry Green de Tucson se présentant gentiment en tant que pasteur de la famille Branham m'a suggéré de lui en donner 50,000 USD qu'il investirait dans une agence de voyages. Il a dit: «À partir de ce moment, vous n'avez plus besoin de vous inquiéter. Vous pouvez aller en tant que missionnaires au Guatemala et chaque mois, vous recevrez votre soutien.» Je ne me souviens pas exactement s'il a envoyé un soutien mensuel trois, quatre ou cinq fois. Ensuite, il m'a informé que les choses ne se sont pas déroulées comme prévu, et nous n'avons pas vu le reste de l'argent jusqu'à ce jour. Mais nous n'étions pas les seuls à tomber dans le piège avec lui. J'espère très bientôt que des erreurs seront commises, y compris avec tous les pasteurs du message qui prennent le dixième (la dîme) du peuple et traitent ces importantes sommes d'argent comme leur revenu personnel. Ils se cachent derrière certaines déclarations de mon père à cet égard, sans mentionner le fait qu'il avait lui-même tiré un salaire de l'église. Jusqu'à cette date, l'argent donné au «Branham Tabernacle» à Jeffersonville est versé au trésor de l'église. J'étais prête à porter l'affaire devant le tribunal, mais le frère Frank m'a dit de ne pas le faire parce que c'est contraire aux Écritures (1 Cor. 6).»

Il aura fallu que la fille de William Branham, Sarah, dénonce ouvertement une situation intenable, alors qu'il semble bien qu'elle a été volontairement été écartée par ses 2 frères, de participer à l'héritage monétaire laissé par son père. Les comportements de Joseph et Billy Paul Branham dans cette affaire sont indéfendables. Les défenseurs de William Branham et de ses 2 fils n'ont aucun argument pour prouver que William Branham «n'était pas au courant» qu'il contrôlait autant d'argent, car personne n'investit inconsciemment dans des valeurs mobilières à la Bourse. D'aucuns diront qu'il était entièrement légitime pour William Branham de bien investir «l'argent que le Seigneur lui avait donné», mais il faut reconnaitre que sa rhétorique avait bien changé depuis 1954.

« (E-52) ... Et je suis–je suis pauvre. C’est vrai. Dieu sait que c’est vrai. C’est exact. Si j’avais pris l’argent qui m’a été offert, je serais devenu un multimillionnaire.» .
[51-0720] L’Ange De Dieu
Source: https://www.branham.fr/sermons/bss-online/51-0720?findme=je suis pauvre#1236055

« (E-13) ... Merci. Frère Mitchell vient de me dire qu’on m’a donné une petite offrande pour m’aider un peu. J’apprécie cela, mes amis, et je–je suis pauvre. Je ne possède pas des biens de ce monde. On vient de me construire un petit presbytère pour y vivre. J’aurais pu être un homme riche, mais je préfère que mes richesses soient là-haut. Et oh! je ne pourrais pas prendre l’argent des gens pauvres. Je ne pourrais tout simplement pas le faire. Et je ne le ferais pas maintenant. J’irais travailler chaque fois que je viendrais à une réunion, si seulement je le pourrais. Mais il s’agit d’un appel pour prier pour les malades. Et je–le peu d’argent que j’attrape, eh bien, je le place dans le champ de mission à l’étranger, tout ce dont nous n’avons pas besoin pour notre survie, et nous–nous menons une vie pauvre. Venez chez moi et vous vous en rendrez compte, ou faites une enquête pour vérifier tout ce que vous désirez connaître. Je suis venu au monde pauvre; je rentrerai pauvre. Ma famille est pauvre, et je–je désire rester ainsi.»
[54-0620E] La Guérison Divine
Source: https://www.branham.fr/sermons/bss-online/54-0620E?findme=je suis pauvre#1252990

 



#08)

Réponse de Junior Jackson à Billy Paul Branham
Ce qui suit est le texte d’une lettre de Raymond M. Jackson à Billy Paul Branham concernant sa sœur Sarah Branham.
Le texte original en langue anglaise est en couleur  marron.


25 juin 1990, Elizabeth, Ind.
RR n° 3, casier postal 163-I 47117

Cher Frère Billy Paul,

(1) Salutations chrétiennes au nom de Jésus-Christ notre Seigneur. J'écris cette lettre avec une profonde préoccupation dans mon cœur, après avoir lu la lettre  qui m'a été envoyée par des frères d'Afrique. Celui que Sarah [votre sœur] a fait imprimer et distribué.

(2) Toutes ces choses énoncées dans la lettre sont entre vous et elle. Mais mon but, en vous écrivant ces mots, est de découvrir pourquoi Sarah a été mise à en dehors de la famille et traitée moins bien qu'un chien errant? Pourquoi n'a-t-elle pas le même droit de recevoir pour sa vie une partie du ministère de son père, frère William Branham? Vous le faites certainement depuis 25 ans. Pourquoi ne peut-elle pas aussi avoir accès à certains des avantages matériels? Il y a sûrement une raison pour laquelle vous l'avez tous rejetée du cercle familial. Je suis sûr d'une chose, si fr. Branham était en vie et si on lui donnait le choix de mettre de l'ordre dans les choses, on donnerait à Sarah une chance égale de partager les choses de son ministère.

(3) Billy Paul, je ne vous écris pas ceci, juste pour essayer d'obtenir l'influence de Sarah. Je n'ai besoin de l'influence de personne. Après avoir lu la lettre qu'elle avait imprimée et envoyée, je ne pouvais m'empêcher de me sentir concernée pour elle, ses enfants et son mari. Peut-être que vous ne considérez pas ses enfants comme des nièces et des neveux, mais je suis sûr que fr. Branham les verrait comme ses petits-enfants. Cela semble étrange, Becky et sa famille habitent dans la maison de Tucson, Joseph et sa famille habitent dans la maison d’Ewing Lane et vous vivez dans une bonne maison à Sellersburg. Alors, pourquoi Sarah ne peut-elle pas avoir un bon foyer aussi du ministère de son père?

(4) L'argent indiqué dans la lettre est un montant considérable. Il n’est pas juste qu’elle se détourne de son héritage légitime. Puisque tout l'argent qui y avait été investi, en tant qu'argent du Seigneur, était dû au ministère de fr. Branham. Aucun enfant aux yeux de Dieu n'y a plus le droit qu'un autre. Sarah m'a appelé et m'a dit comment elle avait été traitée. Je me sentais très triste dans mon cœur pour elle et sa famille. Elle ne m'a jamais demandé de parler de ça ou de faire quoi que ce soit. Je le fais par respect pour elle, étant la fille de fr. Branham.

Dear Brother Billy Paul,

(1) Christian greetings to you in the name of Jesus Christ our Lord. I write this letter with deep concern in my heart, after having read the tract sent to me from some brethern in africa. The one which Sarah [your sister], had printed and sent out.

(2) All of these things stated in the tract are between you and her. But my purpose in writing to you these words, is to find out why Sarah has been put on the outside of the family and treated worse than a stray dog? Why doesn't she have the same right to receive some of her living from the ministry of her father, Brother William Branham? You sure have been doing it for the past 25 years. Why can't she also have access to some of the material benefits? There has to be some reason why all of you have rejected her from the family circle. I am sure of one thing, if Bro. Branham was alive and given a choice to set things in order, Sarah would be given an equal opportunity to share in the things of his ministry.

(3) Billy Paul, I am not writing this to you, just to try and get Sarah's influence. I don't need anyone's influence. After reading the tract which she had printed and sent out, I could not help but feel concerned for her, her children and her husband. Maybe you don't consider her children as nieces and nephews of yours, but I am sure that Bro. Branham would see them as his grandchildren. It seems strange, Becky and her family are living in the home in Tucson, Joseph and his family are living in the home on Ewing Lane, and you are living in a good home in Sellersburg. So why can't Sarah have a good home also from her father's ministry?

(4) The money stated in the tract is a considerable amount. It is not right for her to be turned away from her rightful inheritence. Since all the money that was put in there, as the Lord's money, was due to Bro. Branham's ministry. No one child in the eyes of God has any more right to it than another. Sarah called me, and told me how she has been treated. I felt very sad in my heart for her and her family. She never asked me to wite this or do anything. I am doing this out of respect for her, being Bro. Branham's daughter.

(5) Billy Paul, vous pouvez dire que cela ne me regarde pas. Il est vrai que je ne suis pas membre de la famille Branham, mais que je suis membre de la famille de Dieu. Et aux yeux de Dieu, tout cela n’est pas juste.

(6) Vous rappelez-vous en 1966, lorsque certains hommes allaient me faire leur Josué? J'étais en Caroline du Nord à l'époque. Vous vouliez me parler à ce sujet. Donc, quand je suis rentré à la maison, je vous ai rencontré avec fr. Nevile au Tabernacle. Là, vous m'avez dit à quel point il était faux pour moi de laisser cet esprit aller de l'avant. Je vous ai alors dit que je n'avais pas accepté l'enseignement de Josué. Plus tard, à Christianburg, vous avez demandé que je fasse une déclaration publique condamnant cet enseignement de Josué, ce que j'ai fait. C'était dans l'église d'Ernest Fulcher lors du service de l'après-midi. Même si certains me condamnent encore là-dessus.

(7) Maintenant, après presque 25 ans depuis le départ de fr. Branham, vous répondez toujours aux hommes qui tiennent fr. Branham comme étant Jésus Christ, Seigneur ou Dieu. Je me souviens bien du dimanche que fr. Branham a prêché sur le «serpent meurtri». Comment il a condamné cet esprit qui voulait le faire Jésus-Christ. Puis cet après-midi-là, tous ces hommes sont venus se garer dans l'allée de son domicile et étaient censés se repentir de cela. Aujourd'hui, presque 25 ans plus tard, certains continuent de croire. Et vous acceptez cela, ainsi que beaucoup d'autres choses que certains hommes enseignent. Pas une seule fois, tu n'as tendu la main pour les toucher ou les corriger.

(8) Billy Paul, au cours des 25 dernières années, je n'ai pas quitté mon épouse pour une autre femme, bien que certaines personnes l'aient dit. J'aime ma femme et elle m'aime. Elle a fait le tour du monde trois fois avec moi, dans des conditions que beaucoup n'auraient pas connues. Je n'ai jamais amassé d'argent. Au cours des 20 dernières années, j'ai réussi à nourrir les gens qui assistaient à nos réunions. J'en ai aussi installé beaucoup dans des chambres de motel qui ne pouvaient pas se le permettre. Je veux que les gens puissent profiter de la camaraderie l'un de l'autre, peu importe leur situation financière. Plusieurs fois, les gens m'ont demandé: "Comment faites-vous cela?"

(5) Billy Paul, you may say that this is none of my business. It is true that I am not a member of the Branham family, but I am a member of the family of God. And in the eyes of God this whole thing is not right.

(6) Do you remember in 1966, when certain men were going to make me their Joshua? I was in North Carolina at the time. You wanted to talk to me on this. So when I came home I met you and Bro. Nevile at the Tabernacle. There you told me how wrong it was for me to allow that spirit to go ahead. I told you then that I did not accept that Joshua teaching. Later in Christianburg Va you requested that I make a public statement condemning that Joshua teaching, which I did. It was in Ernest Fulcher's church in the afternoon service. Even though there are some that still condemn me on that.

(7) Now after almost 25 years since Bro. Branham's departure, you still cater to men who hold Bro. Branham as being Jesus Christ, Lord, or God. I well remember the Sunday that Bro. Branham preached on the "Bruised Serpent". How he condemned that spirit that wanted to make him Jesus Christ. Then that afternoon these men all came and parked in the driveway of his home and were suppose to have repented to him of that. Now almost 25 years later some still go on believing tat. And you go along with that, plus a lot of other things that some men teach. Not one time have you reached out to touch them, or corrected them.

(8) Billy Paul, in these last 25 years I have not left my wife for some other woman, though some have said that I did. I love my wife and she loves me. She has went around the world three times with me, enduring conditions that many would not have. I have never hoarded up money. In the past 20 years I have managed to feed people that have come to our meetings. I have also put many up in motel rooms that could not afford to do it for themselves. I want people to be able to enjoy the fellowship of each other no matter what their financial status may be. Many times people have asked me, "How do you do it?"

(9) Billy Paul, quand le pasteur Armon Nevile était sur son lit de mort, il m'a dit comment Banks Woods lui avait dit que le frère. Branham avait déclaré: «Ne laissez jamais Billy Paul prendre le contrôle de l'argent, car cela le ruinerait.» Maintenant, après ces nombreuses années, il semble étrange que vous ayez l'air si pressé de séparer votre sœur et sa famille. Billy Paul, je réfléchirais à deux fois avant de laisser cette condition se prolonger beaucoup plus longtemps. Votre sœur a autant droit aux avantages matériels que ce que le ministère de fr. Branham a laissé derrière, comme vous le savez. Se pourrait-il qu'elle ne soit pas d'accord avec toutes ces révélations sauvages que certains ont aussi? Si c'est le cas, vous utilisez simplement la situation financière comme un levier pour elle.

(10) Billy Paul, vous êtes avec des hommes qui tiennent aux citations, etc. depuis des années. Et vous-même, vous n'êtes allé nulle part dans le véritable esprit de Dieu. Au cours des dernières années, vous avez projeté votre frère Joseph en tant que prochain prophète de Dieu. Cette idée en elle-même me permet de savoir que vous êtes tous mélangés. Oh oui! Je sais ce que dit fr. Branham, et vous feriez bien d'écouter les Écritures à ce sujet. La Bible n'a parlé que d'un seul grand prophète de notre époque, Malachie 4: 5-6. Tout autre prophète devra être soumis à Éph.4: 11, prophète du Nouveau Testament. Ce qui il pourrait devenir un prophète avec d'autres. Comme dans 1 Cor. 12:28, pas le Prophète, un et unique. Ce que je suis sûr que vous voudriez qu'il en soit ainsi. Parce que cela vous donnerait une grande emprise sur le peuple de Dieu. Billy Paul, je ne vous en veux pas.

(11) Je vous dis que depuis près de 25 ans, vous avez tiré les deux bouts contre le milieu, dans l’espoir de sortir vainqueur. Ça ne marchera pas. Billy Paul, vous avez une belle personnalité, mais c'est moins le véritable amour de Dieu. Parce que si vous pouvez traiter votre propre sœur comme vous êtes, alors je sais ce que vous devez regarder vis-à-vis des autres personnes qui refusent de vous suivre et de votre motif de croire. Sarah est à New York pour lutter pour sa survie, dans des conditions qui ne sont pas dignes d'un chien. Vous pourriez rendre la vie beaucoup plus agréable pour elle et sa famille. Ils n'ont pas de mobilier, de voiture, et pas d'avenir, que Dieu. Vous ne vous en rendez pas compte, Billy Paul, Dieu aurait pu vous permettre d'agir ainsi au fil des ans. Pour montrer aux vrais chrétiens de par le monde que vous avez besoin de Jésus dans votre cœur et dans votre vie d'une manière plus grande. Vous n'avez pas besoin de toutes ces divinités autour de vous, qui vous utilisent pour exposer leur but charnel - même si elles ont de l'argent à jeter.

(9) Billy Paul, when Pastor Armon Nevile was on his death bed, he told me how that Banks Woods told him that Bro. Branham had said "Don't ever let Billy Paul get in control of the money, because it will ruin him." Now after these many years have gone by, It looks strange that you seem so eager to cut your sister and her family off. Billy Paul, I would think twice before I would let this condition fo on much longer. Your sister has as much right to any material benefits that Bro. Branham's ministry left behind, as you do. Could it be that she does not agree with all these wild revelations that some hold too? If so, then you are just using the financial condition as a leverage on her.

(10) Billy Paul, you have went with men who hold to quotes, etc. for years now. And you yourself have gone nowhere in the true spirit of God. During the last few years you have projected you brother Joseph, as God's next Prophet. That idea in itself lets me know that you are all mixed up. Oh yes! I know what Bro. Branham said. And it would do you well to listen to the scriptures on this. The Bible only spoke of one major Prophet for our age, Malachi 4:5-6. Any other prophet will have to come under Eph.4:11, New Testement prophet. Which he could become a prophet along with others. Such as in 1 Cor. 12:28, not, the Prophet, one and only. Which I am sure you would like for it to be. Because this would give you a great hold over God's people. Billy Paul, I am not picking on you.

(11) I'm telling you that for almost 25 years, you have played both ends against the middle, hoping to come out the winner. It won't work. Billy Paul, you have a nice personality, but it is minus the true love of God. Because if you can treat your own sister the way you are, then I know how you must look on others who refuse to go along with you and your motive of belief. Sarah is in New York struggling to survive, under conditions that aren't fit for a dog. You could make life much more enjoyable for her and her family. They have no furniture of there own, no car, and no future, only God. Little do you realize it Billy Paul, God could have allowed you to act this way through the years. To show the real christian people throughout the world, that you need Jesus in your heart and life in a greater way. You don't need all those deity people around you, using you to put forth their carnal purpose- even though they have money to throw away.

(12) En 1966, lorsque vous m'avez parlé de l'esprit de Josué, je veux que vous sachiez que vous ne m'avez jamais offensé. J'ai toujours eu du respect pour vous en tant que frère dans la foi. Mais maintenant, des années plus tard, je vous vois satisfaire les gens de nombreuses révélations charnelles. Cela ne sera jamais accepté par la véritable épouse de Jésus-Christ. Billy Paul, je me souviens de ce dimanche matin quand le frère Branham a pleuré comme il l'a fait et a prêché son cœur à cause de ce que ces hommes et ces gens lui avaient fait, en le faisant Jésus-Christ. Maintenant qu'il est parti, vous semblez vous en tenir à ces gens comme s'ils étaient collés à vous. Et leur révélation, maintenant en 1990, est encore pire qu’elle l’était à l’époque. Vous devrez rendre compte à Dieu un jour pourquoi tout cela a été toléré.

(13) Il y a quelques années, deux hommes de l'Église pentecôtiste unie ont rédigé une brochure sur le frère Branham. Le titre de la brochure était "Branhamism Fact or Fiction". Dans cette brochure, ils ont condamné le frère. L'enseignement de Branham sur la semence de serpent, la prédestination, et lui étant un prophète pour les gentils. De ce qu'ils ont dit était non biblique pour qu'il y en ait un. Dans cette brochure, ils ont déclaré que "son corps a été conservé au Faith Assembly Church, de Jeffersonville, In.". Après avoir lu le livret, j’ai écrit une lettre ouverte, j’ai tout réprimandé et je les ai contestés sur leurs déclarations. Je l'ai envoyée au siège de l'UPC, à Springfield, et à la Rev. Post, au Canada, que j'avais déjà rencontrée dans un aéroport. Je m'attendais au moins à obtenir une réponse du siège. Mais à ce jour, ils n'ont rien dit. Pourquoi est-ce que je dis ça? Parce que j'ai utilisé la Bible pour le défendre et non une série de citations extraites du contexte des sermons. Je n'ai jamais entendu aucun de vos membres dire ou faire quoi que ce soit à la défense du ministère de fr. Branham en ce qui concerne ce qui a été dit dans leur livret.

(14) Billy Paul, vous pouvez penser que Dieu ne parle plus à personne à moins qu'il ne soit dans votre camp. Mais s'il te plaît, réveille-toi et écoute. Je vais vous envoyer un tract, racontant ce que le Seigneur m'a montré en 1988. Quand l'épreuve de Jim Bakers a commencé pour la première fois. Et aussi, l'année dernière, il y avait un homme du Costa Rica à notre convention. Il a donné un grand témoignage dans lequel il a raconté comment Dieu lui avait parlé dans deux rêves différents. Pour se préparer et venir aux USA, et là Il le mènerait à un homme qui lui donnerait du vin nouveau. Ce qui signifie une nouvelle révélation. Il revient cette année encore à la convention et nous allons planifier d'aller là-bas pour exercer un ministère auprès de ces personnes. Billy Paul le temps est compté. Cela ne durera pas avant 25 ans. Mais le temps dira bientôt où nous nous retrouverons tous au paradis ou dans la tribulation.

(12) In 1966 when you talked to me on the Joshua spirit, I want you to know, you never offended me. I have always had respect for you as a brother in the faith. But now, years later. I see you catering to people of many carnal revelations. That never will be accepted by the true bride of Jesus Christ. Billy Paul, I remember that Sunday morning when Bro. Branham wept as he did, and preached his heart out, because of what those men and people had done to him, in making him Jesus Christ. Now that he is gone, you seem to hold to those people like they are glued to you. And their revelation, now in 1990, is even worse that it was then. You will have to give an account to God one day why all this has been tolerated.

(13) A few years back two men from the United Pentecostal Church wrote a booklet abut Bro. Branham. The title of the booklet was "Branhamism Fact or Fiction". In that booklet they condemned Bro. Branham's teaching on Serpent Seed, Predestination, and him being a prophet to the gentiles. Of which they said was unscriptural for there to be one. In this booklet they said that, "His body was kept in state at Faith Assembly Church, Jeffersonville, In.". After reading the booklet I wrote an open letter an rebuked the whole thing and challenged them on their statements. I sent it to the UPC headquarters at Springfield Mo. and to the Rev. Post in Canada, who I had met one time up there in an airport. I expected to at least get some resonse from headquarters. But to this day, they have said nothing. Why do I say this? Because I used the Bible to defend him and not a bunch of quotes taken out of context of the sermons. I never heard any of your people say or do anything in defense of Bro. Branham's ministry in regards to what was said in their booklet.

(14) Billy Paul, you may think that God doesn't speak to anyone anymore unless they are in your camp. But please wake up and listen. I am going to send you a tract, telling what the Lord showed me back in 1988. When Jim Bakers ordeal first started. And also, last year there was a man from Costa Rica in our convention. He gave a great testimony in which he related how God spoke to him in two different dreams. To get ready and come to the states, and there he would lead him to a man that would give him new wine. Meaning a new revelation. He is coming again this year to the convention, and we will be making plans to go there to minister to those people. Billy Paul time is running out. It will not go on for another 25 years. But time will soon tell where we will all wind up at in heaven or tribulation.

(15) Au cours des 25 dernières années, des prédicateurs et des laïcs du monde entier ont pris le nom et le message de Branham et se sont déchaînés. Non seulement avec leurs vies d'une manière immorale, mais leurs révélations sont aussi mauvaises que leurs actions. J'ai un classeur rempli de certaines des choses qu'ils ont prêchées et propagées. Certains imprimés et d'autres sur bande. Tout est fait au nom de William Branham, le prophète de Dieu.

(16) Billy Paul, j'ai vu les chiffres de la quantité d'argent qui se trouvait au nom de la société à Tucson. Cela ne me dérangerait pas si ce serait trois milliards. Si vous pouvez l'utiliser pour la gloire de Dieu. Depuis que ta sœur Becky et sa famille ont une maison à Tucson, Joseph et sa famille ont la maison sur Ewing Lane et vous en avez une à Sellersburg, s'il vous plaît! au nom de Jésus-Christ, tendez les bras à votre sœur, et lui laissez-lui un toit sur la tête. Pour qu’elle et sa famille puissent passer un peu de leur temps, alors qu’elles sont restées ici, vivent au moins une vie de paix et de réconfort. Comme vous avez. S'il vous plaît, donnez à ces petits enfants quelque chose du ministère de leur grand-père. Parce que le temps ne durera pas 25 ans. et nous nous tiendrons tous devant le trône du jugement de Christ et rendrons compte de ce que nous avons fait en son nom pendant que nous vivons dans cette vie, II Cor. 5:10.

(15) In the past 25 years, preachers and laymen around the world have taken Bro. Branham's name and message and run wild. Not only with their lives in an immoral way, but their revelations are as evil as their deeds. I have a filing cabinet full of some of the things they have preached and propogated. Some in print and some on tape. All done in the name of William Branham, God's prophet.

(16) Billy Paul, I saw the figures of the amount of money that was in the corporation name in Tucson. It doesn't bother me if it is three billion. If you can use it for the glory of God. Since your sister Becky and family have a home in Tucson, Joseph and family have the home on Ewing Lane, and you have one in Sellersburg, Please! in the name of Jesus Christ reach out your arms to your sister. And let her have a roof over her head. So that she and her family can spend a little of their time, while left here, living at least a life of peace and comfort. As you have. Please give those little children something of their grandfather's ministry. Becuase time will not go on another 25 years. and we shall all stand before the judgement seat of Christ and give an account of the things that we have done in His name while in this life, II Cor. 5:10.

Amen

Raymond M. Jackson


Cliquez pour agrandir

Amen

Raymond M. Jackson

Source: http://en.believethesign.com/index.php/William_Branham_and_Money



#09)

What is a EIN Number?

The Employer Identification Number (EIN), also known as the Federal Employer Identification Number (FEIN) or the Taxpayer Identification Number (TIN), is a unique nine-digit number assigned by the Internal Revenue Service (IRS) (format: XX-XXXXXXXXX) to business entities operating in the United States for the purposes of identification and employment tax reporting.

What are tax-exempt Organizations?

A company or non-profit which are not liable to pay taxes to IRS are known as tax-exempt organizations. Various organizations such as non-profits, charitable, churches & religious groups, political parties etc. may be tax-exempted by IRS.

Les organisations exonérées d'impôt sur le revenu doivent néanmoins déclarer leurs activités à l'IRS chaque année. Ce rapport annuel est une exigence créée par l'Internal Revenue Code (IRC). La déclaration annuelle est faite sur le formulaire 990, Déclaration de l'organisme exonéré de l'impôt sur le revenu.

Le formulaire IRS 990 est le formulaire officiel gouvernemental de déclaration de revenus que doivent présenter aux États-Unis les organisations exonérées de l'impôt sur le revenu en vertu de l'article 501(c) du Code des impôts américain.. Un formulaire 990 doit être utilisé par tout type 501 (c) organisation. Le numéro d'organisation de VoGR est 35-1609054, et celui de la fondation Jehovah-Jireh est 45-2553164. Les déclarations sont accessibles au public sur Internet.


 



#10)

Note: Pour l'année fiscale 2019, les revenus totaux s'élevaient à 2.4 millions de dollars USD

 



#11)

Note: Pour l'année fiscale 2019, les dépenses totales s'élevaient à 11.7 mille dollars USD

 



#12)

Pour l'année fiscale 2019, les actifs nets s'élevaient à 51.6 millions de dollars USD

Source: https://www.causeiq.com/organizations/the-jehovah-jireh-foundation,452553164/

 



#13)

Source: https://www.causeiq.com/organizations/the-jehovah-jireh-foundation,452553164/
 


 

14) Des gens vivant dans l'immoralité ont commencé le travail de diffusion. Témoignage de Joseph Branham

Joseph Branham a écrit dans son document public : ′′ Here I Stand ":

« Alors que nous avons essayé de mettre de l'ordre dans ce travail vital, nous avons été obligés de faire face à des situations impliquant des problèmes moraux les plus graves, tels que l'homosexualité et la polygamie. Nous ne pensons pas que les hommes qui vivent des vies perverties ont le droit de manipuler la parole, et qu'il est injuste pour les gens de devoir compter sur leur travail pour la nourriture spirituelle.» Dans «Here I Stand », Joseph Branham raconte également l'histoire et tente d'expliquer la façon dont les enregistrements audio des sermons de son père ont été enregistrés et distribués. Néanmoins cette histoire nous indique clairement que William Branham n'avait utilisé «son don de discernement» lorsqu'il a autorisé Leo Mercier et Gene Goad à s'occuper des enregistrements et la diffusion des cassettes audio de ses sermons.

 

50-0715 Conduit Par l'Esprit
« (E-33) (...) L'Ange de Dieu que Tu m'as envoyé à ma naissance, Qui m'a guidé tout au long de ma vie par Ta main, Celui qui me rencontre et me parle, et me montre les visions dont je parle... ô Jésus, envoie-Le maintenant en Ton Nom, afin qu'Il soit capable, par le don de discernement, de discerner et de connaître le cœur https://www.branham.fr/sermons/bss-online/50-0715?findme=don%20de%20discernement#1233623

51-0728 Trois Témoins
« (E-9) Eh bien, en ce qui concerne le discernement spirituel, comme ça, il y a–il y a dans l’église neuf dons spirituels qui–qui peut-être peuvent être ce soir sur quelqu’un et sur un autre, mais il y a... Je dis ceci avec respect: les dons et les appels sont sans repentir. Cela va... Il y aura... Il y a un don de discernement dans l’église; c’est vrai. Voyez-vous? »
https://www.branham.fr/sermons/bss-online/51-0728?findme=don%20de%20discernement#1236325

[53-0600 ] Ligne De Prière
« (E-1b) (...) Combien ici s’engagent de–de prier pour ces gens pendant que je prie pour eux? Maintenant, combien ici croient que Dieu a donné ce don qui est un don de discernement ou un don prophétique, c’est... » https://www.branham.fr/sermons/bss-online/53-0600?findme=don%20de%20discernement#1241206

[53-0612] Le Gazam, La Sauterelle, Le Jelek Et Le Hazil
« (E-20) (...) Je L’ai vu juste là, debout, les yeux grands ouverts, Le regardant. Il est venu vers moi et Il m’a annoncé des choses. Et ce don de discernement, pour connaître des choses qui devaient arriver et comment Il révèle cela, c’est sans aucune faille, c’est la vérité, c’est une parole d’honneur. Eh bien, c’est vrai. C’est...» https://www.branham.fr/sermons/bss-online/53-0612?findme=don%20de%20discernement#1242656

[53-0614E] Je Vois Que Tu Es Un Prophète
« (E-14) (...) Eh bien alors, si ce don est confirmé par Dieu, alors c'est Dieu qui a donné le don à l'homme. Si Dieu le dit, vous n'avez pas le droit d'en douter. Eh bien, alors, un don de prophétie, le don de discernement, (...)» https://www.branham.fr/sermons/bss-online/53-0614E?findme=don de discernement#1242942

[59-0708E] Soyez Certains De Dieu
« (E-67) Or, moi je ne suis pas un prédicateur; je n’ai aucune instruction pour être prédicateur. J’y vais en trébuchant. J’aime raconter ce que je sais au sujet de Cela; mais un vrai prédicateur qui est instruit et qui a de l’érudition ne me considérerait jamais comme un prédicateur. Vous voyez? Mais le don que j’ai reçu de Dieu... Il sait que je L’aime, et Il m’a donné un don de discernement.»
https://www.branham.fr/sermons/bss-online/59-0708E?findme=don%20de%20discernement#1303218

59-1128 La Porte Du Coeur
« (E-7) (...) Et puis, je suppose, je ne suis pas sûr, mais je suppose que, ce soir, les jeunes gens... Mon ami, Léo Mercier et Gene Goad, ce–ce sont des jeunes gens qui s’occupent des bandes. Ils enregistrent des bandes. Je ne les vois pas ici, à moins qu’ils soient là... derrière, de l’autre côté, ici. Ils ont aussi des livres et des photos.» https://www.branham.fr/sermons/bss-online/59-1128?findme=Gene%20Goad#1305837

[58-0618] Écriture sur la muraille
« (2) Alors, cette dame m’a invité à dîner chez elle. J’espère qu’elle est ici ce soir. Sœur, je–j’apprécie certainement beaucoup cela. Et de voir que–que vous avez de l’amour dans vos cœurs pour m’inviter chez vous. C’est très gentil. J’aimerais dire que tous les messages sont sur bandes. Mon cher ami ici et mon associé, monsieur Gene Goad, et monsieur Léo Mercier, ce sont les jeunes gens chargés de bandes de réunions, ce sont eux qui les ont ici, et ils sont là au kiosque de la concession, ou plutôt au kiosque à livres, avec les photos de l’Ange du Seigneur. A un moment donné, quand on ne tient pas de services de guérison, nous n’annonçons pas tellement cela (Voyez ?), mais ils sont là pour ceux qui en veulent, les livres, les photos et autres.» https://www.branham.fr/sermons/1421-Handwriting_On_The_Wall

[59-1223] Questions Et Réponses
« (E-11) Et - et aussi, Frère Mercier et Frère Gene Goad, qui sont là-derrière avec les enregistreurs... Frère Mercier vient de dire maintenant qu'il a tiré le meilleur de la réunion quand...»
https://www.branham.fr/sermons/bss-online/59-1223?findme=Gene%20Goad#1307794

[60-0109] Messieurs, Nous Voudrions Voir Jésus
« (E-64) (...) Et j’ai deux bons frères ici: frère Léo Mercier (Il se trouve quelque part ici dans la salle.) et frère Gene Goad qui est assis ici. De précieux jeunes gens qui m’accompagnent partout où je vais; ils enregistrent les bandes et ainsi de suite. Et si vous voulez avoir des bandes, voyez frère Mercier; c’est plutôt lui qui s’en occupe. Frère Goad enregistre les bandes; frère Mercier s’occupe de la vente des bandes qui, en fait, ne–ne donne qu’un–un petit bénéfice, juste pour leur permettre de vivre. Deux précieux jeunes gens...» https://www.branham.fr/sermons/bss-online/60-0109?findme=Gene%20Goad#1308853

61-0416 Abraham Et Sa Postérité Après Lui
« () Mettons donc cela en ordre maintenant même. J’ai découvert en eux de véritables gentlemans, des jeunes gens honnêtes et sincères. Lorsqu’ils m’ont demandé s’ils pouvaient faire des bandes... Il leur fallait avoir de quoi vivre.» https://www.branham.fr/sermons/bss-online/61-0416?findme=Gene%20Goad#1330147

63-0120E Encore une Fois Seulement,Seigneur
« (E-163) (...) Et si je ne me trompe pas, je pense que là tout au fond, j'ai vu frère Gene Goad et frère Leo Mercier https://www.branham.fr/sermons/bss-online/63-0120E?findme=Gene%20Goad#1365006

[58-0301E]  Hear Ye Him
« (
1)...from the very depths of our hearts, to know that You have given us the privilege of coming together again, to minister in the Name of that so beloved Son, that Thou did send to the earth, that He might redeem us from the life of sin, to a life of service for Him. We would ask You, dear God, to forgive us of our shortcomings, and all the things that we have did or said or even thought, that would be contrary to Thy will; we ask forgiveness. And we would pray, Lord, that our hearts would be in condition now, to receive Christ into our lives by the preaching of the Word, giving to us faith to believe, tonight, for a great, extreme healing service, that all that are needy would be healed. Hear the prayers of Your people. And may we have fellowship around the Word. For we ask it in the Name of Jesus, Thy Son. Amen. May be seated. (2) We're just a little late tonight, and the program was a little lengthy. Tomorrow night we'll try to be on time, if possible. Now, tomorrow night is the closing service in the building. It's on the front, I read, coming up, that tonight was the last night, but tomorrow night is the last night. And if the Lord willing, tomorrow night I want to preach on the subject, The Doors Inside The Door. And perhaps the message will start about eight o'clock tomorrow night, giving about a half hour for the preliminaries, and so forth. And now, I want to also announce that tonight will be the last time that you'll be able to get the books, pictures, or the tapes of the meeting. My friends and co-workers, Leo Mercier and Gene Goad are… be at the bookstand, with the books, and the picture, and also, the tapes. So remember, this is the last time. We don't sell on Sunday; we, I made that a practice. If you do, that's all right; that's between you and the Lord. But I don't sell nothing on Sunday.

Il décrit également comment la franchise des cassettes a ensuite été transférée à un homme qui adorait William Branham en tant que Dieu le Père, qui était Fred Sothmann.

Nous sommes d'accord avec Joseph Branham lorsqu'il a dit qu'′′ il est injuste pour les gens de devoir compter sur leur travail pour la nourriture spirituelle." Les cassettes ont été créées par des hommes homosexuels et sexuellement abusifs, mais soutenues financièrement par le tabernacle. Et ces cassettes ont ensuite été distribuées par un homme qui était en totale idolâtrie. Il n'y a aucun moyen que vous puissiez retirer ces hommes de l'histoire, ou du processus de la façon dont le message est venu à vous.

Facebook
FRUITS POURRIÉS DU MINISTÈRE DE WILLIAM BRANHAM ....

PARTIE 2 LEO MERCIER ET GENE GOAD: Leo Mercier et Gene Goad sont au centre de nombreuses rumeurs et allégations troublantes. On dit qu'ils étaient homosexuels. William Branham le savait et les a soutenus du début à la fin de leur engagement. On dit que Mercier et Goad ont conservé les seuls exemplaires des enregistrements originaux jusqu'à la toute fin de leur propre ministère, et les ont enterrés pour que personne ne les trouve.

LEE VAYLE A DIT: «En même temps, Leo et Gene, deux homosexuels, se sont attachés au ministère de Frère Branham, des garçons de bande, ce qui était permis par Dieu, et quand ils ont absolument montré ce qu'ils étaient, Dieu a averti Frère Branham ce qui leur arriverait. Et j'ai vu la vision dans le livre de vision. "Laisse les tranquille. Ils partiront et entreront dans la fausse doctrine. "Maintenant, observez la doctrine. Les gens détestent la pensée de la doctrine. Ils ne veulent pas que j'enseigne la doctrine. Ils la méprisent." Lee Vayle, divinité 7/2/2000 Mercier et Goad se sont impliqués de plus en plus dans les enseignements de William Branham, au point qu’ils ont ressenti un appel à le servir. Ils sont devenus les étudiants de William Branham. La partie déconcertante est qu'ils n'étaient pas seulement en charge des enregistrements, mais aussi de la transcription. Ils prenaient les prophéties et «les rendaient plus à jour». C'est très inquiétant quand on considère le degré auquel les «prophéties» ont changé au fil des ans pour s'adapter aux connaissances disponibles à l'époque. BRANHAM: «D'ailleurs, M. Mercier et beaucoup d'entre eux vont prendre certaines de ces vieilles prophéties, les déterrer, les réviser un peu, ou les mettre à jour et les mettre dans les journaux». (CONDAMNATION. PAR REPRÉSENTATION - 60-1113)

Gene et Leo ont installé un parc à roulottes à Prescott, AZ. William Branham est venu prêcher dans leur petit groupe. Ce groupe, dans «The Park», a adoré avec le plein soutien de William Branham. Comme plusieurs églises de l'époque, ils se sont connectés aux réunions par téléphone. BRANHAM: «Nous envoyons nos salutations dans les montagnes, à Prescott, en Arizona, au frère Leo Mercier et à son groupe qui attend là-haut la venue du Seigneur». (CE QUI EST L ATTRACTION SUR LA MONTAGNE - 65-0725) (http://www.seekyethetruth.com/…/homos…/the%20tape%20boys.pdf)

LE PARC: Au cours de l'été 1962, une soixantaine de membres de plusieurs grandes familles élargies ont traversé le pays à la recherche d'un endroit loin du monde pour attendre l'enlèvement. Ils ont été motivés par les commentaires de William Branham selon lesquels Rapture était à portée de main. Ils se sont installés dans le Pine Lawn Trailer Park (le «parc») à Prescott, en Arizona. Ils étaient dirigés par les "tape boys" de William Branham, Leo Mercier et Gene Goad, qui étaient des amis proches depuis l'université. La mère de Leo était associée à l'école des prophètes, ce qui pourrait avoir conduit à l'intérêt de Leo pour William Branham. Leo et Gene sont rapidement devenus des confidents proches et de confiance de William Branham, gérant tous les rendez-vous et les horaires de prédication, la correspondance, la création et les ventes de bandes, et les finances. Vous ne pouviez pas voir William Branham sans les parcourir. William Branham a réalisé ceci sur bande, en disant que ces garçons ne vous diront jamais rien qui puisse vous blesser. Certains des adeptes plus âgés étaient conscients du passé homosexuel entre Leo et Gene, mais il était entendu qu'ils s'étaient repentis de cela, et William Branham leur a conseillé de trouver des épouses (ce qui n'était pas un conseil rare dans les années 1960). Il a joué un rôle dans la sélection de leurs épouses. William Branham a visité le parc à plusieurs reprises et Leo a en fait écrit le livre des Hébreux. La femme de Leo l'a tapé. William Branham l'a approuvé et a mis son nom dessus. En 1963, Leo n'était pas satisfait de son salaire et a commencé à détourner une partie des dons pour lui-même. Il y a eu une brouille et Leo a rassemblé ses disciples pour bénéficier de l'enseignement spécial et personnel que William Branham lui avait donné. Ed Daulton a interrogé William Branham sur le déménagement prévu et il a d'abord dit qu'il ne devrait pas y aller. Plus tard, il a changé d'avis et a dit qu'ils devraient partir - "Je vois que ça se passe bien à la fin." Leo a pris des mesures pour limiter l'influence des anciens de la famille et a nommé des jeunes hommes dans la vingtaine et la trentaine comme lieutenants. Les tâches comprenaient le fait de battre des enfants, et de battre des hommes qui, à son avis, étaient hors de propos. Les coups peuvent être administrés avec une ceinture, des cordons électriques ou des poings. Parfois, les jeunes délinquants étaient encerclés par des hommes moqueurs et obligés de se battre. Les femmes ne sont généralement pas punies physiquement, mais peuvent être giflées ou isolées. William Branham a continué à soutenir le groupe avec des voyages de chasse prolongés à Spider Ranch. Il a prêché deux sermons - "The Odd Ball" et "Leadership" au parc. Le groupe avait toujours une connexion téléphonique avec ses principaux sermons. Leo et Gene ont conservé toutes les bandes originales originales qu'ils ont faites pendant leur mandat. Ils ont dit aux gens qu'il y avait des choses sur leurs bandes qui n'étaient sur aucune autre. Leo a trouvé une source de médicaments par l'intermédiaire d'un médecin local, qui pensait qu'il prescrivait des médicaments à tout le groupe.

Gene Goad was a close friend of William Branham. Together with Leo Mercier, Gene was responsible for the recording, maintenance, and public access to all of William Branham's sermons. Gene Goad and Leo Mercier also were the central figures at "The Park," a Branham-centered commune in Prescott, AZ. responsible for the Physical Abuse and sexual molestation of men, Women, and children. Leo Mercier was accused of Homosexuality by Lee Vayle, and accused of molesting and abusing children at The Park in testimony given in the Supreme Court of California.

Donc quand vous mettez une cassette de William Branham, vous mangez de l'œuvre de vie des hommes immoraux et idolâtres.

Dans ′′ Here I Stand ′′ Joseph Branham appelle également à plusieurs reprises Leo Mercier, Gene Goad et Fred Sothmann ′′ Frères ′′ - faisant référence aux frères du Seigneur Jésus-Christ. Pourtant, dans le même document, Joseph Branham écrit sur une situation où Willliam Branham a discipliné un homme pour une ′′ attitude défiante ′′ en demandant au Tabernacle de ne pas l'appeler ′′ frère

Comme publié dans ′′ Here I Stand ", William Branham a écrit : ′′ À cause de votre attitude défiante, vous ne devez plus être appelé ′′ frère ′′ dans notre congrégation."

Comment Joseph peut-il appeler Leo, Gene et Fred ′′ frères ", connaissant leurs enjeux moraux et leurs croyances idolâtres, tout en étant prêt à menacer d'autres croyants de messages d'excommunication simplement pour être indisciplinés (pourquoi aurait-il imprimé cette ligne de la lettre de son père jamais publiée auparavant) Je ne sais pas quoi faire

Êtes-vous prêt à négliger la morale et la foi en Jésus-Christ pour 25 cents ? C ' est le prix des frais de franchise auxquels Joseph Branham était debout, après tout.

′′ Quand Leo Mercier et Gene Goad ont demandé à frère Branham s'ils pouvaient voyager avec lui et faire des enregistrements de qualité qu'ils vendraient à un prix raisonnable, il a accueilli l'idée. Ils ont formé une entreprise, Audio Mission, et de juin 1955 jusqu'au 1959 novembre, ils ont rivalisé avec d'autres pour leur part de l'entreprise ' tape. ′′ Mais la qualité de leurs enregistrements et leurs méthodes efficaces de traitement des commandes les distinguent du reste.

Le 23 novembre 1959, le conseil d'administration du Branham Tabernacle de Branham a rendu officiel que tous les enregistrements et littératures des sermons du frère Branham devaient être vendus uniquement par le biais du tabernacle de Branham. Personne d'autre que l'Audio Mission n'a été autorisé à faire des cassettes. Le frère Mercier et le frère Goad recevaient un salaire du tabernacle, et lors d'une réunion du conseil d'administration en décembre, une résolution a été adoptée en disant : ′′ Il n'y aura pas de cassettes prises ou vendues autrement que par les personnes embauchées par le tabernacle ."

En janvier 1962, l'autorisation d'enregistrer les sermons du frère Branham est passée de la mission audio à Fred Sothmann et James Maguire pour une période de six mois. ... De 1962 à 1965, le contrat entre le frère Sothmann, le frère Maguire et le tabernacle de Branham a été renouvelé chaque année.

... Frère Sothmann a continué de tenir la franchise pour les enregistrements jusqu'au 12 octobre 1981, lorsque le conseil d'administration l'a transféré entre mes mains, et la voix de Dieu a été établie."

Joseph Branham a écrit dans son document public, «Here I Stand»:

«Alors que nous essayions de mettre de l'ordre dans ce travail vital, nous avons été contraints de faire face à des situations impliquant les problèmes moraux les plus graves, tels que l'homosexualité et la polygamie. Nous ne pensons pas que les hommes qui mènent une vie perverse ont le droit de manipuler la Parole, et qu'il est injuste pour les gens de devoir compter sur leur travail pour la nourriture spirituelle.

Dans «Here I Stand», Joseph Branham développe également l'histoire de la façon dont les bandes ont été enregistrées et distribuées. Cette histoire montre clairement que William Branham a donné aux hommes aux vies perverses le droit de manipuler la Parole (si vous croyez que la Parole est sur les bandes), à savoir Leo Mercier et Gene Goad. Il décrit également comment la franchise pour les bandes a ensuite été transférée à un homme qui adorait William Branham en tant que Dieu le Père, qui était Fred Sothmann.

Nous sommes d'accord avec Joseph Branham lorsqu'il a dit qu '«il est injuste que les gens doivent compter sur leur travail pour la nourriture spirituelle.» Les bandes ont été créées par des hommes homosexuels et sexuellement abusifs, mais soutenus financièrement par le Tabernacle. Et ces bandes ont ensuite été distribuées par un homme qui était en pleine idolâtrie. Il n'y a aucun moyen de retirer ces hommes de l'histoire ou du processus par lequel le Message vous est parvenu.

Ainsi, lorsque vous mettez sur une cassette de William Branham, vous mangez de l'œuvre de la vie d'hommes immoraux et idolâtres.

Dans «Me voici», Joseph Branham appelle aussi à plusieurs reprises Leo Mercier, Gene Goad et Fred Sothmann «Frères» - en référence aux frères dans le Seigneur Jésus-Christ. Pourtant, dans le même document, Joseph Branham écrit à propos d'une situation où Will parl Branham a discipliné un homme pour une «attitude de défi» en ordonnant au Tabernacle de ne pas l'appeler «frère».

Tel que publié dans "Here I Stand", William Branham a écrit: "En raison de votre attitude provocante, vous ne devez plus être appelé" frère "dans notre congrégation."

Comment Joseph peut-il appeler Leo, Gene et Fred "Frères", connaissant leurs problèmes moraux et leurs croyances idolâtres, tout en étant prêt à menacer les autres Croyants du Message d'excommunication simplement pour être indiscipliné (pourquoi aurait-il imprimé cette ligne de la lettre jamais publiée de son père)?

Êtes-vous prêt à négliger la morale et la foi en Jésus-Christ pour 25 cents? C'est le prix des frais de franchise sur lesquels Joseph Branham se tenait, après tout.

Plus de "Here I Stand":

«Lorsque Leo Mercier et Gene Goad ont demandé à Frère Branham s'ils pouvaient voyager avec lui et faire des enregistrements de qualité qu'ils vendraient à un prix raisonnable, il a accueilli favorablement l'idée. Ils ont formé une entreprise, Audio Mission, et de juin 1955 à novembre 1959, ils ont rivalisé avec d'autres pour leur part du «commerce des bandes». Mais la qualité de leurs enregistrements et leurs méthodes efficaces de traitement des commandes les distinguent des autres.

Le 23 novembre 1959, le conseil d'administration du Branham Tabernacle a rendu officiel que tous les enregistrements et la littérature des sermons de Frère Branham devaient être vendus uniquement par l'intermédiaire du Branham Tabernacle. Personne d'autre qu'Audio Mission n'était autorisé à faire des cassettes. Frère Mercier et Frère Goad devaient recevoir un salaire du Tabernacle, et lors d'une réunion du conseil d'administration en décembre, une résolution a été adoptée déclarant: «Il n'y aura pas de cassettes prises ou vendues autrement que par les personnes engagées par le Tabernacle. . »

En janvier 1962, la permission d'enregistrer les sermons de Frère Branham passa d'Audio Mission à Fred Sothmann et James Maguire pour une période de six mois. … De 1962 à 1965, le contrat entre frère Sothmann, frère Maguire et le Branham Tabernacle a été renouvelé chaque année.

… Frère Sothmann a continué à détenir la franchise pour les cassettes jusqu'au 12 octobre 1981, lorsque le conseil d'administration l'a transférée entre mes mains, et The Voice of God Recordings a été créé.

Original anglais
 

Joseph Branham wrote in his public document, “Here I Stand”:

“As we have tried to bring order to this vital work, we have been forced to deal with situations involving the most severe moral issues, such as homosexuality and polygamy. We do not feel that men that are living perverted lives have a right to handle the Word, and that it is unfair for the people to have to rely on their work for spiritual Food.”

In “Here I Stand”, Joseph Branham also expands on the history of how the tapes were recorded and distributed. This history clearly shows that William Branham gave men with perverted lives the right to handle the Word (if you believe the Word is on the tapes), namely Leo Mercier and Gene Goad. It also describes how the franchise for the tapes was then transferred to a man who worshipped William Branham as God the Father, which was Fred Sothmann.

We agree with Joseph Branham when he said that “it is unfair for the people to have to rely on their work for spiritual Food.” The tapes were created by men who were homosexual and sexually abusive, yet supported financially by the Tabernacle. And these tapes were then distributed by a man who was in complete idolatry. There is no way you can remove these men from history, or from the process of how the Message came to you.

So when you put on a tape of William Branham, you are eating from the life work of immoral and idolatrous men.

In "Here I Stand" Joseph Branham also repeatedly calls Leo Mercier, Gene Goad, and Fred Sothmann "Brothers" - referring to brothers in the Lord Jesus Christ. Yet in the same document Joseph Branham writes about to a situation where Willliam Branham disciplined a man for a 'defiant attitude' by instructing the Tabernacle not to call him 'brother'.

As published in "Here I Stand", William Branham wrote, "Because of your defiant attitude, you are no longer to be called ‘brother’ in our congregation.”

How can Joseph call Leo, Gene and Fred "Brothers", knowing of their moral issues and idolatrous beliefs, yet be willing to threaten other Message Believers with excommunication simply for being unruly (why else would he print this line of his father's never-before published letter)?

Are you willing to overlook morals and faith in Jesus Christ for 25 cents? That is the price of the franchise fee that Joseph Branham was standing on, after all.

---------------------------------------------------

More from “Here I Stand”:

“When Leo Mercier and Gene Goad asked Brother Branham if they could travel with him and make quality recordings that they would sell for a reasonable price, he welcomed the idea. They formed a business, Audio Mission, and from June 1955, until November 1959, they competed with others for their share of the ‘tape business.’ But the quality of their recordings, and their efficient methods of handling orders set them apart from the rest.

On November 23, 1959, the trustee board of the Branham Tabernacle made it official that all recordings and literature of Brother Branham’s sermons were to be sold only through the Branham Tabernacle. No one other than Audio Mission was permitted to make tapes. Brother Mercier and Brother Goad were to receive a salary from the Tabernacle, and at a meeting of the board of trustees in December, a resolution was passed stating, “There will be no tapes taken or sold other than by the individuals hired by the Tabernacle.”

In January of 1962, permission to record Brother Branham’s sermons passed from Audio Mission to Fred Sothmann and James Maguire for a period of six months. …From 1962 through 1965, the contract between Brother Sothmann, Brother Maguire, and the Branham Tabernacle was renewed yearly.

…Brother Sothmann continued to hold the franchise for tapes until October 12, 1981, when the board of trustees transferred it into my hands, and The Voice of God Recordings was established.”


«La Voix de Dieu», Voice of God Recordings, est une organisation à but non lucratif basée à Jeffersonville, Indiana, fondée le 07/16/1984

«La Voix de Dieu», Voice of God Recordings Inc. Jeffersonville, IN

Industrie: Rédaction et édition, Ret Mail-Order House Mfg Recorded Record / Tape Typeing Services Reliure / Travaux connexes Lithographie Coml Print Faire des affaires comme: Enregistrements La Voix de Dieu Inc Téléphone: (812) 256-1177, (812) 256-6187 (Télécopieur)
Adresses: 5911 Charlestown Pike, Jeffersonville, IN 47130 USA, Boîte postale 950, Jeffersonville, IN 47131

Joseph M. Branham président de Voice of God Recordings
Billy Paul Branham, vice-président de Voice of God Recordings
Richard Sacher (Gérant)
Wilfried Belebegne (Gérant)
Mark Kinney (directeur de la technologie) ...

Catégories: Églises, services Internet, développeurs de sites Web, hébergement de sites Web, sites Web

Après le décès de son père William Branham, Billy Paul est devenu le président de la William Branham Evangelistic Association (Association Évangélique de William Branham), nouvellement fondée. Il a continué à occuper ce poste et, grâce à son dévouement à faire avancer l’Évangile et à son engagement de proclamer le Message de l’Heure, les efforts missionnaires et évangélistes du Ministère de William Branham portent maintenant fruit dans presque tous les pays du monde. Il est devenu le vice-président de Voice of God Recordings (La Voix de Dieu) en 1981.

JEFFERSONVLLE, EN 47131-0950 | EXONÉRÉ D'IMPÔT DEPUIS JUIN 1985 EIN : 35-1609054 Classification ( NTEE ) Médias religieux, organismes de communication (liés à la religion, développement spirituel) Désignation du Code des impôts à but non lucratif: 501 (c) (3) Défini comme: Organisations à l'une des fins suivantes: religieuse, éducative, caritative, scientifique, littéraire, testant la sécurité publique, favorisant la compétition sportive amateur nationale ou internationale (à condition qu'elle ne fournit pas d'installations ou d'équipements sportifs) ou la prévention de la cruauté envers les enfants ou les animaux. Les dons à cette organisation sont déductibles d'impôt.

VOICE OF GOD RECORDINGS INC JEFFERSONVLLE, EN 47131-0950 | EXONÉRÉ D'IMPÔT DEPUIS JUIN 1985

EIN : 35-1609054
Classification ( NTEE ) Médias religieux, organismes de communication (liés à la religion, développement spirituel) Désignation du Code des impôts à but non lucratif: 501 (c) (3)
Défini comme: Organisations à l'une des fins suivantes: religieuse, éducative, caritative, scientifique, littéraire, testant la sécurité publique, favorisant la compétition sportive amateur nationale ou internationale (à condition qu'elle ne fournit pas d'installations ou d'équipements sportifs) ou la prévention de la cruauté envers les enfants ou les animaux. Les dons à cette organisation sont déductibles d'impôt.

Déclarations fiscales par année Le formulaire IRS 990 est une déclaration de renseignements annuelle que la plupart des organisations revendiquant le statut d'exonération fiscale fédérale doivent déposer chaque année. Lisez les instructions de l' IRS pour 990 formulaires . Si cette organisation a produit une déclaration modifiée, elle peut ne pas être reflétée dans les données ci-dessous. Les liens de téléchargement dupliqués peuvent être dus à de nouvelles soumissions ou à des modifications à la déclaration d'origine d'une organisation. Si vous souhaitez télécharger des documents PDF du formulaire 990 en masse, Internet Archive exploite un miroir des données en masse d'origine .

https://projects.propublica.org/nonprofits/display_990/351609054/2016_07_EO/35-1609054_990_201506

https://projects.propublica.org/nonprofits/organizations/351609054

Rapports PDF 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009

Form 990 for period ending June 2018

file:///C:/Users/Michel%20Laptop/Downloads/351609054_201806_990_2019071216482580.pdf


 
 

 

 


 



 



 



 


https://translate.google.ca/translate?hl=fr&tab=wT&authuser=0&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fen.believethesign.com%2Findex.php%2FCommission_%2526_Ministry

Il est évident que Voice of Recordings Inc, et The Jehovah-Jireh Foundation, Inc.

À propos de William Branham. Source: https://branham.org/fr/williambranham

William Branham

William Branham (nous l’appelons Frère Branham) est né au printemps de 1909 dans une famille très pauvre, loin dans les montagnes du sud du Kentucky. Quelques minutes après sa naissance, dans une minuscule cabane d’une pièce, une étrange Lumière est entrée dans la pièce et a tournoyée au-dessus du lit où il était couché. C’était le commencement d’une vie surnaturelle qui allait changer la face du monde chrétien moderne.

Entre un père alcoolique et une famille qui ne pratiquait aucune religion, tout portait à croire qu’il était voué à l’échec. Pourtant, contre toute attente, Frère Branham a grandi pour devenir un puissant homme de Dieu. À l'âge d’environ 38 ans, il priait dans un petit abri de piégeage, situé au nord de sa maison à Jeffersonville, en Indiana. C’est à ce moment-là, tard dans la nuit, que l’Ange de l’Éternel est venu le visiter pour lui donner la commission de prier pour les malades.

L’Ange lui a entre autres dit ceci :

«Si tu amènes les gens à te croire, et que tu es sincère quand tu pries, rien ne résistera à tes prières, pas même le cancer.»

Tous les doutes avaient disparu. Frère Branham avait maintenant sa commission et c’est avec assurance qu’il a répondu à l’appel. C’était le début d’un réveil de guérison mondial.

Le ministère de Frère Branham a marqué le commencement du plus grand déversement du Saint-Esprit depuis le jour de la Pentecôte. Des centaines de milliers de personnes ont assisté aux campagnes Branham. Des milliers ont été guéris au Nom du Seigneur Jésus-Christ. D’autres évangélistes tels qu’Oral Roberts, T.L. Osborne et A.A. Allen ont tôt fait de suivre Frère Branham et ont commencé leurs propres réveils de guérison. Le Seigneur a déversé Ses bénédictions comme jamais auparavant. La main guérissante de Jésus-Christ touchait de nouveau Son peuple.

Le ministère de Frère Branham était sans égal. Il a prouvé que Jésus-Christ est aussi vivant aujourd’hui qu’Il ne l’était lorsqu’Il longeait les rivages de la Galilée. Tout comme l’apôtre Paul, Frère Branham a montré que l’Évangile n’est pas venu en paroles seulement, mais aussi par la puissance! La révélation des mystères cachés et la puissance de Dieu manifestée se sont combinées en un seul ministère très spécial. Tout comme les scribes ont retranscrit les sermons des prophètes de la bible, les sermons de Frère Branham ont été enregistrés sur bande magnétique. Aujourd’hui, nous chérissons ces enregistrements.

Frère Branham est décédé au mois de décembre 1965, suite à un tragique accident de voiture. Dieu a rappelé Son serviteur à la maison mais Il nous a laissé ces enregistrements qui sont si précieux à nos cœurs.

Vous pouvez en lire davantage à propos de la vie de Frère Branham en cliquant sur ce lien : QUI EST WILLIAM BRANHAM?

Vous pouvez aussi l’écouter alors qu’il raconte l’histoire de sa vie en téléchargeant cette prédication :  L'HISTOIRE DE MA VIE.



À propos de Billy Paul Branham. Source: https://branham.org/fr/billypaulbranham

Billy Paul Branham

Personne ne peut rendre témoignage des nombreuses choses que le Seigneur a accomplies dans ce Ministère du temps de la fin comme ne peut le faire Frère Billy Paul Branham, le fils ainé de Frère Branham. Pendant 14 ans, en tant que compagnon de voyage et secrétaire personnel de son père, il a vu de ses yeux le don prophétique en action, ainsi que les signes qui ont été envoyés pour confirmer l’homme, la fonction et le ministère. Il était présent lorsque des milliers de personnes ont été guéries. Il a entendu Frère Branham raconter des centaines de visions, pour ensuite les voir s’accomplir. Pour reprendre les paroles de son père : “Dieu a honoré Billy Paul.” Frère Billy Paul est né de William et Hope Branham le 13 septembre 1935. Alors qu’il était âgé de deux ans, sa mère et sa petite sœur, Sharon Rose, ont succombé à la tuberculose, à seulement cinq jours d’intervalle.

Il était âgé de 11 ans lorsque son père a commencé les campagnes de guérison qui l’ont amené à voyager aux quatre coins du pays, et tout autour du monde. Quand il n’était pas à l’école, il voyageait avec son père et avait même reçu un ‘rôle’ officiel : vendre les livres et les tracts avant chaque réunion.

Par une nuit du mois de juin 1947, à Vandalia, en Illinois, L’Ange de l’Éternel est apparu de manière visible dans la chambre de motel où Frère Branham restait. Son fils, Frère Billy Paul, et son frère cadet, Donny, se trouvaient avec lui. Le prophète a demandé à l’Ange s’il pouvait réveiller les garçons pour qu’ils puissent être témoins de la Présence angélique qui se trouvait devant lui.

L’Ange a répondu : “Tu peux réveiller ton fils, Billy.”

“Lorsque j’étais plus vieux, j’ai demandé à mon père : ‘Pourquoi l’Ange de l’Éternel m’a-t-Il laissé le voir ce soir-là’

Je n’oublierai jamais sa réponse. Il a dit : ‘Parce que Dieu t’a appelé à travailler avec moi, fiston, et Il voulait Se manifester devant toi.’ Et je sais que, depuis cette nuit-là, à Vandalia, peu importe où nous nous trouvions, je n’ai jamais eu besoin d’attendre que Papa dise : ‘Il est ici.’ J’ai toujours pu discerner lorsque cette Présence était là.

Et aujourd’hui, je crois que ce même Ange de l’Éternel campe autour de ceux qui craignent Son Nom.”

À l’âge de 15 ans, il fréquentait l’école biblique au Texas lorsqu’il a reçu un appel de son père lui demandant s’il voulait l’accompagner en Afrique. Il a donc abandonné l’école sans un regard en arrière. Au cours des 14 années suivantes, il a toujours été aux côtés de son père. Il était présent à chaque réunion et distribuait des cartes de prières aux malades. À chaque réunion, il escortait aussi son père qui montait ou descendait de l’estrade; bien des fois Frère Branham était presqu’incapable de se tenir debout après une longue ligne de discernement. Il s’occupait de gérer la correspondance personnelle de Frère Branham et, en 1961, il est devenu le secrétaire/trésorier du Branham Tabernacle, ainsi qu’un membre du conseil des administrateurs.

Le 18 décembre 1965, il conduisait la voiture qui était tout juste devant celle de son père lorsqu’est survenu l’accident qui allait causer la mort de Frère Branham. Il l’a berçé dans ses bras pendant qu’ils attendaient l’ambulance, et il a entendu son père prononcer ses dernières paroles alors qu’ils étaient en route vers l’hôpital.

Après le décès de Frère Branham, Frère Billy Paul est devenu le président de la William Branham Evangelistic Association (Association Évangélique de William Branham), nouvellement fondée. Il a continué à occuper ce poste et, grâce à son dévouement à faire avancer l’Évangile et à son engagement de proclamer le Message de l’Heure, les efforts missionnaires et évangélistes du Ministère de Frère Branham portent maintenant fruit dans presque tous les pays du monde. Il est devenu le vice-président de Voice of God Recordings (La Voix de Dieu) en 1981.

Lui et son épouse, Sœur Loyce, ont deux fils, William Paul Jr. et David, ainsi que six petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants.


À propos de Joseph Branham. Source: https://branham.org/fr/josephbranham

Joseph Branham

Près de cinq ans avant la naissance de Joseph Branham, lors d'un moment consacré à la prière et à l’étude de la bible, Frère Branham a commencé à méditer sur l’histoire de Joseph dans la Genèse et à quel point ce dernier avait été un grand homme de Dieu. Soudain, une voix a parlé en disant : “Tu auras un fils, et tu l'appelleras Joseph.” Quelques années plus tard, le 19 mai 1955, cette parole s’est accomplie lorsqu’est né Frère Joseph Marrion Branham.

Alors qu’il tenait son fils dans ses bras, à l’autel, pour consacrer sa vie au Seigneur, Frère Branham a exprimé sa reconnaissance envers Dieu d’avoir accompli Sa promesse. Il s’est ensuite adressé au bébé en ces mots : “Joseph, mon garçon, je te donne à Dieu. Et puisse ta vie être une bénédiction. Puisses-tu être un prophète, Joseph. Puisse la grâce de Dieu reposer avec toi. Puisse le Dieu de ton père, le Seigneur Jésus-Christ, te bénir à jamais, faire de ta vie une bénédiction pour les autres.”

Depuis son jeune âge, Frère Joseph s’est senti appelé à servir l’Épouse de Christ.
 

Lorsque je me remémore les jours où j’étais un jeune garçon et que je travaillais chez Spoken Word Publications en mettant les brochures dans des boîtes de cartons pour ensuite les mettre dans des sacs de toile, je peux voir le grand plan de Dieu. Alors que j’écrivais les adresses sur ces boîtes, je pensais aux nombreux mois qui s’écouleraient avant que ces brochures ne parviennent à leur destination finale. J’étais troublé à l’idée des rapports qui nous parviendraient, décrivant le triste état des brochures à leur arrivée. Après avoir été sur des navires pendant plusieurs mois, exposées aux intempéries et lancées de part et d’autre, les brochures étaient presque complètement détruites. Quelques fois, il ne restait aucune brochure; seulement un sac rempli de papier détrempé.

Je pensais : “Seigneur, seulement ces quelques brochures pour toute l’Épouse de Christ dans ces pays? Ça ne s’approche même pas du nombre qui serait nécessaire pour subvenir à leurs besoins. Avec ces quelques brochures à partager entre eux, ils n’auront jamais la chance que j’ai, celle d'entendre la Voix du Messager du Septième Âge de l’Église. Il doit y avoir une manière.” Cela semblait être une tâche impossible.

Lorsque Dieu m’a appelé au travail chez Voice of God Recordings (La Voix de Dieu), il m’a conduit à établir des bibliothèques à travers le monde; des phares où les gens pourraient venir chercher des brochures et des bandes de Frère Branham. Oh, j’étais tellement excité de ce que les gens allaient maintenant avoir un endroit pour écouter le Message de l’heure dans leur pays.

Dès lors, et jusqu’à aujourd’hui, Frère Joseph n’a jamais perdu ce fardeau de servir l’Épouse de Christ. En 1981, il a fondé Voice Of God Recordings. Ce qui a débuté avec quatre employés s’est transformé en ministère mondial qui touche quotidiennement la vie de millions d’âmes prédestinées. Sous la direction de Frère Joseph, Voice of God Recordings duplique des centaines de milliers de prédications de Frère Branham, imprime des millions de brochures du Message, et traduit des centaines de prédications chaque année. Environ 95 % de ce matériel est distribué gratuitement à des croyants dans presque tous les pays du monde. Et le Seigneur continue de bénir ce ministère.

Frère Joseph a un profond désir de travailler avec chaque individu, église, prédicateur ou groupe de personnes pour répandre le Message de Frère Branham, tant et aussi longtemps que cela n’implique pas de compromettre la qualité du matériel ou de faire des compromis sur ce que Frère Branham a dit, n'en serait-ce qu'une seule parole. Il croit que les gens devraient recevoir les meilleurs enregistrements et les meilleures traductions possibles. Frère Branham nous a apporté un Message parfait, et nous devons nous assurer que chaque mot soit traduit correctement, que chaque bande soit de la meilleure qualité possible, et que chaque brochure imprimée reflète exactement ce qu’il a dit.

En plus de ses responsabilités chez Voice of God Recordings et au Branham Tabernacle, Frère Joseph est aussi un mari, un père et un grand-père dévoué. Lui et son épouse, Sœur Valerie, ont deux enfants, Frère Isaac et Sœur Princess, ainsi que six petits-enfants. Sœur Princess et son mari, Frère Jeremy Evans, travaillent avec Frère Joseph chez Voice of God Recordings.

Le désir de servir l’Épouse de Christ brûle plus fort que jamais dans le cœur de Frère Joseph. Assurément, la prière de Frère Branham —“Puisse le Dieu de ton père, le Seigneur Jésus-Christ, te bénir à jamais, faire de ta vie une bénédiction pour les autres”— a été accomplie à travers le fardeau de Frère Joseph, celui de voir le Message de son père acheminé aux semences de Dieu prédestinées.

«Je dirai, en toute sincérité, que le désir d’être le serviteur de l’Épouse de Christ du monde entier brûle aussi intensément dans mon cœur maintenant que lorsque Voice of God Recordings a dupliqué sa première bande!»

William Branham Evangelistic Association, Source: https://branham.org/fr/wbea

Frère Branham a établi ce ministère en 1965 pour avoir un programme qui servirait à répandre la Parole à l’étranger et qui proclamerait la Venue imminente du Seigneur. Pendant des décennies, la “William Branham Evangelistic Association” (l’Association Évangélique William Branham) a gardé les yeux fixés sur ce principe directeur.

Voici un bref aperçu de l’histoire de cette association importante à travers laquelle l’Évangile du Royaume s’est fait connaître partout dans le monde.

Au cours du mois de juillet 1965, Frère Branham a demandé de rencontrer Frère Roy Roberson, Frère Fred Sothmann et son fils, Frère Billy Paul Branham, qui étaient membres du conseil des administrateurs du Branham Tabernacle, à Jeffersonville, en Indiana. Il leur a décrit un nouveau programme qu’il voulait mettre en place, une nouvelle branche de son ministère qui œuvrerait indépendamment de l’église locale. Le but de ce programme serait d’aider au financement de campagnes d'évangélisation et de soutenir l’œuvre missionnaire partout dans le monde sans puiser continuellement dans les ressources financières de l’assemblée local. L’Exposé des Sept Âges de l’Église, lle premier livre que Frère Branham a écrit, était prêt à être imprimé, et il espérait un jour augmenter l’étendue de son ministère par la publication de livres.

Il a fallu trois mois pour qu’un avocat prépare et envoie au gouvernement les documents nécessaires pour l’incorporation de la William Branham Evangelistic Association. Au mois d’octobre, Frère Branham et les trois membres du conseil ont signé les documents, démarrant ainsi le processus d’approbation.

Cependant, avant même qu’un voyage ne soit planifié, qu’un évènement ne soit parrainé ou qu’une activité ne soit financée, Frère Branham a été rappelé à la Maison pour être avec le Seigneur.

Les membres du conseil devaient donc prendre une décision: un organisme missionnaire et évangélique pour parrainer le ministère de Frère Branham était-il encore de mise? Après mûre réflexion, le conseil nouvellement formé a décidé de continuer avec le plan initial.

Les documents finaux ont été enregistrés au mois d’avril 1966. Les branches missionnaires et évangéliques du Ministère de Frère Branham ont été établies, et la WBEA est devenu l’outil juridique qui permet à ce Message de l’heure vivifiant et fortifiant de continuer à avancer.

WBEA continue à amortir les coûts de la publication et de la distribution de neuf des plus vieux livres les plus en demande qui ont trait au ministère de Frère Branham, dont : William Branham, Un homme envoyé de Dieu ainsi que le dernier livre publié avant son décès, Exposé des Sept Âges de l’Église .

Maintenant, un des plus grands rôles de notre programme est d’acheter tout le papier utilisé pour l’impression du Message à nos installations de Jeffersonville : Voice of God Recordings.

 


Note: Les liens sont soulignés en bleu     (Les liens indiqués avec s'ouvrent dans une fenêtre extérieure)

La raison pourquoi j'ai publié cet exposé, est que j'ai été littéralement «poussé à le faire» et si ce n'est pas moi qui l'aurait fait, le Seigneur aurait choisit quelqu'un d'autre! C'est la déclaration de guerre du Seigneur, pas la mienne! C'est Sa guerre telle que prophétisée dans Apocalypse 12:7! Si vous croyez que le Seigneur revient, commencez d'abord par l'identifier! Maintenant, comprenez-moi bien: ce site Internet a été créé dans le but précis d'examiner soigneusement tous les critères requis selon la Parole de Dieu pour qu'une personne soit spirituellement qualifiée devant le Seigneur, pour être un «ange» ou un «messager» du Seigneur. Si vous avez parcouru les pages précédentes, vous avez certainement observé que dans mes publications, je vous ai clairement indiqué que personne ne peut prétendre se tenir dans la présence de Dieu, peut importe qu'il soit un moine, un prêtre ou un évêque Catholique du moyen âge, tel Irénée de Lyon, Martin de Tours ou un évangéliste comme Colomban, à moins de comprendre Qui est le Seigneur, et Qui est Son Dieu. Et sachez aussi qu'aucun trinitaire ne peut se tenir dans la présence de Dieu, car seuls ceux qui sont revêtus de la robe symbolique de l'Agneau et qui connaissent leur Dieu et leur Seigneur ont accès au Saint des Saints en Esprit.

Cette étude vise expressément la crédibilité de l'enseignement et la doctrine dispensationaliste «des sept dispensations ou 7 âges de l'Église» ainsi que celle de la «révélation progressive» sur laquelle repose l'enseignement des Sept Âges de l'Église, tel que prêché par William M. Branham. Ce site n'est pas une attaque sur le don de guérison de William M. Branham, car seul Dieu a le pouvoir de guérir et ceux qui chassent des démons en Son Nom ne peuvent se glorifier de quoi que ce soit devant Lui. Au «Jour du Seigneur» plusieurs diront au Seigneur: «n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? et le Seigneur ne les contredira pas sur leurs dons de chasser des démons ou de faire des miracles en Son Nom, mais il leur dira simplement qu'Il ne les a jamais connus....

«Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son fils fût le premier-né entre plusieurs frères (et sœurs).» Romains 8:29

Ici je désire souligner l'importance et la profondeur des mots utilisés par l'apôtre Paul dans l'expression «semblables à l'image de son fils afin que son fils fût le premier-né entre plusieurs frères» Car voyez-vous, Jésus est leur frère ainé, le premier-né de la famille humaine de Dieu. Par son sacrifice expiatoire et son sang versé, ceux qui sont crucifiés en lui, sont restaurés à égalité avec lui, devant leur Père Céleste. Ils sont restaurés «image/copie conforme», sanctifiés et rendus parfaits de la même sainteté et perfection que Jésus lui-même.

«Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères Hébreux 2:11

Et pourtant, ce n'est pas du tout ce qu'enseigne William Branham, quand il essaie de vous faire croire que des personnages historiques, endossant des préceptes et des doctrines humaines, se sont supposément qualifiés par leurs œuvres et leur témoignage pour être des «vainqueurs» et des modèles pour accomplir des ministères d'anges/messagers auprès de leurs assemblées respectives!

Vous l'aurez sans doute compris, le contenu des pages de ce site Internet cible particulièrement la crédibilité de William Branham en tant qu'enseignant biblique, et son interprétation des volets historiques et spirituels reliés à des personnages qu'il a délibérément choisis de sa propre initiative afin d'interpréter les soi-disant «âges» de l'Église... La clé de mes réfutations se trouve dans l'analyse soigneuse, que j'ai effectué sur les «personnages historiques» qu'a choisis William Branham, sur leur vie, leur écrits et témoignages, leurs «théologie» ainsi que les personnes avec lesquelles ils se sont associés et tous ceux qu'ils ont admirés et qui les ont inspirés.

En 1954, William Branham avait déclaré dans une prédication intitulée «Dieu amène son Église à la perfection», que ceux qui étaient réellement nés de nouveau étaient restaurés à égalité avec Jésus, dans la présence de Dieu. Et sur ce point je suis tout à fait d'accord avec lui. Dans cette affirmation, il y avait là, tout le conseil de Dieu au complet! Sauf, que sa déclaration n'était qu'une brève étincelle qui disparut dans la nuit et que tous oublièrent, incluant William Branham lui-même!

La citation de William Branham est ici (survolez ce lien avec votre curseur)

Ce fut probablement la première et dernière fois que William Branham déclara cela. Mes recherches dans la base de données de ses prédications originales (en anglais) m'indiquent que les expressions «co-equal with Jesus in His presence» ou «equal with Jesus in His Presence » associées à la nouvelle naissance, ne furent plus jamais utilisées dans aucun de ses sermons par la suite.

On pourra dire que l'Église est passée à un cheveu d'avoir un vrai Message de réveil! Mais le Seigneur l'a quand même laissé prêcher jusqu'en 1965, jusqu'à ce qu'il soit brusquement «retiré de la circulation» avec violence. Et pour cause! Le fondement même de toutes ses interprétations des prophéties du Livre de l'Apocalypse étaient littéralement «empruntées» des théologiens trinitaires qui enseignaient le «Dispensationalisme», tel que Darby, Scofield et Larkin! Ses enseignements s'étaient tellement écartés de la Parole de Dieu que la confusion s'est installée chez tous ceux qui l'admiraient pour son «ministère de guérison»! Comment le Seigneur aurait pu endosser tout cela? Comment ne pas vomir et être malade à vouloir digérer ses enseignements! William Branham s'est conduit comme Balaam. La bénédiction et l'erreur sortait par la même bouche!

William Branham aurait du prêcher ce qu'il avait déclaré en 1954 à propos de la nouvelle naissance, et ce, durant tout son ministère de guérison! Il aurait dû marteler cette vérité et envoyer promener la «révélation progressive» et «dispensationaliste» bricolée par des théologiens trinitaires, tels que Darby, Scofield et Larkin. Au lieu de cela, William Branham a essayé de vous faire croire que n'importe qui pouvait être perçu comme un «véritable vainqueur né de nouveau» aux yeux du Seigneur, en «autant que la personne est sincère et marche dans la seule compréhension qu'elle a» du message «évangélique» de son temps! William Branham a tenté de nous faire croire que les critères requis pour expliquer le principe spirituel de la nouvelle naissance pouvaient «évoluer» selon «le degré de «Lumière» et «de révélation» de l'Évangile apostolique que le «pseudo ange/messager» avait comprit. Sauf que, le Seigneur n'a jamais fait de compromis avec les critères requis pour être baptisé dans son Alliance! Dieu n'a jamais fait de compromis avec des personnages tels qu'Irénée de Lyon, Martin de Tours, Colomba d'Iona ou Martin Luther. Dieu ne change pas sa pensée comme les hommes,, la pensée de Dieu n'est pas «progressive», et ce qui est «ténèbres spirituels» aujourd'hui, l'était tout autant hier, et le sera éternellement

Jamais l'authentique foi de Dieu n'a eu besoin d'une lente «restauration progressive» étalée sur plusieurs siècles, comme a tenté de nous faire croire William Branham! Le fondement même de toutes les interprétations humaines des prophéties du Livre de l'Apocalypse, incluant le soi-disant «Message» de William Branham, repose essentiellement sur des travaux littéralement «empruntés» aux théologiens Trinitaires qui enseignaient «l'évolution et la restauration de la foi Apostolique» par «étapes» au cours des siècles, qu'on appelle «Dispensationalisme», tel que développé initialement par les théologiens Darby, Scofield et Larkin! Et à tous les pasteurs des assemblées de «ce Message» qui défendent les enseignements de William Branham, je déclare que la seule bonne chose à faire maintenant, est de démissionner et de laisser les vrais ouvriers faire leur travail.

«À celui qui vaincra...» Sachez que pour être reconnu et choisi lors de «l'appel des vainqueurs», en tant qu'«ange/messager» de Dieu, le vainqueur doit être en mesure de se tenir dans la présence de Dieu, quand il le veut, jour et nuit, complètement conscient de qui il est vraiment! En anglais j'aime bien l'expression «constant self-awareness in Jesus-Christ» ou si vous voulez: «la conscience perpétuelle de soi dans l'Alliance de Dieu en Jésus-Christ». C'est un «état d'esprit» qui s'acquiert par la foi, dans lequel le «soi-même crucifié en Jésus» devient le centre d'attention de notre vie. La «conscience de soi en Jésus-Christ»  génère toujours une guerre spirituelle, (en vous-même) et ceux qui persévèrent «se gardent eux-mêmes» dans l'Esprit, et l'esprit humain «adversaire» finit par être vaincu et ne le «et ne le touche pas». La particularité de «l'Esprit de l'Alliance en Jésus-Christ» est que vous avez vaincu toute culpabilité et condamnation dans votre intérieur, une fois pour toutes, et que toute forme de pratique religieuse, ou comportements basés sur des règles morales «pseudo-chrétiennes», visant à vous faire croire que cela va plaire à Dieu ou va «vous sanctifier» d'avantage, devient quelque chose que vous détestez. Autrement dit, quelqu'un réellement né de nouveau «hait toute forme de légalisme» , ou «règles de comportement chrétien» enseignées pour «plaire à Dieu».

Dans un passage du livre aux Hébreux, Paul associe l'Église des «saints devenus parfaits par le sang de l'Agneau», à «l'assemblée» sur la montagne de Dieu.  Paul compare l'Église à la Jérusalem Céleste, «la cité du Dieu vivant» et toutes ces allégories se situe dans le contexte spirituel de la perfection des saints au travers de la conscience perpétuelle de la Nouvelle Alliance en Jésus-Christ.

«(22) Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le chœur des anges, (23) de l'assemblé des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, (2) de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel.» Hébreux 12:22-24

C'est exactement dans l'Esprit de la Nouvelle Alliance que Dieu écrit Sa loi dans le cœur des saints de l'assemblée. Et c'est exactement là que Satan cible ses attaques contre l'assemblée! C'est que voyez-vous, l'Esprit de Dieu n'a pas besoin d'aide pour écrire Lui-même, Sa Loi, dans le cœur de ses enfants! Et je crois sincèrement que William Branham ne l'a jamais compris complètement! Rappelez-vous qu'il avait mentionné que l'ange du Seigneur lui avait dit que «son message» était légaliste.

Citation: «Je l’ai donc vu sur l’estrade. Alors, quand nous avons quitté l’estrade, il m’a rencontré là dehors, il m’a regardé, il a dit: «Tiens! Tiens! Tiens! Honte à toi! Quel message légaliste! Tu es mieux avisé que ça.» Il m’a tout simplement taillé en pièces, vous savez.»
- (13)
La Confirmation De La Commission [62-0122]

Quand un prédicateur prêche un message légaliste, , Il tente d'écrire «la Loi du Seigneur» dans les cœurs et les esprits, à la place du Saint-Esprit! Et c'est exactement ce que fait Satan! La subtilité «du Message des temps de la fin qui est fondé sur les enseignements de William Branham» est une attaque en règle de l'esprit «accusateur» qui désire prendre le contrôle de «l'assemblée» !!! Lisons ce que qu'Isaïe  a prophétisé au sujet de l'assemblée...

«Tu disais en ton cœur: Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée...» Isaïe 14:13

Note:
les étoiles de Dieu sont les «anges/messagers» de Dieu, ceux mentionnés dans Apocalypse 1:20 «... le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les anges des sept Églises, et les sept chandeliers sont les sept Églises.» Néanmoins, suite à une bataille «dans le ciel» (Apoc. 12:7-10) Michel et ses anges, vont précipiter l'imposteur hors de «la montagne de Sion». Au «Jour du Seigneur», toutes les prophéties s'accomplissent, telles que celle-ci:
Ezéchiel 28:16 « Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.»

Apocalypse 14:1 «Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.»

Croyez-vous vraiment que les «personnages historiques» choisis par William Branham aient su qu'ils étaient les «vainqueurs» des 7 Églises? Beaucoup de ces personnages historiques ont laissé des écrits, et jamais aucun d'eux n'a laissé de témoignage qu'il ait été «un ange/messager» d'une des 7 Églises. Pensez-y! Un Martin Luther qui rejette complètement tout le livre de l'Apocalypse car à ses yeux, l'Apocalypse de Jean n'est même pas un livre «inspiré» et digne de faire partie de la Bible! Croyez-vous vraiment que le Seigneur aurait dicté à Jean, d'écrire une lettre à un des «anges/messagers» sachant d'avance que le récipiendaire ne recevrait jamais la lettre? Comment Martin Luther aurait-il pu lire une lettre personnelle, dictée par le Seigneur et transcrite par Jean, prophétisée 1400 ans d'avance, alors que la lettre ne pouvait même pas l'atteindre? Tous ces personnages historiques, tels qu'Irénée de Lyon, Martin de Tours, Colomba d'Iona, Luther et Wesley sont des inventions sorties tout droit d'une imagination basée sur un ouvrage d'interprétation humaine des Écritures!

Jean a été ravi en Esprit   «au Jour du seigneur» , lequel est le même «Jour du Seigneur» dont il est parlé dans 1 Thessaloniciens 5:2 et 2 Pierre 3:10 Comprenez, que le Jour du Seigneur ne s'est jamais «déroulé sur une période de plusieurs siècles!, comme veut nous le faire croire, l'enseignement des Sept Âges de l'Église! Le «Jour du Seigneur» est un appel pour «des véritables vainqueurs»... 7 Trompettes vont les appeler simultanément!

Comment pouvez-vous imaginer un seul instant qu'un personnage historique comme Martin Luther, pourrait être «un vainqueur» dans le même sens que les vainqueurs des 7 Églises? Comment William Branham pouvait-il imaginer simplement que Dieu devait renoncer à tous Ses propres critères pour qu'une personne comme Martin Luther «naisse de nouveau» afin qu'il puisse VOIR (comprendre à sa manière) le Royaume de Dieu, en lui accordant plein d'exceptions et de passe-droits! Martin Luther, même après avoir quitté le catholicisme, est demeuré «tatoué spirituellement» avec des enseignements(1a) (1b) hérités de l'Église de Rome, continuant à adorer la sainte Trinité (2)  et rendant un culte à Marie (3) et aux saints de L'Église Catholique! Et William Branham il les a «excusés» parce que tous ces pauvres «personnages» marchaient dans «le peu de lumière» qu'ils avaient pour leur époque! Martin Luther n'a jamais connu l'authentique nouvelle naissance, lui qui a écrit et publié durant «sa réforme» que tuer un Juif n'était même pas un péché! Et il faudrait lui donner le titre de «vainqueur»? William Branham a essayé de vous enseigner «la restauration progressive» de «la nouvelle naissance» ce qui est une aberration diabolique! Les Écritures sont claires et explicites, à compter du moment où une personne «nait de nouveau» la nouvelle naissance ne s'étire pas «progressivement» sur plusieurs années!  Tout comme une naissance naturelle, tant que le bébé à naitre est dans le sein de sa mère, on ne peut pas à proprement parler, de «naissance» mais plutôt de «croissance» d'une potentielle naissance. Mais dès que l'enfant nait, il est «né» une fois pour toutes!

Paul a témoigné dans Hébreux 10, verset 10, que par la volonté de Dieu, ceux qui sont appelés et qui croient, sont «sanctifiés» (rendus saints, comme leur Père Céleste est saint) une fois pour toutes!

Une fois pour toutes, n'est pas 2-3 ou 4 fois, un an, ou 10 ans ou 100 ans! Autrement dit, ceux qui croient ne se repentent qu'une seule fois, pas jour après jour, pas 1000 fois comme sous la Loi de Moise! Vous vous rendez compte? La nouvelle naissance démarre exactement au fil d'arrivée, là où ceux qui obéissaient à la Loi espéraient se rendre! En d'autres mots, leur fil d'arrivée (sous la Loi) est notre ligne de départ! Nous sommes déjà saints et parfaits! Restaurés et faits égaux avec Jésus! C'est là que le fameux passage de Jésus «Soyez parfaits comme votre Père Céleste est parfait» prend tout son sens!

Puis du verset 11 au verset 14, Paul affirme que le sacrifice de Jésus a amené «à la perfection pour toujours» ceux qui étaient sanctifiés. Qui comprend ce que cela signifie? Romains 8:29 nous confirme que Jésus est le premier-né entre plusieurs «frères et sœurs» et que par son sang et son sacrifice, nous avons été restaurés à égalité avec lui dans la présence de Dieu! Même sainteté, même perfection que celle de Jésus! Restaurés à son image! Copie conforme dans la présence de Dieu! Comment voulez-vous expliquer ce mystère à un trinitaire comme John Wesley? Cela me met littéralement en colère de voir qu'on a berné l'Église pendant des décennies, des frères et sœurs qui cherchaient Dieu de tout leur cœur,  avec un enseignement comme les Âges de l'Église! Mais maintenant, il y a des coupes de colère qui vont être versées!

Vous pourrez à tout moment communiquer avec moi en m'écrivant à michel@lalumieredusoir.ca

Que le Seigneur ajoute Sa bénédiction à la lecture de cette publication!

Note

Pour réaliser ce site Internet, j'ai consulté les archives officielles des documents historiques, tant en français et en anglais. Les références proviennent de sources surprenantes, des encyclopédies dont William M. Branham a lui même fait référence, et même un site musulman qui a développé une expertise non négligeable sur les doctrines de l'Église catholique romaine.  Par exemple, les lettres de l'empereur Constantin aux évêques de Nicée et ses édits, ainsi que des milliers de documents provenant des «Pères de l'Église» des époques (4) pré-nicéennes et (5) post-nicéennes, (6) les écrits d'Irénée de Lyon (7) (Contre les hérésies), (8) etc., la plupart des archives en langue anglaise, sont actuellement disponibles en quelques clics et des centaines de graphiques et d'illustrations deviennomprendre que tout enseignant crédible et intègre qui se respecte s'en tient aux faits véridiques et vérifiables dans tout leur contexte, qu'ils soient politiques, sociaux ou religieux. Lorsqu'un historien se base sur des fables, des légendes (hagiographies) et des allégations pour interpréter l'histoire, c'est tout son enseignement au complet qui est visé et remis en question, peut importe qu'il soit sincère ou non. Les faits historiques vérifiés ne s'inventent pas ni s'interprètent, car ils parlent d'eux-mêmes. Cette étude soulignera implacablement tous les anachronismes rencontrés, les erreurs et omissions historiques ainsi que les aberrations par rapport au bon sens et confrontera les doctrines théologiques acceptées comme norme avec la vérité dans une logique implacable.

Références Internet
(1a) Martin Luther, sa théologie
(1b) Luthéranisme (comparaison avec la foi catholique)
(2) (ref. Internet)
(3) (ref. Internet)
(4)
https://www.biblestudytools.com/history/early-church-fathers/ante-nicene/  
(5) https://www.biblestudytools.com/history/early-church-fathers/post-nicene/

(6) http://www.newadvent.org/fathers/0103.htm

(7) Le texte intégral de l’Exposé de la prédication apostolique par Irénée de Lyon.
(8)
Le «Traité Contre les hérésies» par Irénée de Lyon


Brève histoire des publications

Pendant les premiers jours de son ministère, un certain nombre de pamphlets ont été publiés concernant William Branham et les choses miraculeux qui se sont produites dans sa vie et lors de ces campagnes précoces. Mais l'accent a toujours été mis sur les «signes, merveilles et miracles» témoins et «guérisons physiques» vécues. Et le peuple glorifié Dieu dans ce qu'il avait fait et faisait par son serviteur. Malheureusement, les années ont prouvé que beaucoup des gens attirés par le ministère de William Branham ne venaient que pour les «poissons et les loave» et non pour la parole qui donnerait la foi de l'enlèvement.

William Branham a été considéré comme un grand homme quand il est venu parmi les gens qui exécutent des "signes et des merveilles» et qui attirent des foules dans les églises parrain. Mais quand le Seigneur a commencé à "parler la parole" et à corriger l'erreur de leurs voies et de leur enseignement, ils ont transformé son serviteur en un faux prophète. Ils ont accepté les «signes et merveilles» qui viennent à travers l'homme de Dieu mais quand il a été avec «Ainsi dit le Seigneur» concernant la tradition de l'église et les fausses doctrines, il a été rejeté. Venez y penser - ils ont fait la même chose à Jésus-Christ dans sa journée.

Après que William Branham ait été emmené à la maison (24 décembre 1965), les frères à Jeffersonville, dans l'Indiana, sous la direction du défunt Roy frontières, a commencé les publications de mots parlés dans le seul but d'imprimer les sermons de William Branham. Ce ministère a continué jusqu'en 1986.

En 1981 Joseph Branham (frère. Wm. le plus jeune fils de Branham) a fondé «La voix de Dieu enregistrements, Inc.» et a reçu de l'association William Branham évangélique les droits de franchise pour dupliquer les messages enregistrés enregistrés du prophète. En 1986, il a également pris le contrôle des publications de Word Word. " La voix de Dieu enregistrements, Inc." était maintenant responsable de l'impression et de la reproduction et de la vente des sermons enregistrés du prophète. Les livrets imprimés, alors et maintenant, sont connus sous le nom de «La parole parlée»- La parole parlée par le Prophète de cet âge, appelant les églises à la repentance (Apocalypse 3:14-22) et terminant le Mystère de Dieu (Apocalypse 10:1-7).

En 1981, seulement 2200 bandes anglaises ont été produites. À partir de 2001 La voix de Dieu enregistre chaque année plus de 500,000 bandes et 7 millions de livres avec des traductions en 45 langues. Les sermons enregistrés sont également disponibles en format CD et un programme de messages informatiques (avec texte et voix). Avec respect, nous reconnaissons le bon travail que les autres frères font aussi dans le domaine de la diffusion du message via la page imprimée, les cassettes, les CD et le nouveau format MP3. Il y a un énorme travail rapide et rapide en cours, qui cherche à trouver cette dernière graine de predestinated et prépare le élu pour l'enlèvement. Louez le Seigneur !

Actuellement, il y a eu près de 400 des messages enregistrés mis en impression. Ceux-ci sont imprimés et postés régulièrement à tous sur leur liste de diffusion. Dans le monde occidental, il y a une charge de 1.00 $ US pour chaque livret de sermon posté. Il n'y a pas de frais pour les croyants à l'étranger et dans les pays du tiers monde. Si vous voulez recevoir ces messages imprimés au fur et à mesure qu'ils deviennent disponibles, veuillez transmettre votre demande par courrier régulier, par téléphone ou par télécopieur à l'adresse et / ou les numéros de téléphone / télécopieur ci-dessous. À l'heure actuelle, les commandes par courriel ne sont PAS acceptées. Les grandes cartes de crédit sont acceptées.

Source : http://williambranhamhomepage.org/vog.htm

Brief History Of Publications

During the early days of his ministry, a number of pamphlets had been published concerning Brother Branham and the miraculous things which occurred in his life and during those early campaigns. BUT the emphasis was always placed on the "signs, wonders and miracles" witnessed and "physical healings" experienced. And the people glorified God in what He HAD done and WAS doing through His servant. Unfortunately, the years proved that many of the people attracted to Brother Branham's ministry were coming ONLY FOR the 'fishes and the loaves' and NOT for the Word that would give Rapturing faith.

William Branham was considered a great man when he came among the people performing 'signs and wonders' and drawing great crowds to the sponsoring churches. BUT when the Lord through His thoroughly VINDICATED servant began to "Speak The Word" and correct the error of their ways and their teaching, they turned His servant down and branded him a false prophet. They accepted the "signs and Wonders" coming through the man of God BUT when he stood with "Thus Saith The Lord" concerning church tradition and false doctrines, he was rejected. Come to think of it - They did the same to Jesus Christ in His day.

After Brother Branham was taken home (December 24, 1965), the brethren in Jeffersonville, Indiana, under the direction of the late Bro. Roy Borders, started Spoken Word Publications for the sole purpose of printing the sermons of Brother Branham. This ministry continued until 1986.

In 1981 Bro. Joseph Branham (Bro. Wm. Branham's youngest son) founded "The Voice Of God Recordings, Inc." and received from The William Branham Evangelistic Association the franchise rights to duplicate the taped recorded messages of the prophet. In 1986 he also assumed control of Spoken Word Publications. "The Voice Of God Recordings, Inc." was now responsible for the printing and reproduction and sale of the recorded sermons of the prophet. The printed booklets, then and now are known as "The Spoken Word" - The Word spoken by the Prophet of this age, calling the churches to repentance (Rev. 3:14-22) and finishing the Mystery of God (Rev. 10:1-7).

In 1981 only 2200 English tapes were produced. As of 2001 The Voice Of God records annually provide more than 500,000 tapes and 7 million books with translations in 45 languages. The recorded sermons are also available in CD format and a Computer Message Infobase program (with text and voice). With respect we acknowledge the good work other brethren are also doing in the area of spreading the Message via the printed page, cassettes, CDs, and the new MP3 format. There is a massive quick, short work in progress, reaching out to find that last predestinated seed and prepare the Elect for the Rapture. PRAISE THE LORD!

Presently, there have been almost 400 of the recorded Messages put in print. These are printed and mailed out on a regular basis to all on their mailing list. In the western world there is a charge of $1.00 U.S. for each single sermon booklet mailed out. There is no charge for believers overseas and in third world countries. If you would like to receive these Printed Messages as they become available please forward your request via regular mail, telephone or fax to the address and/or phone/fax numbers below. Presently, e-mail orders are NOT accepted. Major credit cards are accepted.

Source:


Voix des enregistrements

L'association William Branham évangélique est un sans but lucratif de l'Arizona déposé le 4 novembre 1965. Le statut de dépôt de la société est listé en tant que Good Standing et son numéro de dossier est 00679212. L ' agent enregistré au dossier pour cette entreprise est CT Corporation System et est situé au 3800 N Avenue Central Suite 460, Phoenix, AZ 85012. L ' adresse principale de l'entreprise est CT Corporation System 3800 N Avenue Central Suite 460 , Phoenix, AZ 85012. L ' entreprise compte 5 directeurs d'école. Les directeurs sont Jeremy Evans de Lexington IN, Joseph Branham de Jeffersonville IN, Mike Eplion de Jeffersonville IN, Paul Branham de Sellersburg IN, et William P Branham.

Voice of Recordings

The William Branham Evangelistic Association is an Arizona Non-Profit filed on November 4, 1965 . The company's filing status is listed as Good Standing and its File Number is 00679212.

The Registered Agent on file for this company is Ct Corporation System and is located at 3800 N Central Ave Suite 460, Phoenix, AZ 85012. The company's principal address is Ct Corporation System 3800 N Central Ave Suite 460, Phoenix, AZ 85012.

The company has 5 principals on record.

The principals are
Jeremy Evans from Lexington IN,
Joseph Branham from Jeffersonville IN,
Mike Eplion from Jeffersonville IN,
Paul Branham from Sellersburg IN,
and William P Branham.

 


En février 2002, le directeur de l'Eurasie Eurasie Roger DeLozier a fait une visite guidée de la Voix de Dieu enregistrements (VGR), la maison du mouvement du message de fin de temps.

Voici une transcription du rapport qui a été publié.

" En se levant des terres agricoles du sud de l'Indiana, la plante impeccable de VGR, 64,000 pieds carrés, est le centre nerveux improbable d'une secte qui pompe l'hérésie aux âmes affamées dans plus de 160 nations. Le siège de VGR est en partie usine, partie sanctuaire - un monument à William Marrion Branham (1909-1965)"

" Chaque mot des centaines de sermons de William Branham est obsessivement préservé et transcrit avec amour - grammaire fracturée et tout - comme si c'était l'Ecriture Sainte elle-même.

Lors du tour de VGR, j'ai appris que sa plante de des quantités épouvantables de livres, de tracts, de bandes et de CD Branham dans près de trois douzaines de langues - plus d'un demi-million de cassettes par an, jusqu'à 300,000 livres par jour.

En 1998, le mouvement a signalé que : " La voix de Dieu enregistrements a imprimé et expédié à la Russie, l'Ukraine, le Bélarus, la Lituanie, la Lettonie, l'Estonie, la Moldavie, l'Ouzbékistan et d'autres pays russophones plus de 3 millions de livres et de tracts. Nous avons distribué plus de 400,000 [W.M. Branham] Messages aux croyants en Russie cette année seul."

" D ' autres publications VGR se vantent qu'à partir de 1999, il y avait " 1,602 églises de messages hispanophones " (plus plus de 300 " portugais "), et que le Pérou seul " a 240 églises qui suivent la Message de fin de temps et reçoit maintenant plus de livres et de cassettes que n'importe quel autre pays en Amérique du Sud. Un total de 1,287,536 livres et 103,777 cassettes ont été envoyés."

" En Afrique, la traduction avance rapidement et des centaines de bibliothèques de cassettes de William Branham fournissent un nombre incalculable d'églises de William Branham à travers le continent. (Pour vous donner juste une idée, en septembre, un seul envoi VGR pesant plus de 23 tonnes a quitté l'Indiana pour l'Afrique du Sud, le Malawi, le Mozambique, la Zambie et le Zimbabwe.) Au-delà de cela, VGR maintient 45 bureaux étrangers et centres de distribution !"

Commentaire : Une très grande entreprise..

In February of 2002, CFAR Eurasia director Roger DeLozier took a guided tour of Voice of God Recordings (VGR), the End Time Message movement’s home. Here is a transcription of the report which was published.

"Rising from the rolling farmland of southern Indiana, VGR’s spotless, 64,000-square-foot plant is the unlikely nerve center of a cult that pumps heresy to hungry souls in over 160 nations.

VGR headquarters is part factory, part shrine — a monument to William Marrion Branham (1909–1965)”

"Every word of William Branham’s hundreds of sermons is obsessively preserved and lovingly transcribed — fractured grammar and all — as though it were Holy Scripture itself. During the tour of VGR I learned that its plant churns out appalling quantities of Branham books, tracts, tapes, and CDs in nearly three dozen languages — over half a million cassettes per year, up to 300,000 books per day. In 1998 the movement reported that: "Voice of God Recordings has printed and shipped to Russia, Ukraine, Belarus, Lithuania, Latvia, Estonia, Moldova, Uzbekistan and other Russian speaking countries over 3 million books and tracts. We have distributed over 400,000 [W.M. Branham] Messages to believers in Russia this year alone."

"Other VGR publications boast that, as of 1999, there were “1,602 Spanish-speaking Message churches” (plus over “over 300 Portuguese-speaking”), and that Peru alone “has 240 churches following the End Time Message and now receives more books and cassettes than any other country in South America. A total of 1,287,536 books and 103,777 tapes have been sent.”

"In Africa, translation is moving rapidly and hundreds of William Branham cassette tape libraries supply untold numbers of William Branham churches across the continent. (To give you just an idea, in September a single VGR shipment weighing over 23 tons left Indiana for South Africa, Malawi, Mozambique, Zambia, and Zimbabwe.) Beyond this, VGR maintains 45 foreign offices and distribution centers!"

Comment: A very large business..

 
 

ur leur site officiel, vous pouvez lire que Voice Of God Recordings est un ministère non confessionnel consacré à la diffusion de l'Évangile du Seigneur Jésus-Christ. L'organisation distribue des sermons au moyen de logiciels, de cassettes audio, de CD, de DVD, de vidéos, de livres, de photos et de bulletins d'information. Voice Of God Recordings fournit du matériel religieux par courrier direct et par un réseau d'églises indépendantes, de bibliothèques et de centres de distribution. L'organisation sert des adeptes dans plus de 170 pays. Il propose des Bibles, des livres de sermon et des magazines. Voice Of God Recordings possède des bureaux aux États-Unis, à Angolo, en Argentine, en Bolivie, au Brésil, au Cameroun, au Canada, au Chili, en Colombie et en Finlande.

Résumé financier
Avec un revenu de 27,3 M $, Voice of God Recordings Inc. est plus important que la moyenne des organisations de médias et de communications aux États-Unis (où le revenu médian est de 104 866 $).
Informations IRS. Voice of God Recordings Inc. est une organisation exonérée d'impôts enregistrée auprès de l'IRS.

Revenu: 27,3 millions de dollars (données financières de 2015)

L'afflux total d'argent que l'organisation reçoit au cours de l'année, y compris les contributions, les revenus des services de programme, les revenus d'investissement et plus.

Actif: 30,2 millions de dollars (données financières de 2015)

Actifs tels que déclarés à l'IRS sur le formulaire 990 le plus récent d'une organisation. Le montant de l'actif net permet d'indiquer le niveau de ressources de l'organisation pour l'aider à soutenir ses activités dans le futur. Une organisation peut avoir suffisamment de réserves d’actif pour pouvoir fonctionner pendant des années sans levée de fonds supplémentaire.

L'un de leurs "best-sellers" est "Une exposition des sept âges de l'église de William Marrion Branham"

 

Ainsi, il semble que Voice of Recordings Inc. offre la "lumière" du peuple "Message de la fin des temps", et aucun n'oserait évidemment remettre en question la publication de "Une exposition des sept âges de l'église de William Marrion Branham" sans être étiqueté comme "un incroyant" ou un "hérétique" devant Dieu. Mais nous avons le pouvoir de poser des questions. William Branham n'avait pas le don de l'infaillibilité.

Vous devez exercer votre droit de vérifier.

"Maintenant, les Juifs de Bérée avaient un caractère plus noble que ceux de Thessalonique, car ils recevaient le message avec une grande impatience et examinaient les Écritures tous les jours pour voir si ce que Paul disait était vrai." Actes 17:11

Si William Branham n'a pas évoqué l'âge de l'Église, est-il utile d'apprendre à connaître Paul, Irénée, Martin, Columba, Luther ou Wesley? Oui! Il est très utile de connaître l'histoire de l'Église chrétienne! Lorsque vous approchez de leur vie pour apprendre, vous trouverez beaucoup à gagner de leur sagesse et de leurs expériences.

Cependant, nous avons constaté que la plupart des croyants et ministres du message n'avaient étudié la vie d'aucun de leurs "messagers" en dehors des sermons de William Branham.

Prenons l’âge de l’église thyatirienne et examinons ce qui est enseigné à partir des faits.

William Branham a affirmé que l'âge de l'église thyatirienne allait de 606 à 1520. Ces dates correspondent à celles de Dispenseational Truth de Carence Larkin, un livre écrit par ce pasteur baptiste trinitaire en 1918.

Mais William Branham n'a pas examiné la durée de la vie de Columba, il a prétendu être le messager de l'ère de Thyatire. Columba (521-597) n'était même pas en vie durant aucune partie de son "Age de l'Eglise". Les historiens catholiques disent que Columba était l’un des «douze apôtres d’Irlande», enseigné à un moine nommé Finnian de Clonard, qui serait l’un des pères du monachisme irlandais.

 

Ensuite, on dit que Columba est "un ange" ou un "messager" devant Dieu. Maintenant, qui dit "messager" dit aussi "un message particulier" lié au messager. En d'autres termes, vous ne pouvez pas être "un messager" si vous n'avez pas de "message" à livrer.

Bien que l'on ait constaté que Columba ne vivait pas à l'âge de Thyatire, (sa mort ne correspond pas à la chronologie de son existence, même à "l'âge" de Thyatira.), Vous constaterez que de nombreux faits historiques sont dévastateurs pour l'enseignement. des sept âges de l'église ...

Columba était-il un missionnaire? Dans le vrai sens de la Bible? Absolument pas.

Non seulement on peut en douter, mais à la lumière des Saintes Écritures, ce moine à l'esprit trinitaire n'avait pas de message spécial, rien de plus différent de celui que partageaient ses supérieurs dans la hiérarchie catholique romaine et le pape à Rome.

Je défie quiconque de faire une recherche approfondie (recherche exhaustive à partir de faits historiques) et de trouver des preuves directes que cet homme a été "inspiré" par Dieu ou "rempli du Saint-Esprit", comme l'a déclaré William Branham. Quelle était la "lumière spirituelle" de cet homme? Sa lumière était une obscurité totale. Cet homme n'a jamais eu de message particulier.

"L'exposition des sept âges de l'église" de William M. Branham prétend que Columba était un missionnaire porteur de la lumière de Dieu! Attends une minute!

Extrait de "Une exposition des sept âges de l'église", (CHAPITRE SIX, L'ÂGE THYATIREEN DE L'ÉGLISE, LE MESSAGER)

"Le pur Evangile prêché par Columba et ses collaborateurs se répandit dans toute l'Ecosse, le rendant à Dieu. Il débordait également en Irlande et en Europe du Nord. Son moyen de répandre l'Evangile était l'un de douze hommes peut-être sous un chef. entrerait dans une nouvelle région et construirait littéralement une ville centrée sur l’Évangile, parmi lesquels douze menuisiers, enseignants, prédicateurs, etc., tous merveilleusement versés dans la Parole et une vie sainte. Cette petite colonie était entourée d’un mur. cette enceinte serait entourée par des étudiants et leurs familles dans leur propre maison, apprenant la Parole et se préparant à sortir et à servir le Seigneur en tant que missionnaires, dirigeants et prédicateurs. Les hommes étaient libres de se marier, bien que beaucoup ne le fussent pas, afin de servir Tant mieux, ils restèrent à l'abri de toute aide de l'État et s'éloignèrent de la politique. Au lieu de s'attaquer à d'autres religions, ils enseignèrent la vérité car ils estimaient que la vérité était une arme suffisante pour atteindre les objectifs que Dieu avait en tête pour eux. Ils étaient absolument indépendants de Rome. "
(Source: https://www.biblebelievers.org.au/7ch029.htm#THE MESSENGER)

Où William Branham a-t-il trouvé une si belle biographie sur Columba? La vie de Columba repose sur trois sources principales. Le travail de Cuimíne Ailbe, Abbé d'Iona de 657 à 669; ou d'Adomnán, abbé d'Iona de 679 à 704, et le vénérable Bede qui vécut de 673 à 735,14 ". Mais, à leurs yeux, Columba est un personnage historique et un héros plus grand que la vie. Les saints ne sont pas nés, ils sont faits d’auteurs comme Cuimíne Ailbe; Adomnán et le Vénérable Bedes en font un croquis. De leurs œuvres, même ceux qui se conduisent mal, les égorqueurs, les escrocs, les trollops, les escrocs, les meurtriers et les adorateurs du diable sont devenus des saints ...

Sauf que si vous cherchez soigneusement l'homme, la vérité est bien différente ... Colomban était un abbé (un abbé est le supérieur d'un monastère de moines ayant un lieu de résidence fixe) et, une fois dans sa vie, Columba a été extrêmement mauvaise lumière ..

Si vous recherchez "The Ancient Copyright Dispute" sur Internet, vous découvrirez suffisamment d'informations pour que cette querelle se transforme en une bataille qui coûta 3 000 vies ... Très bien ... c'est presque le bilan des attaques du 11 septembre 2001: (aussi Le 11 septembre 2001, aux États-Unis, le groupe terroriste islamique Al-Qaïda a lancé une série de quatre attaques terroristes coordonnées, dans la matinée du mardi 11 septembre 2001. Ces attentats ont tué 2 996 personnes. Ensuite, Columba était responsable de 3000 décès.

Reprenons: l'histoire dit qu'environ 560 après J.-C., le plus ancien litige en matière de droit d'auteur de l'histoire a éclaté en Irlande. L'enjeu était la possession d'un exemplaire du Cathach, qui est aujourd'hui le plus ancien manuscrit survivant écrit en Irlande, attribué à Columba. Columba a refusé de reconnaître la décision du roi Diarmait MacCerbhaill qui lui interdisait de conserver sa copie. Il a provoqué un soulèvement contre Diarmait et la bataille qui a suivi a tué au moins 3 000 hommes des troupes du roi.

Ensuite, ce fait n'a pas été inventé. Si les historiens rapportent que vers 560, il a été impliqué dans une querelle avec un dénommé Saint Finnian de l'abbaye de Movilla à propos d'un psautier, c'est parce qu'ils ont des preuves sérieuses et des informations sur cet événement. On dit ensuite que Columba a copié le manuscrit au scriptorium sous saint Finnian, dans l'intention de conserver la copie. Saint Finnian a contesté son droit de conserver la copie. La dispute a finalement abouti à la bataille de Cúl Dreimhne dans le Cairbre Drom Cliabh (actuellement dans le comté de Sligo) en 561, au cours de laquelle environ 3000 hommes ont été tués.

Columba a été traîné devant un synode de clercs, a été jugé directement responsable des décès et menacé d'excommunication (de la part de l'Église catholique) pour les décès qu'il a causés. Un certain Brendan of Birr le défendit avec succès et réussit à commuer la peine en exil. La légende raconte que Columba était pris de conscience et avait opté pour une pénitence sévère: quitter son Irlande natale "et devenir missionnaire pour gagner autant d'âmes pour Christ que celles qui sont mortes au combat". (mon commentaire: c'est là que son expérience missionnaire a commencé…)

Comme indiqué ci-dessus, l'histoire dit qu'avec ses 12 compagnons (moines), Columba a pris la mer et s'est installé sur l'île écossaise d'Iona en 563. Il avait 42 ans. Ici, il a établi un monastère dont il est devenu abbé. Iona est devenu le centre de son activité d'évangélisation. Fidèle à sa pénitence, Columba travailla inlassablement à prêcher les croyances catholiques, parcourant l’Écosse et convertissant les Pictes du Nord. "(Les Pictes étaient une confédération tribale de peuples qui vivaient dans ce qui est aujourd’hui l’Ecosse orientale et septentrionale à la fin du Début des périodes médiévales.)

(Mon commentaire: rappelez-vous qu’il s’agissait plus tard du même schéma: l’Église catholique à l’âge de la découverte a inauguré un important effort visant à répandre le christianisme dans le nouveau monde ... Dans les Amériques et dans d’autres colonies d’Asie et d’Afrique, la plupart des missions dirigés par des ordres religieux comme les moines de Columba, ... Au début, la plupart des missions étaient confiées à des ordres religieux.)

Jésus avait à l’esprit à peu près la même opinion à l’égard des religieux juifs quand il a dit: "Malheur à vous, docteurs de la loi et pharisiens hypocrites! Vous voyagez sur la terre et sur la mer pour gagner un converti, et lorsque vous avez réussi, vous faites d'eux deux fois plus d'enfants de l'enfer que vous l'êtes. " Matthieu 23:15

Ensuite, si vous êtes assez sage et que vous n’êtes pas assez borné pour donner le don d’infaillibilité à William Branham, vous comprenez. On dirait que Dieu n’a pas envoyé Columba comme missionnaire, mais c’est plutôt un synode de clercs (ses supérieurs) qui menacé de l'excommunier pour 3000 morts, et quelqu'un a parlé en son nom avec le résultat qu'il a été autorisé à s'exiler à la place. C'est ainsi que l'on dit poétiquement que Columba était un grand missionnaire, naviguant sur les mers pour convertir les païens en église catholique. Alors que l'histoire disait que la conscience de Columba était inquiète, et sur les conseils d'un vieil ermite Molaise, il résolut d'expier son crime en s'exilant et «gagna pour Christ autant d'âmes perdues lors de la terrible bataille de Cúl Dreimhne. "

Donc, si Columba aurait vécu aujourd'hui et aurait été jugée responsable de 3000 morts, ce qui serait qualifié aujourd'hui de "meurtrier de masse" (une personne qui tue plusieurs victimes ou de nombreuses victimes dans un seul incident). ? Vous voyez, il s'est avéré que ce moine catholique n'avait d'autre but que de se racheter ... Puis il a fondé des communautés religieuses, construit des couvents et des monastères. Grandes entreprises, grands projets ...

Il existe encore des documents relatifs à cet homme, et ces documents sont accessibles via Internet. Voici un extrait d'une lettre que Columba a écrite au pape à Rome vers 590 après JC.

Rappelez-vous que l’enseignement des Sept âges de l’église prétend que Columba et ses moines étaient absolument indépendants de Rome. "Bonjour? Où William Branham a-t-il trouvé un tel fait?

Lettres de Colomban (extraits) Merci de lire et de vous souvenir. (Lettre au pape Grégoire le Grand: environ + 590. Controverse concernant la date de Pâques:

"Au Saint-Seigneur, au Père qui est à Rome, le pape romain, le plus bel ornement de l'Eglise du Christ, une certaine fleur très auguste, de toute l'Europe en voie de disparition, a distingué le spéculateur contemplation divine de Dieu et de ses anges, moi, misérable Colomban, j'adresse mes salutations. (...)

"Grâce à toi et paix de la part de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus-Christ. Je suis heureux de penser, ô saint pape, qu'il ne vous semblera rien d'extravagant d'être interrogé à propos de Pâques, selon ce cantique", demandez à votre père, et il te montrera; tes aînés et ils te le diront. "(Deut. xxxii. 7) ... moi qui suis vil, je t'écris cet art illustre; sur toi la question de mon chagrin. Car l'écriture n'est pas vaine, quand la nécessité oblige à écrire, même si c'est pour nos meilleurs. "

Comment pouvez-vous donner à Columba un chèque en blanc avec une telle preuve? Citation de William Branham: "Ces saints thyatiriens étaient assurément la crème de la crème, remplis du Saint-Esprit et de la foi, créés pour de bonnes oeuvres, montrant ses louanges, ne leur étant pas chers, mais donnant volontiers tout comme un doux sacrifice au Seigneur. "

Source: CHAPITRE SIX, ÂGE DE L'ÉGLISE THYATIRÉENNE, L'EULOGIE: https://www.biblebelievers.org.au/7ch030.htm#L'élogie

Alors que ma conscience nettoyée par le sang de Jésus se tient en présence de mon Dieu, je rejette cet enseignement des Sept Âges de l'Église au nom du Seigneur.

From their official website, you may read that Voice Of God Recordings is a nondenominational ministry that is dedicated to spreading the Gospel of the Lord Jesus Christ. The organization distributes sermons through software, cassette tapes, CDs, DVDs, videos, books, photos and newsletters. Voice Of God Recordings supplies religious materials through direct mail and a network of independent churches, libraries and distribution centers. The organization serves followers in more than 170 countries. It offers Bibles, sermon books and magazines. Voice Of God Recordings maintains offices in the United States, Angolo, Argentina, Bolivia, Brazil, Cameroon, Canada, Chile, Colombia and Finland.

Financial Summary
With $27.3M in income, Voice of God Recordings Inc. is larger than the average Religious Media And Communications Organization in the United States (where median income is $104,866).
IRS Information. Voice of God Recordings Inc. is a registered tax-exempt organization with the IRS.

Income: $27.3 Million (Financial data from 2015)

The total influx of money the organization receives in the course of the year, including contributions, program service revenue, investment income and more.

Assets: 30.2$ Million (Financial data from 2015)

Assets as reported to the IRS on an organization's most recent Form 990. The amount of net assets helps indicate the level of resources the organization has to help support its activities in the future. An organization may have enough asset reserves to allow it to operate for years without additional fundraising.

One of their "best sellers" is "An Exposition of the Seven Church Ages by William Marrion Branham"

So, it looks that Voice of Recordings Inc. is offering the "Light" of the "End Time Message" people, and obviously, none would dare to question the publication of "An Exposition of the Seven Church Ages by William Marrion Branham" without being labeled as "an unbeliever" or a "heretic" before God. But we have the authority to question. William Branham didn't have the gift of infaillibility.

You must exercice your right to verify.

"Now the Berean Jews were of more noble character than those in Thessalonica, for they received the message with great eagerness and examined the Scriptures every day to see if what Paul said was true." Acts 17:11

If there are no Church Ages as William Branham talked about, is there any value to learning about Paul, Irenaeus, Martin, Columba, Luther, or Wesley? Yes! There is great value in knowing the history of the Christian Church! When you approach their lives to learn, you will find much to gain from their wisdom and experiences.

However, we have found that most Message Believers and Message Ministers have not studied the lives of any their "Messengers" outside of William Branham's sermons.

Let's take the Thyatirean Church Age and let's probe what is taught from the facts.

William Branham claimed that the Thyatirean Church Age lasted from A.D 606 to A.D. 1520. These dates align with those in Carence Larkin's Dispensational Truth, which is a book written by this Trinitarian Baptist pastor in 1918.

But William Branham failed to examine the lifespans of Columba he claimed to be the messenger of the era of Thyatira. Columba (521-597) was even not alive during any portion of his "Church Age". Catholic historians say that Columba was one of the so-called "Twelve Apostles of Ireland", taught under a monk named Finnian of Clonard, who is said to be one of the fathers of Irish monasticism.

Then, Columba is said to be "an angel" or "messenger" before God. Now, who says "messenger" says also " a particular message" related to the messenger. In other words, you can't be "a messenger" if you don't have a "message" to deliver.

Although it was found that Columba was not living in the Age of Thyatira,(his death doesn't fit with the timeline for even being in the "age" of Thyatira.) you will find that lot of historical facts are devastating for the teaching of the Seven Church Ages...

Was Columba a missionnary? In the real sense of the Bible? Absolutely not.

Not only can this be doubted, but in the Light of the Holy Scriptures, this Trinitarian minded monk had no special message, nothing much more different than that shared by his superiors in the Roman Catholic hierarchy and the Pope in Rome.

I challenge anyone to do a thorough research (exhaustive research from historical facts) and find direct evidence that this man was "inspired" by God or was "filled with the Holy Spirit" as William Branham stated. What was the "spiritual light" of this man? His light was a total darkness. This man never had any particular message.

The "Exposition of the Seven Church Ages" by William M. Branham pretends Columba was a missionary to bear the Light of God! Wait a minute!

Excerpt from "An Exposition of the Seven Church Ages", (CHAPTER SIX, THE THYATIREAN CHURCH AGE, THE MESSENGER)

"The pure Gospel that was preached by Columba and his fellow workers spread over the whole of Scotland, turning it to God. It also overflowed into Ireland and over Northern Europe. His means of spreading the Gospel was one wherein perhaps twelve men under a leader would go into a new area and literally build a Gospel - centered town. Amongst these twelve men would be carpenters, teachers, preachers, etc., all wonderfully versed in the Word and holy living. This little colony was enclosed by a wall. Soon this enclosure would be surrounded by students and their families in their own homes, learning the Word and preparing to go out and serve the Lord as missionaries, leaders, and preachers. The men were free to marry though many did not, in order to serve God the better. They remained free from state help, and thereby steered clear of politics. Instead of ever attacking other religions they taught the truth for they believed that the truth was weapon enough to accomplish the ends that God had in mind for them. They were absolutely independent of Rome."
(Source: https://www.biblebelievers.org.au/7ch029.htm#THE MESSENGER)

Where did William Branham found such beautiful biography about Columba? There are three main sources for Columba’s life. The work of Cuimíne Ailbe, Abbot of Iona from 657 to 669; or from Adomnán, Abbot of Iona from 679 to 704, and the Venerable Bede who lived 673-735.14". But, in their view Columba is an historical figure and a larger than life hero. Saints aren't born they're made out of; as authors like Cuimíne Ailbe; Adomnán and the Venerable Bedes sketch. From their works, even those behaving badly, the cutthroats, crooks, trollops, con men, mass murderers and devil-worshippers became Saints...

Except that if you search carefully on the man, the truth is quite different ... Colomban was an abbot, (an abbot is the superior of a monastery of monks having a settled location) and once in his lifetime, Columba has been in a extremely bad light..

If you look for "The Ancient Copyright Dispute" on Internet, you will find enough information that this quarrel turned into a battle that cost 3,000 lives...Quite a lot.. that's almost the toll of the 2001 September 11 attacks: (also referred to as 9/11) were a series of four coordinated terrorist attacks by the Islamic terrorist group al-Qaeda on the United States on the morning of Tuesday, September 11, 2001. The attacks killed 2,996 people. Then, Columba was accountable for 3000 deaths.

Let's resume: History says that around A.D. 560, the earliest recorded copyright dispute in history erupted in Ireland. At stake was the ownership of a copy of the Cathach, which today is the oldest surviving manuscript written in Ireland, attributed to Columba. Columba refused to acknowledge the ruling of King Diarmait MacCerbhaill that prohibited him from keeping his copy. He instigated an uprising against Diarmait, and the subsequent battle killed at least 3,000 of the king’s troops.

Then, this fact has not been invented. If historians report that sometime around 560, he became involved in a quarrel with a man named Saint Finnian of Movilla Abbey over a psalter, it's because they have serious proof and information about that event. Then it is said that Columba copied the manuscript at the scriptorium under Saint Finnian, intending to keep the copy. Saint Finnian disputed his right to keep the copy. The dispute eventually led to the pitched Battle of Cúl Dreimhne in Cairbre Drom Cliabh (now in County Sligo) in 561, during which about 3000 men were killed.

Columba was hauled before a synod of clerics, was found directly accountable for the deaths and threatened with excommunication (from the Catholic Church) for the deaths he caused. Someone named Brendan of Birr ably defended him and succeeded in commuting the sentence to exile. Legend says that Columba was conscience-stricken and decided on a severe penance: to leave his native Ireland "and become a missionary to win as many souls for Christ as died in the battle." (my comment: that's where his missionary experience started....)

As said above, history says that with 12 companions (monks), Columba took to the sea and settled in the Scottish island of Iona in 563. He was 42 years old. Here he established a monastery of which he became abbot. Iona became the center of his evangelizing activity. In keeping with his penance, Columba worked tirelessly preaching the the Roman Catholic beliefs, crisscrossing Scotland and converting the northern Picts." (The Picts were a tribal confederation of peoples who lived in what is today eastern and northern Scotland during the Late Iron Age and Early Medieval periods.)

(My comment: Remember that later it was almost the same scheme: The Catholic Church during the Age of Discovery inaugurated a major effort to spread Christianity in the New World... In the Americas and other colonies in Asia and Africa, most missions were run by religious orders like as the monks of Columba did, ... In the early years most mission work was undertaken by the religious orders.)

Jesus had in mind almost the same opinion towards the Jewish religious people when he said: "Woe to you, teachers of the law and Pharisees, you hypocrites! You travel over land and sea to win a single convert, and when you have succeeded, you make them twice as much a child of hell as you are." Matthew 23:15

Then, if you are wise enough and not narrow-minded as to give the gift of infallibility to William Branham, you understand It looks like God didn't send Columba as a missionary, but it's rather a synod of clerics (his superiors) who threatened to excommunicate him for 3000 deaths, and someone spoke on his behalf with the result that he was allowed to go into exile instead. That's the way it's poetically said that Columba was a great missionary, sailing the seas to convert pagans to the Catholic Church. As history says that Columba's own conscience was uneasy, and on the advice of an aged hermit, Molaise, he resolved to expiate his offence by going into exile and "win for Christ as many souls as had perished in the terrible battle of Cúl Dreimhne."

So, if Columba would have lived today, and would had been found accountable for 3000 deaths, which would be described today as "a mass murderer" (A person who kills several or numerous victims in a single incident.) how would you handle this? You see, it turned out that this Catholic monk had but other aim than to redeem himself... Then he founded religious communities, built convents and monasteries. Big business, great projects...

There are still some documents relating to this man, and these documents are accessible via Internet. Here is an excerpt from a letter that Columba wrote to the Pope in Rome about 590 AD.

Remember that the Seven Church Ages teaching pretends that Columba and his monks were absolutely independent of Rome." Hello? Where did William Branham found such fact?

Letters from Colomban (excerpts) Please read and remember. (Letter to Pope Gregory the Great: around + 590. Controversy concerning the date of Easter:

"To the Holy Lord, to the Father who is at Rome, the Roman Pope, the most beautiful ornament of the Church of Christ, a certain most august flower, as it were, of the whole of withering Europe, distinguished speculator, as enjoying a divine contemplation of God and his angels, I , wretched Colomban, I address my greetings. (...)

"Grace to thee and peace from God the Father and our Lord Jesus Christ. I am pleased to think, O holy pope, that it will seem to thee nothing extravagant to be interrogated about Easter, according to that canticle, "Ask thy father, and he will shew thee; thine elders and they will tell thee." (Deut. xxxii. 7) ... I who am vile write to thee that art illustrious; yet, relying on my confidence in thy evangelical humility, I presume to write to thee, and impose on thee the matter of my grief. For writing is not in vain, when necessity compels one to write, though it be to one's betters."

How can you give to Columba a blank check with such proof ? William Branham's quote: "Surely these Thyatirean saints were the cream of the crop, full of the Holy Ghost and faith, created unto good works, showing forth His praise, holding not their lives dear unto themselves, but gladly giving their all as a sweet sacrifice unto the Lord. "

Source: CHAPTER SIX, THE THYATIREAN CHURCH AGE, THE EULOGY: https://www.biblebelievers.org.au/7ch030.htm#The Eulogy

As my awareness cleansed by the blood of Jesus, is standing in the Presence of my God, I reject this teaching of the Seven Church Ages in the name of the Lord.

Be blessed

Photo de Michael Morin.


L ' un des "meilleurs vendeurs" vendus par Voice of enregistrements Inc. C ' est "une exposition de l' église de sept ans par William Marrion Branham" Donc, il semble que Voice of enregistrements Inc. offre la " lumière " du " message de fin de temps " et évidemment, aucun n'oserait remettre en question la publication de " Une exposition des sept églises par William Marrion Branham " sans être étiqueté comme " un incroyant " ou un " hérétique " devant Dieu. Mais nous avons le pouvoir de poser des questions. William Branham n'avait pas le don de infaillibility.

S ' il n'y a pas d'âge de l'église comme William Branham en a parlé, est-ce qu'il y a de la valeur à apprendre sur Paul, Irénée, Martin, Columba, Luther, ou Wesley ? Oui ! Il y a une grande valeur dans la connaissance de l'histoire de l'Église chrétienne ! Lorsque vous approchez de leur vie pour apprendre, vous trouverez beaucoup à gagner de leur sagesse et de leurs expériences.

Cependant, nous avons trouvé que la plupart des croyants et des ministres des messages n'ont pas étudié la vie de leurs "messagers" en dehors des sermons de William Branham. On l'âge de l'Église Sardes et explorons ce qui est enseigné des faits.

Jésus a dit : " L ' homme bon hors du bon trésor de son cœur fait sortir ce qui est bon ; et l'homme maléfique hors du mauvais trésor fait sortir ce qui est mal ; car sa bouche parle de ce qui remplit son coeur." Luc 6:45

Martin Luther a écrit (et ne s'est jamais repenti) :

(Citation) - " Mon conseil, comme je l'ai dit plus tôt, est : D ' abord, que leurs synagogues soient brûlées, et que tous ceux qui sont capables de lancer du soufre et du pitch ; ce serait bien si quelqu'un pouvait aussi jeter un peu de feu de l'enfer... Deuxièmement, que tous leurs livres -- leurs livres de prière, leurs écrits talmudique, aussi toute la Bible -- soient pris d'eux, ne leur laissant pas une feuille, et que ceux-ci soient conservés pour ceux qui peuvent être convertis... Troisièmement, qu'ils soient interdits sur la douleur de la mort pour louer Dieu, pour remercier, pour prier, et pour enseigner publiquement parmi nous et dans notre pays..." - Martin Luther (sur les Juifs et leurs mensonges)

En effet, aucun historien n'a encore mis Martin Luther en procès pour son incitation à des crimes contre l'humanité. Honteux ! Si cet homme serait en vie, il serait jugé coupable d'incitation à la discrimination, et d'incitation à la haine, et envoyé en prison pour sûr. Et pourtant, vous voulez toujours apprendre que Martin Luther était un "ange" voyant la présence de Dieu, remplie du Saint-Esprit ?

Le bon sens devrait aider...

Soyez bénis

One of the "best sellers" sold by Voice of Recordings Inc. is "An Exposition of the Seven Church Ages by William Marrion Branham"

So, it looks that Voice of Recordings Inc. is offering the "Light" of the "End Time Message" people, and obviously, none would dare to question the publication of "An Exposition of the Seven Church Ages by William Marrion Branham" without being labeled as "an unbeliever" or a "heretic" before God. But we have the authority to question. William Branham didn't have the gift of infaillibility.

If there are no Church Ages as William Branham talked about, is there any value to learning about Paul, Irenaeus, Martin, Columba, Luther, or Wesley? Yes! There is great value in knowing the history of the Christian Church! When you approach their lives to learn, you will find much to gain from their wisdom and experiences.
However, we have found that most Message Believers and Message Ministers have not studied the lives of any their "Messengers" outside of William Branham's sermons.

Let's take the Sardis Church Age and let's probe what is taught from the facts.

Jesus said: "The good man out of the good treasure of his heart brings forth what is good; and the evil man out of the evil treasure brings forth what is evil; for his mouth speaks from that which fills his heart." Luke 6:45

Martin Luther wrote (and never repented):

(quote) - "My advice, as I said earlier, is:

First, that their synagogues be burned down, and that all who are able toss sulphur and pitch; it would be good if someone could also throw in some hellfire...

Second, that all their books-- their prayer books, their Talmudic writings, also the entire Bible-- be taken from them, not leaving them one leaf, and that these be preserved for those who may be converted...

Third, that they be forbidden on pain of death to praise God, to give thanks, to pray, and to teach publicly among us and in our country..."

- Martin Luther (On the Jews and Their Lies)

Indeed, no historian has yet to put Martin Luther on trial for his incitement of crimes against humanity. Shameful! If this man would be alive, he would be found guilty of inciting discrimination, and inciting hatred, and sent to prison for sure. And yet, you still want to teach that Martin Luther was an "angel" beholding the Presence of God, filled with the Holy Spirit?

Common sense should help...

Be blessed

Photo de Michel Morin.


Sachez que pour être reconnu et choisi lors de «l'appel des vainqueurs», en tant qu'«ange/messager» de Dieu, le vainqueur doit TOUJOURS être en mesure de se tenir dans la présence de Dieu, quand il le veut, jour et nuit, complètement conscient de qui il est. En anglais j'aime bien l'expression «constant self-awareness in Jesus-Christ» ou si vous voulez: «la conscience perpétuelle de soi dans l'Alliance de Dieu en Jésus-Christ». C'est un «état d'esprit» qui s'acquiert par la foi et la révélation divine, dans lequel le «soi-même crucifié en Jésus» devient le centre d'attention de notre vie. La «conscience de soi en Jésus-Christ»  génère toujours une guerre spirituelle, (en vous-même) et ceux qui persévèrent «se gardent eux-mêmes» dans l'Esprit, et l'esprit humain «adversaire» finit par être vaincu et ne le «et ne le touche pas». La particularité de «l'Esprit de l'Alliance en Jésus-Christ» est que vous avez vaincu toute culpabilité et condamnation dans votre intérieur, une fois pour toutes, et que toute forme de pratique religieuse, ou comportements basés sur des règles morales «pseudo-chrétiennes», visant à vous faire croire que cela va plaire à Dieu ou va «vous sanctifier» d'avantage, devient quelque chose que vous détestez. Autrement dit, quelqu'un réellement né de nouveau «hait toute forme de légalisme», ou «règles de comportement chrétien» enseignées pour «plaire à Dieu».

C'est parce que voyez-vous, l'Esprit de Dieu n'a pas besoin d'aide pour écrire Lui-même, Sa Loi, dans le cœur de ses enfants! Et je crois sincèrement que William Branham ne l'a jamais compris! Croyez-vous vraiment que les «personnages historiques» choisis par William Branham aient su qu'ils étaient les «vainqueurs» des 7 Églises? Beaucoup de ces personnages historiques ont laissé des écrits, et jamais aucun d'eux n'a laissé de témoignage qu'il ait été «un ange/messager» d'une des 7 Églises. Pensez-y! Un Martin Luther qui rejette complètement tout le livre de l'Apocalypse car à ses yeux, l'Apocalypse de Jean n'est même pas un livre «inspiré» et digne de faire partie de la Bible! Croyez-vous vraiment que le Seigneur aurait dicté à Jean, d'écrire une lettre à un des «anges/messagers» sachant d'avance que le récipiendaire ne recevrait jamais la lettre? Comment Martin Luther aurait-il pu lire une lettre personnelle, dictée par le Seigneur et transcrite par Jean, prophétisée 1400 ans d'avance, alors que la lettre ne pouvait même pas l'atteindre? Tous ces personnages historiques, tels qu'Irénée de Lyon, Martin de Tours, Colomba d'Iona, Luther et Wesley sont des inventions sorties tout droit d'une imagination basée sur un ouvrage d'interprétation humaine des Écritures!

Jean a été ravi en Esprit  «au Jour du seigneur», lequel est le même «Jour du Seigneur» dont il est parlé dans 1 Thessaloniciens 5:2 et 2 Pierre 3:10 Comprenez, que le Jour du Seigneur ne s'est jamais «déroulé sur une période de plusieurs siècles!, comme veut nous le faire croire, l'enseignement des Sept Âges de l'Église! Le «Jour du Seigneur» est un appel pour «des véritables vainqueurs»... 7 Trompettes vont les appeler simultanément!

Comment pouvez-vous imaginer un seul instant qu'un personnage historique comme Martin Luther, pourrait être «un vainqueur» dans le même sens que les vainqueurs des 7 Églises? Comment William Branham pouvait-il imaginer simplement que Dieu devait renoncer à tous Ses propres critères pour qu'une personne comme Martin Luther «naisse de nouveau» afin qu'il puisse VOIR (comprendre à sa manière) le Royaume de Dieu, en lui accordant plein d'exceptions et de passe-droits! Martin Luther, même après avoir quitté le catholicisme, est demeuré «tatoué spirituellement» avec des enseignements(1a) (1b) hérités de l'Église de Rome, continuant à adorer la sainte Trinité (2)  et rendant un culte à Marie (3) et aux saints de L'Église Catholique! Et William Branham il les a «excusés» parce que tous ces pauvres «personnages» marchaient dans «le peu de lumière» qu'ils avaient pour leur époque! Martin Luther n'a jamais connu l'authentique nouvelle naissance, lui qui a écrit et publié durant «sa réforme» que tuer un Juif n'était même pas un péché! Et il faudrait lui donner le titre de «vainqueur»? William Branham a essayé de vous enseigner «la restauration progressive» de «la nouvelle naissance» ce qui est une aberration diabolique! Les Écritures sont claires et explicites, à compter du moment où une personne «nait de nouveau» la nouvelle naissance ne s'étire pas «progressivement» sur plusieurs années!  Tout comme une naissance naturelle, tant que le bébé à naitre est dans le sein de sa mère, on ne peut pas à proprement parler, de «naissance» mais plutôt de «croissance» d'une potentielle naissance. Mais dès que l'enfant nait, il est «né» une fois pour toutes!

Avec cette introduction, la table est mise afin de réfuter toute la crédibilité de l'enseignement et la doctrine dispensationaliste «des sept dispensations ou 7 âges de l'Église». Selon son enseignement, William Branham place les «7 âges» de l'Église à l'intérieur des «soixante-dix semaines de Daniel», au «centre de la soixante-dixième semaine», et son interprétation situe le début de l'Église des nations à la mort de Jésus après son ministère de 3½ ans, et accorde à la nation littérale d'Israël une «alliance» distincte que 2 prophètes Juifs publieront pendant une période de 3½ ans, soit la dernière moitié de la «soixante-dixième semaine».

Je réfuterai également le concept de la «révélation progressive» sur laquelle repose l'enseignement des Sept Âges de l'Église, tel que prêché par William Branham. Dès les prochains chapitres de cette page, je désire surtout pointer du doigt l'absence totale de discernement spirituel de William Branham, sur la nature même «de l'esprit» qui animait ses personnages, qu'il a délibérément choisis de sa propre initiative comme «anges/messagers», pour les livrer à ses auditoires comme de «saints exemples» de «serviteurs/anges/messagers» dans la main du Seigneur, se tenant dans la présence de Dieu. Ici j'insiste pour vous rappeler que ce que le Seigneur affirmé, est non-négociable, en ce que le discernement de l'Esprit sait reconnaitre un arbre à ses fruits:

Matthieu 12:33-37 . « (33) Ou dites que l'arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l'arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car on connaît l'arbre par le fruit. (34) Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l'êtes ? Car c'est de l'abondance du cœur que la bouche parle. (35) L'homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l'homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (36) Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée. (37) Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.»


Est-ce que la lettre écrite à «l'ange/messager» de l'Église de Laodicée, pourrait être adressée à un personnage comme William Branham? Dans un premier temps, avant de répondre à cette question, à savoir si la lettre écrite à l'ange de l'Église de Laodicée s'adresse à William Branham, nous allons brosser le «profil spirituel général» que le Seigneur demande d'un «ange/messager», selon les adresses du Seigneur à chaque «ange» de chaque Église et ensuite nous allons appliquer ce «profil général» sur William Branham pour voir si l'adresse à «l'ange de l'Église de Laodicée» correspond à la nature et au profil spirituel de William Branham.

Ensuite nous allons voir pourquoi la lettre dans ce passage, n'a jamais été adressée à William Branham ni directement à l'Église de Laodicée, mais plutôt à son authentique «ange/messager», bien que l'enseignement de l'Exposé des Sept Âges de l'Église prétend le contraire, en interprétant les symboles bibliques à sa façon. La version des 7 âges de l'Église enseignée par William Branham circule depuis près de 60 ans, et malheureusement n'a réussi qu'à apporter chez des croyants sincères, une confusion sur l'identité réelle des «étoiles/anges/messagers» qui sont dans la main du Seigneur. Voyons ici le passage relatif à l'ange/messager de l'Église de Laodicée, dans Apocalypse 3, versets 14 à 22.

Apocalypse 3:14-22 (Louis Segond 1910)
«(14) Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: (15) Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! (16) Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. (17) Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, (18) je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. (19) Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. (20) Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. (21) Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. (22) Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !»

Dans chacune des lettres adressées aux «anges/messagers» le Seigneur termine toujours sa lettre avec une promesse «à celui qui vaincra». En soulignant cet aspect, au conditionnel, dans chacune des lettres, cela indique tout simplement que chaque lettre est un «appel aux vainqueurs» parmi les candidats qui discerneront le «Jour du Seigneur» dans lequel ils vivent et saisiront le sens de l'appel aux vainqueurs. Ceux qui vaincront, hériteront titre de «messager» pour leur Église.

En aucun cas, l'appel aux vainqueurs est «une restauration progressive» de la foi apostolique étalée sur plusieurs siècles. L'appel cible 7 vainqueurs, simultanément. Car le retour du Seigneur, est avant tout, le retour «de l'Esprit du Seigneur» dans toute Sa Perfection, toute Sa sainteté, tout Son Intégrité, toute Sa force dans Sa plénitude, tel qu'Il était aux jours de Paul.

  1. «L'ange/messager vainqueur» se tient constamment devant Dieu.

  2. Les sept «anges/messagers» sont toujours «vus réunis», «tous les 7, ensemble» devant Dieu

  3. L'ange/messager doit être avant tout, le premier vainqueur de son Église

  4. Le vainqueur ne peut vaincre le diable (Satan) que par la pensée perpétuelle du sang de l'agneau, et non pas à cause de son propre sang, même s'il doit mourir martyr.

  5. Le vainqueur est toujours revêtu des vêtements blancs symboliques de la pureté et de la perfection de Dieu

  6. Le vainqueur lave toujours sa robe symbolique «dans le sang de l'agneau

  7. Le vainqueur est restauré à égalité avec Jésus, son frère ainé,  (exactement conforme, rendu saint, comme son Père Céleste est saint), devant son Dieu. Le vainqueur combat «l'accusateur» dans sa conscience humaine, le précipite hors de ses pensées, et garde en lui la pensée de l'Alliance scellée dans le sang de Jésus.

Quand vous aurez compris ce que sont les caractéristiques spirituelles des vrais «vainqueurs» des 7 Églises, vous comprendrez pourquoi les personnages choisis par William Branham, dans l'enseignement des 7 âges de l'Église, tels qu'Irénée de Lyon, Martin de Tours, Colomba d'Iona, Martin Luther et Jean Wesley, ne peuvent même pas se qualifier comme «véritables vainqueurs», se tenant perpétuellement devant Dieu, revêtu du «vêtement blanc» symbolique lavé «dans le sang de l'agneau».

Paul a témoigné dans Hébreux 10, verset 10, que par la volonté de Dieu, ceux qui sont appelés et qui croient, sont «sanctifiés» (rendus saints, comme leur Père Céleste est saint) une fois pour toutes!

Une fois pour toutes, n'est pas 2-3 ou 4 fois, un an, ou 10 ans ou 100 ans! Autrement dit, ceux qui croient ne se repentent qu'une seule fois, pas jour après jour, pas 1000 fois comme sous la Loi de Moise! Vous vous rendez compte? La nouvelle naissance démarre exactement au fil d'arrivée, là où ceux qui obéissaient à la Loi espéraient se rendre! En d'autres mots, leur fil d'arrivée (sous la Loi) est notre ligne de départ! Nous sommes déjà saints et parfaits! Restaurés et faits égaux avec Jésus! C'est là que le fameux passage de Jésus «Soyez parfaits comme votre Père Céleste est parfait» prend tout son sens!

Puis du verset 11 au verset 14, Paul affirme que le sacrifice de Jésus a amené «à la perfection pour toujours» ceux qui étaient sanctifiés. Qui comprend ce que cela signifie? Romains 8:29 nous confirme que Jésus est le premier-né entre plusieurs «frères et sœurs» et que par son sang et son sacrifice, nous avons été restaurés à égalité avec lui dans la présence de Dieu! Même sainteté, même perfection que celle de Jésus! Restaurés à son image! Copie conforme dans la présence de Dieu! Comment voulez-vous expliquer ce mystère à un trinitaire comme John Wesley? Cela me met littéralement en colère de voir qu'on a berné l'Église pendant des décennies, des frères et sœurs qui cherchaient Dieu de tout leur cœur,  avec un enseignement comme les Âges de l'Église! Mais maintenant, il y a des coupes de colère qui vont être versées!


Cliquez pour agrandir

L'ange/messager, doit être «un vainqueur»
À celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.»

L'ange/messager vainqueur doit:
Éprouver ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas  
Apocalypse 2:2
Haïr les œuvres des Nicolaïtes.
Apocalypse 2:6

L'ange/messager vainqueur : reçoit de la manne cachée, la révélation d'un nom nouveau, Apocalypse 2: 17

Le vainqueur recevra autorité sur les nations. et il recevra l'étoile du matin. Apocalypse 2:26-28

Le vainqueur
est revêtu de vêtements blancs Apocalypse 3: 5-6

Le vainqueur
est «gardé de la tentation qui vient sur le monde pour éprouver les habitants de la terre.
devient une colonne dans le temple de son Dieu, sur lui est écrit le nom de son Dieu, et le nom de la ville de son Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de son Dieu, et le nom nouveau du Seigneur.
Apocalypse 3: 10-12

Le vainqueur achète du Seigneur de l'or éprouvé par le feu, afin de devenir riche, et des vêtements blancs, afin que la honte de sa nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre ses yeux, afin qu'il voit. Le vainqueur s'assoie avec le Seigneur sur son trône, comme il a vaincu et s'est assis avec son Père sur son trône. Apocalypse 3: 18-21



Réfutation de l'enseignement des Sept Âges de l'Église
concernant le prédicateur William M. Branham
en tant que pseudo messager de l'Église de Laodicée
(années 1906 à aujourd'hui)

Par Michel Morin


Échelle de l'époque dans l'histoire, selon l'enseignement des 7 âges de l'Église


Note: Les liens sont soulignés en bleu     (Les liens indiqués avec s'ouvrent dans une fenêtre extérieure)

Est-ce que la lettre écrite à «l'ange/messager» de l'Église de Laodicée, pourrait être adressée à un personnage comme William Branham? Dans le chapitre précédent nous avons développé le «profil spirituel général» que le Seigneur demande d'un «ange/messager», selon les adresses du Seigneur à chaque «ange» de chaque Église. Maintenant nous allons appliquer ce «profil général» sur William Branham pour voir si l'adresse à «l'ange de l'Église de Laodicée» correspond à la nature et au profil spirituel de William Branham.

Maintenant nous allons voir pourquoi la lettre dans ce passage, n'a jamais été adressée à William Branham ni directement à l'Église de Laodicée, mais plutôt à son authentique «ange/messager», bien que l'enseignement de l'Exposé des Sept Âges de l'Église prétend le contraire, en interprétant les symboles bibliques à sa façon. La version des 7 âges de l'Église enseignée par William Branham circule depuis près de 60 ans, et malheureusement n'a réussi qu'à apporter chez des croyants sincères, une confusion sur l'identité réelle des «étoiles/anges/messagers» qui sont dans la main du Seigneur. Revoyons encore une fois le passage relatif à l'ange/messager de l'Église de Laodicée, dans Apocalypse 3, versets 14 à 22.

Apocalypse 3:14-22 (Louis Segond 1910)
«(14) Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: (15) Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! (16) Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. (17) Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, (18) je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. (19) Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. (20) Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. (21) Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. (22) Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !»

Il est indéniable que dans la vision que le Seigneur a donnée à Jean «au Jour du Seigneur» (ce Jour qui vient comme un voleur) les 7 anges/messagers étaient réunis tous ensemble en même temps, «se tenant devant Dieu» . Puisqu'ils tiennent tous les 7 ensemble, les 7 derniers fléaux qui accomplissent la colère de Dieu  (jugements de Dieu), on voit bien qu'ils doivent nécessairement être là, réunis tous ensemble au Jour du Seigneur. Ces messagers sont des humains, des vainqueurs qui ont «lavé leur robe symbolique» dans le sang de l'agneau. Les derniers jugements de Dieu n'ont jamais été étalés dans l'histoire sur une période couvrant «sept dispensations» successives réparties sur 2000 ans. Le verset 1 d'Apocalypse 16, mentionne «qu'une voix forte» venant du «temple» disait aux 7 anges/messagers, réunis tous ensemble, d'aller et de verser «sur la terre les 7 coupes de la colère de Dieu». Je ne vois aucunement comment William Branham aurait pu illustrer et faire la démonstration que des personnages historiques ayant vécu il y a plus de 1000 ans, tels qu'Irénée de Lyon, Martin de Tours ou Colomba d'Iona ont «tenu les derniers fléaux de Dieu» qui ont accompli «la colère de Dieu»

Apocalypse 15:1 « Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s'accomplit la colère de Dieu.

Apocalypse 15:7 « Et l'un des quatre êtres vivants donna aux sept anges sept coupes d'or, pleines de la colère du Dieu qui vit aux siècles des siècles.

Apocalypse 16:1 « Et j'entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges: Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu.

Maintenant, observez bien. Dans la vision, les sept anges/messagers ont été vus tous ensemble devant Dieu. («Et je vis les sept anges ...)   Tous les sept voient tous la Présence du Seigneur. Rappelez-vous que tous les sept messagers se tiennent devant Dieu, la vision les montre tous les sept réunis ensemble. Dans la vision donnée à Jean, il n'y a pas sept âges qui les séparent les uns des autres, il n'y a pas de dispensations, car ils sont vus tous les sept en même temps.

Comme le démontre le passage d'Apocalypse 3: 4-5, seuls les authentiques «vainqueurs» sont dignes d'être revêtus des «symboliques vêtements blancs» de la sainteté de Dieu. Les «vêtements blancs» mentionnés dans l'adresse du Seigneur au messager de l'Église de Sardes, s'appliquent également à tous les autres messagers. Or, il est scripturairement impossible qu'un vrai messager de Dieu ne fasse pas partie des véritables «vainqueurs» et qu'il ne soit pas revêtu lui-même «de vêtements blancs». Le véritable vêtement blanc est une perfection divine conférée au croyant, par sa foi révélée du mystère de Dieu. Dès le départ, j'affirme que parmi ceux que William Branham a choisis comme «ange/messager», qu'aucun personnage confessant le dogme Trinitaire d'un Dieu en trois personnes, de la même substance» et coexistant éternellement, ne peut être un vainqueur et être revêtu de vêtements blancs symboliques.

Prétendre que des moines catholiques comme Martin de Tours ou Colomba d'Iona, complètement obsédés par la «vie monastique» dans un «ascétisme» des plus rigoureux, «s'auto-sanctifiant continuellement» dans un cadre délirant de privations, mortifications et de souffrances, sont dignes d'être revêtus «des vêtements blancs» des vainqueurs, relève carrément d'un manque flagrant de jugement spirituel. En aucun cas, ces personnages n'ont reçu du Seigneur «des coupes d'or» remplies de la colère de Dieu! Les prophéties des chapitres 2 et 3 du livre de l'Apocalypse adressées aux vrais messagers des 7 Églises révèlent les critères requis par le Seigneur, premièrement pour les «messagers de 7 Églises» et ensuite lorsque ces derniers ont reçu et bien compris ce que signifie «être un vainqueur», vont transmettre leur «message» à leur Église. Si les vrais vainqueurs ont vaincu selon le Seigneur, c'est parce qu'ils ont «blanchi leurs vêtements blancs» dans le sang de l'agneau, nuit et jour, et non pas dans la «rhétorique de la Tradition de Rome» ou d'un monachisme ascétique, ou obéissant à un enseignement théologique truffé de doctrines héritées du catholicisme romain, telles que :  le Trinitarisme de Nicée, les sacrements, le culte à Marie, etc..!

À la lumière des Écritures ci-dessus (Apocalypse 3:7-13), celui qui est Saint, celui qui a la clef de David, celui qui a l'autorité de placer «une porte ouverte» que personne ne peut fermer et «qui vient bientôt» s'introduit lui-même au verset 13 comme étant l'Esprit qui s'adresse aux Églises en passant par leur «ange/messager» réciproque. «(13) Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !» Sauf, qu'au verset 12, l'Esprit (le Seigneur) lance un appel «au vainqueur» (notez: «à celui», au singulier) et il est clair que les critères requis pour être «trouvé digne» d'être un vainqueur, s'appliquent également à tous les vainqueurs des 6 autres Églises, quels qu'ils soient. C'est dans l'adresse à «l'ange/messager» de Sardes qu'il est mentionné que ceux qui sont trouvés dignes d'être des vainqueurs, sont «revêtus de vêtements blancs», et par conséquent, s'il y a un vainqueur dans l'Église de Philadelphie, ce doit être premièrement son messager.  Et c'est là que vous allez comprendre pourquoi John Wesley n'était pas un vainqueur, et pire, ne le pouvait même pas.

Le symbole du «vêtement blanc» est très important et ici, je désire faire une petite mise au point. Les Écritures expliquent généralement les Écritures quand on sait trouver. Dans Apocalypse 7: 13-17, il est clairement mentionné que ceux qui sont revêtus de «robes blanches», ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'agneau Il n'est pas dit «leur propre sang» mais celui de l'agneau. L'expression «laver sa robe dans le sang de l'agneau» est une figure allégorique du domaine spirituel,  tout comme je dirais «laver nos propres pensées dans le sang de Jésus». Le «sang de l'agneau» est la pensée perpétuelle de la Nouvelle Alliance, une conscience libre «jour et nuit», du sacrifice expiatoire de Jésus sur sa propre vie. Observez que je souligne l'expression «jour et nuit» qui signifie continuellement». Et pourquoi «jour et nuit»? Parce que pour être un véritable vainqueur aux yeux du Seigneur, il faut être «dans Sa présence, jour et nuit». (i.e: continuellement dans l'Esprit de l'Alliance qui est dans le sang de Jésus). Si le Seigneur a utilisé l'expression «jour et nuit» à quelques reprises, ce n'est pas en vain, et nous ferions mieux d'aller voir dans les Écritures où se trouve un autre «jour et nuit» pour mieux comprendre la portée de cette expression.



Selon plusieurs affirmations de William Branham, les lettres sont des messages du Seigneur, adressés personnellement aux «anges/messagers» de chaque Église. Les messages du Seigneur ne sont pas directement adressés à l'Église, mais à l'ange de l'Église. Sur ce point, je suis entièrement d'accord.

D'accord!

Ensuite, puisque le message adressé à «l'ange/messager» le place comme responsable de «son assemblée», en aucun cas «le chandelier/Église» ne sera tenu responsable à la place de «son messager». C'est pourquoi dans les lettres du Seigneur aux «candidats-messagers» contiennent des avertissements ou des reproches, car c'est premièrement un «appel aux vainqueurs». Le Seigneur n'a jamais menacé aucune assemblée ou Église, de lui enlever son «étoile»,  mais plutôt l'inverse, c'est-à-dire que c'est «l'étoile/ange/messager» qui est menacé de se faire enlever son «chandelier/assemblée»

En guise d'analogie, comprenez que lorsque «l'entraineur» d'une équipe de sport (par exemple, le coach d'un club de hockey) est jugé incompétent par le ou les propriétaires de l'équipe, parce que son équipe ne gagne jamais de victoires, est-ce qu'on punit l'équipe? Non! On change le «coach»! Autrement dit, on lui enlève l'équipe et on la donne à un autre. Et c'est exactement ce que peut faire le Seigneur avec n'importe quel «candidat» aspirant à «servir de modèle» pour enseigner et parfaire «son assemblée». Si la «lampe/chandelier» représente «l'équipe» et que «l'étoile» représente «l'entraineur» vous comprendrez que si le propriétaire (le Seigneur) dit à l'entraineur : «Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.» cela signifie que le propriétaire peut enlever l'équipe à l'entraineur et la donner à un autre, qui lui sera plus compétent et mènera son équipe à la victoire.

Cependant, nous verrons plus loin que William Branham a été forcé de «de se contredire» et d'attribuer les messages adressés aux «anges/messagers», directement aux Églises, car son interprétation des prophéties ne pouvait accepter que les réprimandes du Seigneur contenues dans la  «lettre au messager d'Éphèse s'adressent à Paul».

De plus, contrairement à son affirmation du 7 décembre 1960, son changement d'interprétation lui permettait de se placer lui-même à l'abri des reproches adressés au messager de l'Église de Laodicée, car l'orientation de son enseignement des 7 âges de l'Église le plaçait directement à la fin des âges «de la dispensation des nations» en tant que «dernier messager de Laodicée», et bien que tout l'enseignement était faux, ce «conflit d'intérêt» entre un «messager-prophète» et les reproches adressés à l'ange/messager» de Laodicée, était insupportable ...

Quiconque, ajoute/modifie ou retranche les paroles des prophéties du livre de l'Apocalypse, comme l'a fait William Branham, entraine des conséquences graves. Qui se lèvera parmi les vainqueurs pour défendre William Branham? ....Personne! Les vrais vainqueurs précipiteront son enseignement dans l'étang de feu!

D'accord!«(...) (286)  La première chose dont je veux que vous vous souveniez, c’est que ces messages sont adressés, non pas à l’Église, mais à l’ange de l’Église. Retournons en arrière, à la première Église: “A l’ange de l’assemblée qui est à Ephèse, écris…”. N’est-ce pas? (287) Très bien! L’âge suivant, verset 8: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Smyrne, écris… (288) Ensuite, verset 12: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Pergame, écris… D’accord?»  Sermon: L'Âge de l’Église de Pergame (286 à 288) 60-1207


La principale raison pourquoi William Branham ne peut être le récipiendaire de la lettre adressée à «l'ange/messager» de l'Église de Laodicée, est que toute la fondation et l'architecture de l'enseignement des «7 âges de l'Église» est une pauvre interprétation humaine que «le Jour du Seigneur» s'est étalé sur plus de 2 millénaires, divisé en 7 «dispensations» données à 7 «anges/messagers», d'une part et que d'autre part William Branham a tordu les Écritures pour s'autoproclamer «prophète/ange/messager» de Laodicée. Nous allons voir que les contradictions sont flagrantes et quiconque tentera de l'excuser d'avoir «erré» ainsi en «interprétant les Écritures prophétiques» verra lui aussi, sa propre crédibilité s'effacer, et sa logique, verser dans la confusion.


Voyons ici ce qui est écrit dans le livre de l'Apocalypse, chapitre 2 et 3

Ensuite regardons William Branham s'emmêler dans ses interprétations.

Du livre de l'Apocalypse, chapitre 2 et 3

«À l'ange de l'Église d'Ephèse, écris:» Apocalypse 2:1
«À l'ange de l'Église de Smyrne, écris:» Apocalypse 2:8
«À l'ange de l'Église de Pergame écris:» Apocalypse 2:12
«À l'ange de l'Église de Thyatire, écris:» Apocalypse 2:18
«À l'ange de l'Église de Sardes écris:» Apocalypse 3:1
«À l'ange de l'Église de Philadelphie écris:» Apocalypse 3:7
«À l'ange de l'Église de Laodicée, écris:» Apocalypse 3:14

Lors de la vision dans laquelle l'apôtre Jean a été transporté en Esprit, au Jour du Seigneur, l'ange a demandé 7 fois à l'apôtre Jean d'écrire «à l'ange» d'une Église désignée, en commençant par l'Église d'Éphèse. Est-ce que la lettre était adressée à l'Église ou au messager de l'Église? Sans hésitation, la réponse devrait être que chaque lettre que Jean a écrite, «est destinée à l'ange/messager» de l' Église désignée.

Bon, maintenant choisissons quelques citations tirées des prédications de William M. Branham, qui traitent du même sujet.


D'accord!«(...) (286) La première chose dont je veux que vous vous souveniez, c’est que ces messages sont adressés, non pas à l’Église, mais à l’ange de l’Église. Retournons en arrière, à la première Église: “A l’ange de l’assemblée qui est à Ephèse, écris…”. N’est-ce pas? (287) Très bien! L’âge suivant, verset 8: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Smyrne, écris… (288) Ensuite, verset 12: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Pergame, écris… D’accord?» Prédication L'Âge de l’Église de Pergame (286 à 288) [60-1207]


D'accord!«(289) Le message est adressé au conducteur de l’Église. Que Dieu vienne en aide à celui qui s’éloignerait de ce message! Mais ce message a été donné à un ange, et l’ange était dans la main de Dieu et sous Sa direction, donnant la Lumière et la puissance qui venaient de Lui, de Sa main droite. Ils sont dans Sa main droite, c’est-à-dire qu’ils ont l’autorité suprême tandis qu’ils sont ici sur cette terre, parce qu’ils sont les lampes qui donnent Sa lumière à chaque âge de l’Église. Vous voyez: «À l’ANGE de l’assemblée… écris…». Ceci s’adresse à «l’étoile» de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’Église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement.»
Prédication L'Âge de l’Église de Pergame (289) [60-1207]


D'accord!«(305) Qu’est-ce que la “manne cachée”? C’est une manne qui n’est pas donnée à toute l’assemblée. La Révélation de la Parole est donnée à l’ange de l’Église. Vous voyez? La Révélation de la Parole est donnée à l’ange de l'âge, car elle est cachée à tous les regards, puis elle est révélée de nouveau (la manne cachée). Elle est adressée à l’ange de l’Église. Vous saisissez? C’est une révélation un peu plus grande de ce qu’est Christ, peut-être un appel un petit peu plus haut.» 
Prédication L'Âge de l’Église de Pergame (305) [60-1207]

NOTE: WMB a dit «ces messages» (les 7) ne sont pas adressés «à l'Église concernée, mais toujours «aux messagers»



D'accord!«(27) Avez-vous remarqué ces adresses? Ces messages sont adressés à l’ange, ou au serviteur qui porte la lumière de cet âge de l’Église. Vous voyez? »  Prédication L'Âge de l’Église de Thyatire (27) [60-1208]



D'accord!«(35) (...) Vous voyez, cet ange, s’il avait vaincu, il recevait cette révélation. “Tiens ferme, car à celui qui vaincra…”. Il avait vaincu! C’est adressé à l’ange de l’Église. Vous comprenez? »
Prédication L'Âge de l’Église de Thyatire (35) [60-1208]




Maintenant, ce que William Branham a déclaré était juste. Bien que le contenu des lettres soit destiné à des «candidats» et des «vainqueurs» qui deviendront les «anges/messagers» de leur Église, au Jour du Seigneur, il faut seulement garder à l'esprit que chaque lettre est adressée au messager de l'Église qui lui est attribuée, et non pas à son Église. La lettre prophétique lui est adressée personnellement. Il ne peut donc y avoir plus d'un seul messager par «Église» et tout le contenu de la lettre s'adresse personnellement au messager de l'Église.


«Certainement, qu'on va s'en souvenir!»


L'épineux dilemme que pose les déclarations de William Branham à propos des adresses faites aux «anges/messagers» dans les 7 lettres adressées aux 7 «anges/messagers» est que la lettre adressée au «messager» de l'Église de Laodicée contient des réprimandes de la part du Seigneur, qu'aucun disciple de William Branham et du «Message des Temps de la Fin» n'oserait attribuer «à William Branham», le «pseudo prophète» du «dernier âge». Néanmoins le même dilemme s'est également posé lors de la prédication de «l'âge de l'Église d'Éphèse», alors qu'il avait été mentionné que Paul était le premier «ange/messager» de l'Église d'Éphèse. Comme les  réprimandes du Seigneur ne pouvaient pas s'adresser à Paul en aucune façon, ni à «son successeur» l'apôtre Jean, c'est sans doute là que William Branham a commencé à rediriger les réprimandes personnelles sur les Églises, incluant celle de Laodicée, au lieu que les adresses soient adressées personnellement  «au messager» comme il avait pourtant demander à son auditoire «de se rappeler». Il est évident que les lettres du Seigneur s'adressent à chacun des 7 messagers, et dire le contraire est non-scripturaire. William Branham avait pourtant insisté pour dire que chaque lettre du Seigneur était adressée au «conducteur/messager» de son Église que c'est le conducteur qui aurait à rendre compte, pas l'Église! En aucun cas, le Seigneur a menacé les «chandeliers» d'ôter leurs «étoiles» de leur place, mais l'inverse, c'est-à-dire que «l'étoile/ange/messager» doit se repentir, sinon le Seigneur va lui enlever la responsabilité de son chandelier. Pourtant William Branham a cru que l'interprétation était que «l'ange/messager» devait plutôt prendre les réprimandes et les appliquer sur «son Église», ce qui n'est pas le cas. Lorsque le Seigneur s'adresse directement aux Églises, il peut très bien le dire exactement comme il l'a demandé dans le passage d'Apocalypse 1: 10-11. Toute cette confusion tire son origine, de ce que tout l'enseignement des 7 âges de l'Église est faux. Et pourtant, j'ai observé qu'en Afrique, en Europe et au Canada, William Branham est considéré comme étant le «dernier ange/étoile/messager», qu'on considère comme un prophète envoyé avec l'Esprit d'Élie à l'Église de Laodicée! Comment se fait-il que personne a cherché à comprendre la contradiction de l'Église de Laodicée? Vous les pasteurs, où étiez-vous? Ne vous êtes-vous jamais posé la question?

Je me suis réellement posé la question, à savoir si William Branham était «conséquent» dans ses prédications. William Branham était parfaitement conscient qu'il avait attiré l'attention d'un très grand nombre de chrétiens à cause de son ministère de guérison et que ses enseignements touchaient une multitude de gens qui avaient sincèrement cru que Dieu leur avait envoyé le «prophète du temps de la fin», et cela l'a galvanisé au point où il croyait qu'il avait l'autorité divine pour prêcher n'importe quoi. Il semble que personne n'a osé faire observer à William Branham, en «se souvenant» de ce qu'il avait prêché dans «l'Église de Pergame», que si son époque était vraiment celle de «l'âge de Laodicée» et qu'il en était «le messager», normalement il aurait cherché à «garder un profil bas» (low-profile), face aux réprimandes du Seigneur adressées au «messager de Laodicée». D'une part, même si l'adresse du Seigneur à «l'ange/messager» de Laodicée ne le concernait pas (parce qu'au départ l'interprétation de William Branham était déjà fausse ainsi que tout l'enseignement des 7 âges) il n'en demeure pas moins que s'il avait été cohérent et conséquent dans ses affirmations, les reproches du Seigneur semblaient le viser personnellement. Autrement dit, valait mieux ne pas trop insister sur le sujet. Néanmoins à une occasion, William Branham s'est retrouvé passablement mal à l'aise, a refusé catégoriquement d'être identifié avec «l'ange/messager» de l'Église de Laodicée, et il a insisté qu'il ne pouvait pas être plus honnête que cela dans sa déclaration. Voyons un peu....C'était en janvier 1961, dans une réunion identifiée comme «Questions et réponses»

«(386) Eh bien, si vous remarquez, et je… Le petit Willie qui est là a mis mon nom sous cette étoile-là, »

(NDLR: Dans un dessin du chandelier à 7 branches et les 7 étoiles identifiant les 7 messagers, Willie avait inscrit le nom de William Branham sous la dernière étoile)

« et c’est pourquoi, j’ai passé cela sous silence, voyez, parce que je – je ne pense pas… Maintenant, je vais être aussi honnête que possible, je ne pense pas que j’ai quelque chose à avoir avec ce messager, vous voyez. C’est juste. Je crois que je suis peut-être envoyé pour jouer un rôle dans cette église, pour aider à établir ce Message là où il doit être quand ce précurseur viendra, car il viendra. (393) Je m’en vais donc m’arrêter ici juste une minute et vous dire quelque chose. Secouons cette chose de… que Willie a faite là, et alors, supposons donc que ce soit juste. Supposons simplement que ce soit juste. Je ne peux pas dire cela, frères. Ce serait prétentieux. Cela, je ne pourrais pas… Même si je croyais cela, je ne le dirais pas. Voyez? Si quelqu’un d’autre le dit, là c’est lui.» Questions et réponses [61-0112] http://www.branham.fr/read_prop.php?id=207

En lisant ce que William Branham a dit, c'est-à-dire «je ne pense pas que j'ai quelque chose à voir avec ce messager» et ensuite «supposons que ce soit juste» (...) «ce serait prétentieux», c'est un peu confus comme réponse. Cela devenait un sujet assez délicat et il valait probablement mieux ne pas trop en parler.

En questionnant le commentaire qu'il a donné au sujet du dessin que le «petit Willie» avait fait en écrivant son nom sous la 7ième étoile, plusieurs diront que William Branham «était trop modeste» pour accepter ce jour-là, qu'on lui donne le rôle «d'ange/messager». Néanmoins aujourd'hui, ils persistent toujours à lui attribuer la position «d'ange/messager» de l'Église de Laodicée, ou le titre de «septième ange». Alors qu'en janvier 1961, il niait avoir quoi que ce soit à avoir avec le messager de l'Église de Laodicée, en janvier 1963, il avait le pressentiment qu'il «rentrerait à la Maison» et il croyait que quelqu'un d'autre prendrait la relève «du Message» après son départ... ainsi peut-être croyait-il, qu'un autre que lui, prendrait le blâme du Seigneur? C'est une hypothèse à laquelle il ne peut plus répondre....mais nous verrons bien comment sa réputation «d'ange/étoile/messager» de l'Église de Laodicée n'a pas trop souffert.

«(20) A l'exception de l'autre jour, lorsque je suis venu à l'Ouest. Vous avez joué la bande, beaucoup parmi vous, je pense, et vous comprenez. Je ne sais pas ce que… J'attends. Je suis ici maintenant, je ne sais pas pourquoi. Je ne fais qu'attendre. Peut-être que c'est le temps pour moi de rentrer à la Maison. On dirait que c'est vraiment cela. Si c'est le cas, il s'élèvera après moi quelqu'un qui continuera avec le Message. Ça sera une personne étrange, mais il s'élèvera après ceci et continuera avec le Message. Et écoutez cela. Tant que c'est scripturaire, accrochez-vous-Y.»
L'Esprit de vérité (20) [63-0118]


Néanmoins, pour être bien certain que les reproches du Seigneur adressés à «l'ange/messager» de Laodicée ne le concernent pas, William Branham avait «modifié» sa propre version à propos du caractère personnel des lettres du Seigneur, lesquelles, avait-il répété à maintes reprises, étaient adressées aux «anges/messagers» et non à l'Église du messager. Qui se souviens?

D'accord!«(215) (...) t il avait dans sa main droite sept étoiles… (216) “Sept étoiles”. Prenons maintenant le verset 20: “Le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et les sept lampes d’or: les sept étoiles sont les anges (ou sept messagers, sept ministres) des sept assemblées, » 
La vision de Patmos (215) [60-1204E]

D'accord!«(5). Il avait dans Sa main droite sept étoiles “Il avait dans Sa main droite sept étoiles.” Bien sûr, le verset 20 nous dit déjà ce que sont ces sept étoiles. “Et le mystère des sept étoiles sont les anges (les messagers) des sept Églises.»  --- Exposé des sept âges de l'Eglise : Vision de Patmos [65-0001]

D'accord!«(289)  Le message est adressé au conducteur de l’église. Que Dieu vienne en aide à celui qui s’éloignerait de ce message! Mais ce message a été donné à un ange, et l’ange était dans la main de Dieu et sous Sa direction, donnant la Lumière et la puissance qui venaient de Lui, de Sa main droite. Ils sont dans Sa main droite, c’est-à-dire qu’ils ont l’autorité suprême tandis qu’ils sont ici sur cette terre, parce qu’ils sont les lampes qui donnent Sa lumière à chaque âge de l’église. Vous voyez: “À l’ANGE de l’assemblée… écris…”. Ceci s’adresse à “l’étoile” de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement. (...) »  L'Âge de l’Eglise de Pergame (289) [60-1207]

On voit parfaitement bien que William Branham insiste pour signifier que le message est adressé à l'ange et non pas à l'Église et que l'étoile est le symbole du messager, et non pas celui de l'Église. Passons à l'autre symbole: les chandeliers.


Voici quelques raisons élémentaires pourquoi William Branham n'est pas «l'ange/messager» de l'Église de Laodicée. La principale raison c'est que William Branham est mort, et que le «Jour du Seigneur» n'est pas encore arrivé. L'apôtre Jean, fut transporté et ravi en esprit , «au Jour du Seigneur», ce qui équivaut à «un voyage dans le futur», là où il a vu «tous les 7 anges/messagers» réunis tous ensemble, devant Dieu. C'est durant cette grande vision qu'il a reçu du Seigneur l'instruction d'écrire 7 lettres et de les adresser à «7 messagers». Techniquement, «c'est au Jour du Seigneur» que le Seigneur s'adresse à l'ange de l'Église de Laodicée, et ce message est un appel au «vainqueur de l'Église de Laodicée», au «Jour du Seigneur». Les Écritures nous donnent quelques indices sur ce «Jour», lequel est une courte période où les prophéties contenues dans le livre de l'Apocalypse se réalisent.  Le passage de 2 Pierre 3:10 nous renseigne sur des événements majeurs qui surviendront, lesquels n'ont pas été manifestés à ce jour et dont Jésus a fait mention lorsqu'il a parlé de ce grand jour, à la fin des temps. 

Apocalypse 3:14-22 (Louis Segond 1910)
«(14) Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: (15) Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! (16) Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. (17) Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, (18) je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. (19) Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. (20) Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. (21) Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. (22) Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !»

Ici, j'ajoute un autre commentaire. Au verset 15, le Seigneur s'adresse directement au «candidat/messager» et lui dit «qu'il n'est ni froid ni bouillant» et la suite est très dure contre le «candidat/messager», ce qui confirme que seul, «l'ange/messager» est le responsable et le récipiendaire des «reproches» qui lui sont adressés. La lettre «écrite au à l'ange/messager» est un «appel au vainqueur» et ne s'adresse pas «au chandelier» mais à l'étoile.

William Branham ne peut être le messager de l'Église de Laodicée, car William Branham ne s'est jamais «qualifié» pour être véritablement un «ange/messager» du Seigneur, et son enseignement erroné en est la preuve, et de plus, cela signifierait que «le Jour du Seigneur» serait arrivé il y a près de 60 ans!

Chose certaine, l'authentique «ange/messager» répondra à l'appel du Seigneur, à «son cri de commandement», à la «voix d'un archange», et il sera un «vainqueur, revêtu de vêtements blancs lavés dans le sang de l'agneau, se tenant continuellement dans la présence de Dieu, jour et nuit. Nulle part dans l'enseignement «des 7 âges de l'Église» vous ne trouverez de mise en garde contre des enseignements qui prétendent que le Jour du Seigneur est déjà là, ou que le «Jour du Seigneur» s'est déroulé sur presque 2000 ans.


Brossons maintenant, le profil de William Branham, tel qu'il est perçu maintenant dans les organisations qui croient qu'il est un «faux prophète» et ensuite ce qu'on dit de lui, dans les «assemblées du Message des temps de la fin», un peu partout dans le monde.

Je vous recopie ce que j'ai trouvé sur deux sites Internet, qui résument probablement ce que pense tous ceux qui le contestent et le combattent. On le traite de faux prophète, d'antéchrist et de Satan, ce qui ne fait sans doute, que consolider l'admiration de ceux et celles qui suivent ses enseignements.

Source: https://volontairespourchrist.wordpress.com/2013/07/06/william-branham-un-faux-prophete-des-temps-de-la-fin/
«William Marrion Branham se prend pour la bouche de Dieu. Comme sous la loi, il est le Moise des temps modernes, mieux il s’identifie à Elie, le prophète de l’Eternel qui affronta les faux prophètes de Baal au Mont Carmel. Apparemment Branham ne connait même pas les Écritures qui affirment que tous les enfants de Dieu, sous la grâce, n’ont plus besoin d’intermédiaire pour parler à Dieu et pour L’écouter. Il ne comprend pas que Dieu a fait de tous ses enfants, grâce à la croix, un royaume et des sacrificateurs (Apocalypse 1 : 6). (...)
Ce prétentieux de Branham a l’audace luciférienne de dire qu’il a ouvert les sept sceaux. Comme, je l’ai dit plus haut, la démence a eu raison de lui. Il confond décidément sa loge franc- maçonne au sanctuaire céleste, puisqu’il voit également des pyramides. La Bible nous enseigne clairement que seul le lion de la tribu de Juda a vaincu, seul Il est jugé digne de prendre le livre et d’en rompre les sceaux.»


Source: http://www.bibliquest.net/ANO/ANO-Branhamisme.htm

«Le branhamisme, ou la doctrine de William Branham W. Branham nie la Trinité (tout comme le font les témoins de Jéhovah). Ceci nous confirme l’origine de sa doctrine. Qui est celui qui s’attaque ainsi à la Personne adorable de notre Seigneur Jésus Christ, même sous le couvert d’une fidélité à Dieu et à sa Parole, sinon celui qui voudrait qu’on le prenne lui-même pour Dieu – Satan lui-même.

W. Branham commence par affirmer que Jésus est Dieu Lui-même manifesté en chair, ce qui au premier abord est rassurant. Mais tout en reniant la Trinité (comme le font les Témoins de Jéhovah), il enseigne que le Fils n’est qu’une manifestation du Père dans le temps, et il confond tout dans un monothéisme unitarien (non trinitaire). (...) Il n’y aurait pas, selon sa doctrine, de Fils Éternel de Dieu. — Qui voudrait se débarrasser ainsi du Fils, sinon l’antichrist, celui qui nie le Fils et qui n’a pas non plus le Père (1 Jean 2:23) ; ce n’est nul autre que le père du mensonge qui tord les Écritures à sa propre destruction par un prétendu prophète.

Le discours de W. Branham sur l’abandon par Dieu du Seigneur sur la croix ("Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?") relève du blasphème : il nous dit que ce cri du Sauveur provient de ce que l’Esprit s’était retiré de Lui et qu’il ne restait que l’homme sur la croix, alors que l’Écriture nous dit que Christ S’est offert par l’Esprit Éternel (Hébreux 9 :14) ! La malice de celui qui s’oppose à Dieu est évidente dans ces propos. W. Branham erre grossièrement dans son interprétation de Genèse 4:1, texte qui nous dit clairement que le père de Caïn était l’homme Adam. Or W. Branham invente qu'au contraire Caïn vient d’un relation d’Ève avec le serpent (citant Luc 3:7 « race de vipères »). W.Branham a eu la prétention d'être Élie qui doit venir selon Malachie 4:5. C'est encore un mensonge évident, car il n'a pas ramené les cœurs des fils vers les pères ni des pères vers les fils. Branham et les branhamistes refusent aux vrais croyants non branhamistes la qualité de membres du corps de Christ. Ils ont un discours généralement menaçant qui n'apporte pas la paix dans l'âme (contraire à Galates 5:22).»


Maintenant, voici ce que pense les disciples de William Branham. On l'élève au rang de prophète majeur, et c'est tout juste si on ne lui rend pas un culte.


Source: http://branham.org/fr/williambranham
«Le ministère de William Branham a marqué le commencement du plus grand déversement du Saint-Esprit depuis le jour de la Pentecôte. Des centaines de milliers de personnes ont assisté aux campagnes Branham. Des milliers ont été guéris au Nom du Seigneur Jésus-Christ. D’autres évangélistes tels qu’Oral Roberts, T.L. Osborne et A.A. Allen ont tôt fait de suivre William Branham et ont commencé leurs propres réveils de guérison. Le Seigneur a déversé Ses bénédictions comme jamais auparavant. La main guérissante de Jésus-Christ touchait de nouveau Son peuple.

Le ministère de William Branham était sans égal. Il a prouvé que Jésus-Christ est aussi vivant aujourd’hui qu’Il ne l’était lorsqu’Il longeait les rivages de la Galilée. Tout comme l’apôtre Paul, William Branham a montré que l’Évangile n’est pas venu en paroles seulement, mais aussi par la puissance! La révélation des mystères cachés et la puissance de Dieu manifestée se sont combinées en un seul ministère très spécial. Tout comme les scribes ont retranscrit les sermons des prophètes de la bible, les sermons de William Branham ont été enregistrés sur bande magnétique. Aujourd’hui, nous chérissons ces enregistrements.»


Source: http://marxbrou.overblog.com/william-marrion-branham-un-prophete-envoye-de-dieu
«William Marrion Branham est réellement un prophète envoyé par le Dieu Tout Puissant avec des signes et des prodiges pour préparer le peuple à l’Enlèvement avant la venue du grand et terrible jour du jugement de Dieu, comme annoncé et promis dans Malachie 4.5-6 : «Voici, Je vous enverrai Élie, le prophète, Avant que le jour de l'Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, Et le cœur des enfants à leurs pères, De peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit.» «Un grand prophète a paru parmi nous et Dieu a visité Son peuple.» Luc 7.16»

«La Parole de Dieu ne vient qu’aux prophètes et aux prophètes seuls nous disent les Écritures (Amos 3 :7). C’est pourquoi nous croyons que William Marrion Branham, qui est un prophète majeur confirmé par Dieu,  est le seul dans cet âge d'église de Laodicée à avoir l’autorité d’interpréter la Parole de Dieu. Aucun pasteur, évangéliste, docteur ou apôtre d’une église locale quelconque ne peut prétendre avoir ce droit. Si non, il conduira à coup sûr son are dans l’erreur et dans la confusion. Nous croyons que tout ce que William Branham prêche ou enseigne est Ainsi dit le Seigneur et qu’il n’y en a aucune erreur.» Source: La Parole Vivante, Montréal, Qc. Canada
«Ce que nous croyons» http://laparolevivante.com/a-propos/ce-que-nous-croyons/

«Nous croyons que WILLIAM MARRION BRANHAM est le prophète de Malachie 4 : 5 - 6,  le messager de l'église de Laodicée d'Apocalypse 3 : 14 et le septième ange d'Apocalypse 10 : 7. Nous croyons à l’interprétation de la Bible conformément au Message Biblique du temps de la fin que Dieu a confié à son serviteur WILLIAM MARRION BRANHAM. Nous croyons aussi qu’il y a un ORDRE BIBLIQUE DE L’EGLISE dans lequel les ministères sont établis pour l’édification de l’Église et un ORDRE DE SALUT DIVIN dans lequel arrive ce qui appartient au Plan du Salut.»
TABERNACLE CHRETIEN DE LUBUMBASHI, République Démocratique du Congo, Afrique

Source: «Ce que nous croyons» https://www.tclubumbashi.org/ce-que-nous-croyons-1

«Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l'Éternel arrive, Ce jour grand et redoutable. Il ramènera ... le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit. (Malachie 4 :5-6) Le 06 avril 1909, naissait (...) , William Marrion Branham (...)  Le but de son message, était de rassembler l'épouse des temps de la fin, par un message du temps de la fin, afin que celle-ci se prépare pour la Grâce de l'enlèvement. Dieu l'a envoyé avec l'Esprit et la Puissance d'Elie. Par son moyen, Dieu nous a révélé les Mystères cachés, le Mystère de Dieu, savoir Jésus-Christ en nous l'espérance de la Gloire. (Cf. Colossiens 1 :27-28) Ce Mystère devait être révélé par  le Septième Ange. (Cf. Apoc. 10 :7) » Source: Le Tabernacle de l’Amour Divin, Tourcoing (France),
«William Marrion Branham, le prophète du 20ème siècle !»
http://acltad.org/creation-page/affiche-page.php?ID_page=56

«(...) Dans le ministère de William Branham, nous avons affaire à une commission divine, l'accomplissement du ministère d'Élie. (...) Maintenant conformément à Matthieu 24 :45, en toute fidélité la nourriture spirituelle est distribuée au temps convenable. L'homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu, c'est la manne spirituelle pour notre âme. Depuis toujours, Dieu a eu ses serviteurs et il a placé les différents ministères dans son église (1 Cor. 12: 28). Du point de vue de Dieu, le ministère du révérend Branham est tout aussi important que celui de Moïse, de Josué, de Jean-Baptiste, de l'apôtre Pierre et Paul.»
Source: Assemblée chrétienne de Bruxelles, Belgique: «William Branham et son ministère»
http://www.ass-chretiennedebruxelles.be/?page=ministerewb#nogo

Vidéos
https://www.youtube.com/watch?v=rzn4KFGN9II et https://www.youtube.com/watch?v=1yDuXX3fxUg


Commençons par lire ce que William Branham a dit de lui-même, et ensuite ce qu'il a insinué.

Prédication: Par ta parole 51-0928
Source: http://www.branham.fr/read_prop.php?id=1158

Note: Dans cette prédication, le mot prophète a été cité 22 fois. William Branham a cité plusieurs exemples à propos de Moise, Élie et Agabus, et parlé des caractéristiques qui étaient celles des prophètes de l'ancien testament. Cependant, à la fin de la prédication, William Branham va prier pour les malades et deux femmes se présentent dans la ligne de prière. (60) et (61) Ces deux femmes recevront «leur guérison» à la condition qu'elles croient que William Branham est un prophète de Dieu! Ce qu'il affirme n'a pas vraiment besoin de commentaires.

«(60) Eh bien, voici une autre dame; je ne la connais pas. Mais elle est chrétienne. Et elle a foi. C’est une croyante, et Dieu peut me révéler ce qui cloche chez cette femme. S’Il peut révéler ce qui cloche chez cette femme, Il peut révéler ce qui cloche chez cette autre femme là-bas, ou cette personne là-bas, ou celle-ci ici, ou celle-là là-bas, et ou là-bas, n’importe où. Est-ce vrai? C’est partout où vous fixez votre esprit et que vous regardez, cela va arriver. Croyez-vous cela? Alors, ayez foi. Regardez ici, sœur. Me croyez-vous en tant que prophète de Dieu? Croyez-vous? Et si je vous disais que cette tumeur vous a quittée, croiriez-vous cela? Très bien. Partez, et croyez cela, et vous recevrez cela...?... Disons: «Gloire soit rendue à Dieu.» Maintenant, vous n’avez pas à avoir une carte de prière. Tout ce qu’il vous faut avoir, c’est la foi. Croyez-vous cela, maman? De tout votre cœur? Vous souffriez du cœur, n’est-ce pas? Très bien, levez-vous, Jésus-Christ vous a guérie là en vous levant (C’est vrai), la dame en chapeau noir. C’est vrai. Recevez votre guérison, sœur. C’est terminé maintenant, vous pouvez partir. Rentrez chez vous bien portante. Merci. Amen. Ayez foi en Dieu.

Un don de guérison avec des conditions?

«(61) (...) Bonsoir, sœur. Vous êtes le genre de personne qui une fois que vous croyez, vous croyez. C’est un peu difficile pour vous de voir cela. Vous vous inquiétez beaucoup au sujet des choses, vous vous faites de soucis pour l’avenir, faisant des projets qui ne se réalisent jamais; en effet, c’est ça votre nature.

Mais si vous me croyez en tant que prophète de Dieu, croyez-vous? Très bien. Le diabète vous quittera et vous pourrez rentrer chez vous bien portante. Pouvez-vous croire cela? Allez de l’avant, et vous avez cru; vous pouvez recevoir. Que Dieu vous bénisse au Nom du Seigneur. Disons: «Gloire à Dieu!»

Prédication QUESTIONS ET RÉPONSES de William Branham a été prêchée 61-1015M
http://www.branham.fr/read_prop.php?id=484

Note: Dans cette prédication, William Branham rapporte que le frère Neville «sous l'inspiration de l'Esprit» a donné une «prophétie» et qu'il a appelé William Branham «un prophète». Comme le «titre de prophète» venait de l'Esprit, il ne pouvait pas contester «la prophétie»!

(70) Et maintenant, Frère Neville, notre précieux pasteur, viens ici. Et certainement que je... Il n’y a ici que les habitués, vous savez. Nous sommes tous, comme on dit, les habitués. J’apprécie la position de Frère Neville en faveur de cette Vérité de l’Évangile. J’apprécie sa loyauté et sa sincérité devant les gens. Et l’autre jour, quand il parlait; je n’avais jamais remarqué ça, mais pendant qu’il était sous l’inspiration, en train de donner une prophétie, il m’a appelé un prophète, sous l’inspiration. Ce n’est pas lui qui m’a appelé comme ça à ce moment-là, c’est le Saint-Esprit. Alors ça m’a donné du courage et de la foi pour aller de l’avant vers de plus grandes profondeurs et des hauteurs plus élevées avec Dieu. Je t’apprécie, Frère Neville. Que Dieu te bénisse à jamais. Et jusqu’à ce que je vous revoie, que Dieu soit avec vous.»

Prédication Exposé des sept âges de l'Église : Âge de l’Eglise de Laodicée  65-0008
http://www.branham.fr/read_prop.php?id=371

Ici, william Branham ne peux pas vraiment être plus explicite, et il est clair qu'il s'attribue à lui-même le ministère «d'ange/messager/prophète», celui «du septième ange» c'est-à-dire «l'ange de l'Église de Laodicée». Sauf que lorsque nous lisons la lettre du Seigneur dans Apocalypse 3:14-22, je ne pense pas que William Branham aurait insisté sur le fait que les reproches du Seigneur sont adressés personnellement à «l'ange/messager» de l'Église de Laodicée, et non pas à l'Église comme telle. C'est exactement ce que nous allons étudier et scruter un peu plus loin.

LE MESSAGER
Sept âges_chapitre 9 page 315,

«Or, l’âge dans lequel nous vivons maintenant sera très court. Les événements vont se dérouler très rapidement. Ainsi, le messager pour cet Âge de Laodicée doit être déjà là, bien que peut-être nous ne le connaissions pas encore. Mais certainement, il viendra un temps où il sera reconnu. Or, tout cela, je peux le prouver, parce que nous avons des passages de l’Écriture qui décrivent son ministère

Sept âges_chapitre 9 page (316)
«
Premièrement, ce messager sera un prophète. Il aura la fonction de prophète. Il aura le ministère prophétique. Ce ministère sera solidement fondé sur la Parole, car, lorsqu’il donnera une prophétie ou qu’il aura une vision, elles seront toujours “axées sur la Parole” et elles s’accompliront TOUJOURS. Il sera authentifié comme prophète par l’exactitude de ses prophéties. La preuve qu’il est prophète se trouve dans Apocalypse 10.7 : “Mais qu’aux jours de la voix du septième ange, quand il sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s’accomplirait, comme Il l’a annoncé à Ses serviteurs, les prophètes.” Or, cette personne, que ce verset appelle un “ange” dans la version du roi Jacques [une version anglaise de la Bible], n’est PAS un être céleste. Le sixième ange qui sonne de la trompette, lequel est un être céleste, se trouve dans Apocalypse 9.13, et le septième de ces anges se trouve dans Apocalypse 11.15. Celui que nous avons ici dans Apocalypse 10.7 est le messager du septième âge : c’est un homme, il doit apporter un message de la part de Dieu, et son message et son ministère vont mener à terme le mystère de Dieu, comme Il l’a annoncé à Ses serviteurs, les prophètes.

«Dieu traitera ce dernier messager comme un prophète, PARCE QU’IL EST UN PROPHÈTE. C’est ce que Paul était dans le premier âge, et le dernier âge en a aussi un. Amos 3.6-7 : “Sonne-t-on de la trompette dans une ville, sans que le peuple soit dans l’épouvante? Arrive-t-il un malheur dans une ville, sans que l’Éternel en soit l’auteur? Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien, sans avoir révélé Ses secrets à Ses serviteurs les prophètes.” Nous voyons donc venir un messager du septième âge, et c’est un prophète.

Sept âges_chapitre 9 page 332
Oui monsieur. L’Église n’est plus le “porte-parole” de Dieu, elle est son propre porte-parole. Aussi, Dieu se retourne contre elle. Il la confondra au moyen du prophète, et de l’épouse, car la voix de Dieu sera en elle.»

Il ne fait plus aucun doute que William Branham se croyait prophète, mais pas n'importe quel prophète avec seulement un don de prophétie! Il croyait qu'il était «LE PROPHÈTE». Et si William Branham s'était «autoproclamé lui-même» le dernier «messager» de Laodicée? Regardons cela de plus près!


La suite de cette page est une réfutation méthodique et implacable de tout l'enseignement de William Branham, sur les «soi-disant âges de l'Église». Tout au long de cette page je développerai la «constance théologique» qui a servi d'arrière-plan aux prédications sur les «dispensations» de l'Église «au cours des âges». William Branham a endossé «la pensée dispensationaliste» qui était «le courant théologique» le plus populaire de son époque. Tout d'abord voyons un peu quelles furent les influences, les orientations et styles de prédications qui orientèrent William Branham dans son «ministère».

William Branham n'a jamais reçu une grand éducation académique, et son instruction se résumait à une sixième année au primaire. À plusieurs reprises, il a mentionné ces détails pour signifier que Dieu pouvait parfaitement utiliser un modeste prédicateur comme lui et que les connaissances académiques d'études supérieures n'étaient pas nécessairement un pré-requis. Il semble même que sa modeste instruction l'accommodait bien, parce qu'il croyait que «les érudits» et «les théologiens» n'avaient aucune crédibilité pour interpréter les prophéties, puisque Dieu «révélait Lui-même» ses mystères «aux prophètes», sans égard à «leur formation académique».

Prédication Dieu se cache dans la simplicité de William Branham a été prêchée 63-0412E  - http://www.branham.fr/read_prop.php?id=1025

« (12) Et alors, quant à être orateur, tout celui qui me connaît sait que je n’en suis pas un. Je n’ai que l’instruction de l’école primaire, et c’en est une élémentaire. Je ne suis arrivé qu’en sixième primaire. Ainsi donc, je... quant à dire que je suis prédicateur, vous savez que je ne le suis pas. Mais je pousse certainement des cris de joie au Seigneur, et puis j’essaye de partager avec les autres ce que j’ai appris à Son sujet.» « (34) Je ne peux pas rencontrer des hommes qu’eux rencontrent. Je ne suis pas aussi intelligent. Je n’ai pas d’instruction. »

Prédication Un Absolu de William Branham a été prêchée 63-0127 - http://www.branham.fr/read_prop.php?id=1023
«(61) Il a tout simplement vu un ignorant comme moi, et–et je ne sais pas trop comment… alors qu’il y avait beaucoup d’hommes intelligents, des hommes plus capables, des hommes qui pouvaient faire la chose… Moi que voici, ayant à peine l’instruction du primaire, alors qu’il y avait des hommes qui ont étudié dans des écoles et qui ont reçu des diplômes, des docteurs en–en théologie et en philosophie, ainsi de suite »

Il faut remonter aux premières années du ministère de William Branham, vers 1932, pour comprendre exactement «la théologie» qui lui a été enseignée, ensuite tout ce qu'il a conservé et finalement, ce qu'il a partagé à son auditoire. Selon les biographies sur la vie de  William Branham, on sait qu'il avait peu d'instruction et sa première formation pastorale lui fut prodiguée par un pasteur nommé Roy Davis. On sait qu'il a débuté comme assistant-pasteur, peu avant Noël 1932, lorsque Roy Davis l'a «ordonné» selon les «les lois et règlements» de son assemblée qui s'appelait «Première Église pentecôtiste Baptiste» (First Pentecostal Baptist Church).

Il prêcha environ 3 mois dans l'assemblée avant d'avoir un différend avec le pasteur Roy Davis, qui désirait ordonner plusieurs femmes comme prédicateurs de l'assemblée locale. C'était en 1933.

Un mot sur le «courant dispensationaliste» et pourquoi cet enseignement est non-scripturaire

Suite à quelques recherches sur Internet, je suis tombé sur le site web «www.churchages.net», lequel offre des études et des arguments à la défense de William Branham. Dans un échange par courriel, entre le 11 et 17 avril 2018, avec un nommé «Rudi», identifié comme étant le contact du site Internet churchages.net, j'ai demandé quelques informations sur le cheminement et la formation pastorale de William Branham, et sur l'influence ou la provenance des enseignements qu'il a partagés à ses auditoires, durant sa vie.

-----Message d'origine-----
From: michel@lesmorin.com
Sent: Wednesday, April 11, 2018 1:06 PM
To: churchages@gmail.com
Subject: Question about William M. Branham theological training and background
«Bonjour,
Je serais intéressé d'apprendre quel type de formation pastorale a été dispensé durant les années 1930, parmi les églises baptistes, et ce que Roy Davis a enseigné à William Branham, avant d'être ordonné pasteur baptiste. Je cherche aussi où et comment le pasteur Roy Davis a reçu sa propre formation de base, en tant que «pasteur baptiste». Auriez-vous une idée, en particulier quels étaient les livres et auteurs, que le pasteur Roy Davis a suggéré ou demandé à William Branham d'étudier?

Nous sommes conscients que le pasteur et écrivain baptiste américain Clarence Larkin était l'un des théologiens pop les plus influents du début du XXe siècle: Sa biographie dit qu'il était probablement très populaire dans les années 1920 et 1930, et même encore aujourd'hui.

Selon votre opinion, croyez-vous que les travaux du pasteur baptiste Clarence Larkin étaient communément utilisés pour la formation pastorale, puisque Clarence Larkin avait édité un manuel de formation à l'intention des pasteur baptistes, intitulé «A Medicine Chest for Christian Practitioners»?  Ainsi, puisque que Clarence Larkin était de la dénomination baptiste, serait-ce une raison pour laquelle WMB a commencé par étudier les œuvres de Clarence Larkin?  Merci de confirmer,
Signé Michel Morin»

Voici ce que fut sa réponse, reçue le 17 avril:

From: churchages@gmail.com
Sent: Tuesday, April 17, 2018 1:26 PM
To: michel@lesmorin.com
Subject: Re: Question about William M. Branham theological training and background.

« Bonjour, frère Michel Morin   Nous sommes basés en Afrique du Sud, et nous n'avons pas plus d'informations sur William Branham que ce qui est disponible dans ses sermons. (...) En tant que telles, nos «notes» ici pourraient ne pas être exactes à 100%, car elles concernent des informations sur quelqu'un qui est décédé depuis 1965. Si vous voyez des choses qui ne sont pas exactes, nous accueillerons vos corrections.  Ce que Roy Davis a enseigné à William Branham, nous ne le savons pas car ses sermons ne semblent pas donner d'informations à ce sujet. Nous ne pouvons donc pas confirmer. En essayant d'être un peu plus utile, voici certaines de nos impressions - qui, comme nous l'avons dit, peuvent ne pas être exactes à 100%. William Branham semblait avoir lu sur beaucoup de choses. William Branham, comme beaucoup de prédicateurs pentecôtistes de l'époque, lisait sur un bon nombre d'auteurs. William Branham, par exemple, a utilisé une «Scofield Reference Bible», qui contient des notes de C.I. Scofield, et comme Clarence Larkin, Scofield était dispensationaliste. Le dispensationalisme est encore un point de vue fortement répandu parmi beaucoup de chrétiens pentecôtistes - bien que peut-être quelque peu mis à jour par des gens comme le Dr Charles Ryrie. Il a également fait référence à la Bible Thompson Chain Reference.

William Branham a également lu les livres du Dr DeHaan (dont les connaissances médicales semblent aujourd'hui archaïques par rapport à nos connaissances modernes) et du professeur Adventiste du Septième Jour, le Dr. Uriah Smith. Il semble également avoir parlé au Dr Lamsa, un traducteur de la Bible qui traduisait la Bible Araméenne en anglais, et d'autres hommes semblables. Il est évident que William Branham avait également une bibliothèque de divers livres sur des sujets chrétiens et historiques.   En outre, William Branham était également en contact avec de nombreux autres prédicateurs et enseignants chrétiens (TL Osborn, Oral Roberts, FF Bosworth, Demos Shakarian, Tommy Hicks, etc.), dont il a certainement beaucoup appris. Dans certains rassemblements (conventions), il y avait plusieurs prédicateurs, et il faisait parfois référence à des sermons qu'il avait entendu d'autres prédicateurs livrer. Tout en conduisant entre différents services en tant que prédicateur itinérant, il semblait également avoir écouté la radio dans sa voiture. Cela aurait inclus des messages d'autres prédicateurs. Attribuer seulement tout son arrière-plan théologique à une seule personne, tel que Clarence Larkin, serait ignorer l'influence d'une multitude d'autres sur sa vie et ses vues sur des sujets bibliques.  (...)

De la même manière, les gens peuvent construire sur le travail que d'autres avant eux ont fait, et l'améliorer pour se rapprocher de la vérité biblique. William Branham a utilisé à l'origine l'enseignement d'Uriah Smith et d'autres lorsqu'il prêchait les 70 semaines du chapitre 9 de Daniel, disant que la Tribulation serait de 7 ans. Plus tard cependant, il a corrigé son point de vue à ce sujet, en utilisant l'Écriture, en disant que le temps de la Tribulation sera de 3 ans et demi au lieu de 7 ans. Les autres 3,5 années de ces 7 années étaient les années de ministère de Jésus-Christ. (Il y a des études bibliques sur ce sujet sur notre site.)

Cette réponse vous aide-t-elle?
Dieu te bénisse!
Frère Rudi


Quiconque fait quelques recherches sérieuses sur le pasteur baptiste Roy Davis, celui-là même de qui William Branham a reçut les premiers «éléments» de connaissance pastorale, apprend rapidement que le personnage en question fut très controversé au sein des communautés évangéliques pentecôtistes. Il est raconté que Roy Davis fut banni à plusieurs reprises des assemblées chrétiennes pour des comportements indignes et des malversations scandaleuses. Aujourd'hui, l'on sait que Roy Davis eut maintes fois, maille à partir avec la Justice américaine, fut emprisonné et poursuivi en cour, pour divers crimes, détournement de mineure, escroquerie et fraude, vol de biens, extorsions, etc.. entre 1915 jusque dans les années 50s, et par la suite directement impliqué dans des mouvements racistes comme le Klu Klux Klan. Bref, Roy Davis, que William Branham appelait «son ami» et «Docteur Roy Davis» fut un individu qui était constamment dans de «mauvais draps». Un dossier très détaillé sur Roy Davis, énumérant les dates, procès et condamnations, existe sur un grand nombre de sites web, soutenu implacablement par les archives des journaux locaux. Cependant, il faut reconnaitre que le fait que Roy Davis fut un délinquant aux yeux de la loi, ne peut porter préjudice sur  l'honnêteté de William Branham, lequel s'est dissocié de Roy Davis en ne conservant que «le côté positif» de ce dernier, et le présent exercice se limite à démontrer que la ligne de démarcation entre un parfait hypocrite qui se permet «d'ordonner des pasteurs d'assemblée» et une personne de bonne foi est parfois très mince.

M'étant procuré l'édition de 344 pages «Stone Mountain to Dallas» (the untold Story of Roy E. Davis) par John Andrew Collins, on y apprend en autres que William Branham était un ancien de l'assemblée de Roy Davis, et fut «ordonné» par ce dernier en tant qu'assistant-pasteur en 1933, et qu'ensuite il devint un «pilier» de cette assemblée locale, avant que l'église soit détruite lors d'un incendie. Ces événements sont aussi corroborés sur un grand nombre de sites web.

Roy Elonza Davis, Sr. a été élevé au Texas, mais il n'y est pas demeuré pour la plus grande partie de sa vie. Après avoir été surpris en train de tromper et d'escroquer le peuple du Texas en 1917, il s'enfuit en Géorgie en se faisant passer pour un évangéliste itinérant et chanteur sous l'alias «Lon Davis». Il a essayé de s'installer à Acworth, GA, mais a été chassé de sa congrégation pour «conduite indigne d'un ministre.» Peu de temps après, et sous son vrai nom de «révérend» Roy. E. Davis, il a commencé à tenir des conférences pour promouvoir les intérêts du Ku Klux Klan. Remplissant les salles de congrès et collectant les frais d'inscription, Davis a commencé à demander à ses partisans de soutenir son agenda politique. Selon Davis, les Klan n'étaient pas aussi mauvais que les sceptiques les avaient imaginés. Il a prétendu que le Ku Klux Klan n'était «pas anti-nègre, juif ou catholique» et que le Klan «favorisait la suprématie blanche mais par des moyens légitimes et pacifiques».


Cliquez pour agrandir

À l'époque, Davis était le rédacteur en chef du journal Brickbat, un journal publié à Meigs, en Géorgie, ainsi que le chef du Georgia Farmer's Union. Davis a commencé à diffuser sa propagande à travers la publication, et s'est soudainement trouvé en difficulté avec le système criminel de la Géorgie. Il a été arrêté pour diffamation contre Katy Lee Kirk. Après qu'il ait été rendu public que Davis diffusait de fausses informations, sa réputation a commencé à s'estomper rapidement. Les gens ont commencé à remettre en question ses motivations et intentions. Certains sont allés jusqu'à engager un détective privé pour suivre le ministre dans ses voyages d'évangélisation, et ont été choqués d'apprendre que le «Révérend» Roy E. Davis, qui vivait en Géorgie, vivait une double vie dans plusieurs villes et états des États-Unis. A Macon, en Géorgie, il a été publié que Davis n'opérerait plus à la tête du syndicat des agriculteurs de Géorgie. Un comité mixte a été réuni pour examiner les conclusions de l'enquête et a décidé qu'il serait renvoyé immédiatement. Davis a quitté la Géorgie, chantant et évangélisant dans plusieurs états à travers le pays. Sa piste annoncée mène à travers la Caroline du Nord et du Sud, Tennessee, Oklahoma, mais on peut supposer qu'il a voyagé à travers beaucoup plus d'États à travers les États-Unis. Selon le Louisville Courier Journal, Davis a été arrêté pour avoir amené une jeune fille de dix-sept ans de Chattanooga, au Tennessee, pour le plaisir sexuel. Au moment de son arrestation, Davis prêchait d'une «Église baptiste pentecôtiste» au «Holy Bible Mission Hall», au 711, rue E. Jefferson, à Louisville, au Kentucky. Son fils, Roy E. Davis Junior. était un administrateur de son église. Mais ce n'était pas le seul problème auquel Davis ferait face au Kentucky. De multiples accusations de fraude, de contrefaçon et plus encore placeraient Davis dans et hors de prison.

L'Encyclopedia of Religious Debates (2012) et le Gospel Guardian Newsletter (1947) font tous deux référence à Roy Davis comme ayant une église pentecôtiste à Louisville, Kentucky en 1929. Cela aurait été une église blanche-pentecôtiste. En 1929, il a participé à un débat avec Jefferson Tant de l'Église du Christ (http://www.ptc.dcs.edu/teacherpages/tthrasher/listings/Ta.htm). Il est écrit que M. Tant a dit ce qui suit à M. Davis: «Si quelqu'un devait mettre votre cerveau dans une graine de moutarde, il aurait autant de place pour jouer comme un têtard dans l'océan Atlantique. (http://www.wordsfitlyspoken.org/gospel_guardian/v1/v1n7p8.html).

Juillet 1921: Un diacre de l'assemblée de Davis, dans la ville d'Acworth en Georgie, nommé H. W. Williams, décide de faire enquête sur la vie de Davis, car Davis, éditeur du journal Brickbat, publie beaucoup de textes préjudiciables contre des assemblées du Texas qui «l'avaient dénoncé pour sa double vie» et Williams veut savoir ce qui se cache derrière les «agissements du pasteur».


Cliquez pour agrandir
Rev. Davis envoyé en prison. 29/06/17

Williams apprend qu'après que Roy E. Davis a arnaqué la First State Bank de Boonsville (Texas) le 10 janvier 1916, il s'est enfui à Spartanburg en Caroline du Sud.  Ensuite, un shérif du nom de Lee Mann Mann a alors émis un mandat dans les États du Texas, de l'Oklahoma et du Kansas, le 10 mars suivant. Finalement, Roy a été arrêté au mois de mai 1917 puis renvoyé à Decatur au Texas pour purger une peine de prison (29 juin 1917) pour l'escroquerie de la banque de Boonsville. II apprend aussi que Davis abandonné une épouse légitime (Emma Sabina Davis (Dowdy) et 3 jeunes enfants, pour s'enfuir en Géorgie avec une jeune femme nommée Ruby, de Fort Worth (Texas), qui n'a que 17 ans. Comme la femme qu'il a emmenée avec lui est mineure au moment des faits, Roy E. Davis se retrouve coupable de «détournement et incitation à la débauche de personne mineure».

Williams est scandalisé d'apprendre que Davis a été arrêté pour falsification et détournement de fonds et sa confiance envers Roy E. Davis est annéantie. Il apprend que Davis a reçu beaucoup d'argent de la part des assemblées qui le soutenaient dans «ses voyages missionnaires» lesquels deviennent questionnables. Puis, en poursuivant son enquête dans une ville appelée Lavonia, Williams rencontra plusieurs personnes, lesquelles confirmèrent les mêmes histoires sur Davis. L'une d'elles, T. D Crawford, avait une sœur dans l'est du Texas, et expliqua à Williams que c'est elle qui découvrit la double vie de Davis. Davis avait quitté sa première épouse et ses 3 enfants du Texas depuis maintenant 5 ans. Avec sa deuxième épouse, il avait eu une fille nommée Victoria, qui avait 5 ans. Le diacre convoqua les anciens et révéla la vérité. Tous s'entendaient pour dire que selon les Écritures, le «pasteur» est sensé être «mari d'une seule femme». L'assemblée de Davis avait en sa possession une lettre écrite de la main de l'ex-beau-frère de Davis, lequel corroborait toute l'histoire. C'est alors, que Davis et sa deuxième épouse quittèrent la ville pour Oklahoma. Davis s'installa à Idabel, Oklahoma. (chapitre 11)


Cliquez pour agrandir

Juillet 1921: Un diacre de l'assemblée de Davis, dans la ville d'Acworth en Georgie, nommé H. W. Williams, décide de faire enquête sur la vie de Davis, car Davis publie beaucoup de textes préjudiciables contre des assemblées du Texas qui l'avaient dénoncé pour sa double vie. Williams apprend que Davis a abandonné une épouse et 3 jeunes enfants au Texas pour se marier avec une jeune femme nommée Ruby. Il est encore plus scandalisé d'apprendre que Davis a été arrêté pour falsification et détournement de fonds. Il apprend que Davis a reçu beaucoup d'argent de la part des assemblées qui le soutenaient dans «ses voyages missionnaires». Puis, en poursuivant son enquête dans une ville appelée Lavonia, Williams rencontra plusieurs personnes, lesquelles confirmèrent les mêmes histoires sur Davis. L'une d'elles, T. D Crawford, avait une sœur dans l'est du Texas, et expliqua à Williams que c'est elle qui découvrit la double vie de Davis. Davis avait quitté sa première épouse et ses 3 enfants du Texas depuis maintenant 5 ans. Avec sa deuxième épouse, il avait eu une fille nommée Victoria, qui avait 5 ans. Le diacre convoqua les anciens et révéla la vérité. Tous s'entendaient pour dire que selon les Écritures, le «pasteur» est sensé être «mari d'une seule femme». L'assemblée de Davis avait en sa possession une lettre écrite de la main de l'ex-beau-frère de Davis, lequel corroborait toute l'histoire. C'est alors, que Davis et sa deuxième épouse quittèrent la ville pour Oklahoma. Davis s'installa à Idabel, Oklahoma. (chapitre 11)

Il semble que William Branham n'a jamais su que celui qui l'avait «ordonné» ministre de l'Évangile avait une double vie (2 épouses) et beaucoup de démêlés avec la Justice américaine.

QUESTIONS ET RÉPONSES n° 2 64-0823E
(79) Question 286. «William Branham, est-il... (Voyons un peu.) ...pour quelqu’un qui a un–qui a un conjoint vivant dont il est divorcé, et qui s’est remarié avant d’entrer dans le Message, d’apporter la Parole? »

«(80) Eh bien, dans I Timothée 3.2, si vous voulez noter ça, et dans Tite 1 à 6 (celle-là, je l’avais inscrite), je veux que vous lisiez ça, par rapport à cette question. Voyez? Si un homme–si un homme aspire à la charge d’évêque ou de prédicateur (d’une chose ou l’autre dans l’église), il ne doit avoir qu’une seule femme. C’est exact! Un ministre. Alors, c’est I Timothée 3.2 et Tite 1 à 6. Donc, Tite 1.6, oui! Très bien. Maintenant, remarquez que la Bible dit que l’homme qui est ministre dans la maison de Dieu aura une seule femme. Bon.»

Également, on raconte en détails que le personnage de Roy Davis était en procès de justice pour un litige de succession lorsque William Branham épousa sa première femme, Hope Brumbach, qui fréquentait l'assemblée de Roy Davis et qui était la «directrice» des services d'adoration. Le livre de Collins raconte que William Branham «fut le parfait remplaçant de Roy Davis, pendant que ce dernier était en procès», «ayant absorbé comme une éponge» tout ce que Roy Davis lui avait enseigné. Bien que William Branham ne partageait pas tous les points de vue de Davis, il est quand même dit qu'il avait le même style de prédication «passionné» que Davis. (page 174).

Roy Davis s'était auto-proclamé «pasteur», «révérend» et même «docteur». William Branham a appelé Roy Davis (Docteur) à plusieurs reprises, bien que ce dernier n'avait aucun «doctorat» ou diplôme quelconque.  [59-0419], [63-0721], [63-1114]

Nul doute que Roy Davis eut une certaine influence sur William Branham, comme cette allusion et encore celle-ci qu'il avait mémorisée et encore cette autre

Références:

«Rev. Davis, Singer and Masher, goes to prison» (édition du 29 juin 1917) Wise County Messenger, pp. 1-2
«Rev. Roy Davis leads dual life» (1923, 1er juillet) The Macon Daily Telegraph
«Pastor is ousted by Acworth Church». (1921, 15 juillet) The Atlanta Constitution
«Davis jailed for contempt» (1930, 1er novembre) The Courrier Journal, Louisville/Jeffersonville
«Mission Preacher accused of fraud» (1930, 20 mars) The Courrier Journal, Louisville/Jeffersonville
«Davis indicted by Grand Jury» (1930, 14 octobre) The Courrier Journal, Louisville/Jeffersonville
http://seekyethetruth.com/Read/Reader.aspx?book=Stone_Mountain_To_Dallas_-_The_Untold_Story_of_Roy_E_Davis&page=35
http://en.believethesign.com/index.php/Roy_Davis_and_the_KKK
Voice of Healing, octobre 1950, lettre de Roy Davis à Gordon Lindsay. 13 avril 1951, Phoenix Az,
[50-0810] Expectative : confirmation de William Branham de l'article de Roy Davis


Image associéeUne simple recherche sur Internet, (Google Images) en utilisant une ligne composée de quelques mots-clés comme «pastor Roy Davis newspaper» vous donnera une abondance de reproduction de coupures de journaux de l'époque de Roy Davis. Nul doute que ces découpures d'articles de presse ont été publiées par des adversaires du «Message des Temps de la Fin», mais il n'en demeure pas moins qu'ils révèlent suffisamment d'information pour se faire une idée assez précise du caractère nébuleux du personnage...

 

Découpures de journeaux sur Roy Davis: cliquez ici     Fermer la fenêtre

 

Amelia Hope Brumbach: cliquez ici    Fermer la fenêtre

William Branham a admis que le symbole de l'Église est «la lampe» ou «le chandelier». Évidemment le terme «chandelier» est préférable, car à mon avis la «lampe» éclaire beaucoup moins qu'un chandelier, du fait qu'elle n'a probablement qu'une seule «bougie» ou une seule «flamme» tandis que le chandelier peut supporter plusieurs bougies ou plusieurs flammes. Cependant l'opinion de William Branham m'importe peu en autant qu'il affirme que les «lampes ou les chandeliers» se réfèrent aux sept Églises. Mais devant le dilemme que posait l'adresse du Seigneur à «l'ange/étoile/messager» de l'Église de Laodicée, il fallait trouver une solution d'interprétation, à cause de la problématique posée par les reproches du Seigneur adressés au dernier «messager». En aucun cas, William Branham n'aurait aimé qu'on croit qu'il était «pauvre, aveugle et nu» et que le Seigneur passerait près de le vomir de sa bouche. Pour William Branham, Il fallait absolument «corriger» le sens biblique relatif au récipiendaire de la lettre du Seigneur (incluant les reproches) et interpréter les symboles «des étoiles» et des «chandeliers» de façon à ce que l'adresse du Seigneur vise plutôt l'Église, et non plus «l'ange/étoile/messager»

D'accord!(152) Sept lampes d’or. La version du Roi Jacques que vous avez sans doute, ou encore la Scofield, ou peut-être la Thomson Chain, ou une autre encore, ne sont pas correctes ici. Il ne s’agit pas de chandeliers, mais de porte-lampes; pieds de lampes [en anglais: Lampstand — N.D.T.] est, je crois, le mot exact utilisé dans le texte original. En d’autres termes ces sept lampes d’or étaient sept églises. Un peu plus loin, Il dit, au verset vingt: et les sept lampes sont sept assemblées. (...) » La vision de Patmos [60-1204E] (NDLR: lampes= chandeliers)

Si l'Église est «un chandelier» et que «l'ange/étoile/messager» est le responsable choisi du Seigneur pour maintenir le chandelier «allumé», on peut logiquement enlever le chandelier au messager. Pourquoi? Parce que le chandelier appartient au messager, et non l'inverse. Dans l'adresse du Seigneur à l'ange/étoile/messager» de l'Église d'Éphèse, le Seigneur dit explicitement à «l'ange/étoile/messager» «j'ôterai ton chandelier», car si le chandelier s'éteint, le problème ne vient pas du chandelier, mais du messager qui ne fait pas son travail. En aucun cas, les reproches du Seigneur vont s'adresser au «chandelier» ou l'Église, mais directement au responsable qui doit l'alimenter. Nous verrons que dans le cas de l'Église d'Éphèse, les reproches ne pouvaient en aucun cas atteindre celui qu'avait choisi William Branham, et le dilemme posé par l'Église de Laodicée devait également solutionné afin que tout l'enseignement ne s'effondre pas.


Au début de l'enseignement «des 7 âges de l'Église», dès que William Branham a voulu développer «le premier âge», soit «l'âge de l'Église d'Éphèse» il s'est heurté à un dilemme qui  contredisait passablement ce qu'il avait dit au sujet des destinataires visés par chacune des lettres du Seigneur. Des reproches adressés à «l'ange/messager» de l'Église d'Éphèse ne pouvaient atteindre Paul. Puis que William Branham avait maintes fois répété que chaque message s'adressait directement à chaque messager et non pas à «son Église», il fallait absolument trouver une «solution». De plus, le même dilemme s'est répété dans le cas du dernier messager de l'Église de Laodicée, dont les reproches du Seigneur le plaçait dans une situation intenable, à partir du moment ou il se considérait lui-même comme étant le «messager de l'Église de Laodicée»

Ainsi, afin de régler la problématique des reproches adressés à «l'ange d'Éphèse» et à «l'ange de Laodicée», William Branham a dû «improviser» radicalement, et c'est en détournant les reproches directement sur l'Église d'Éphèse et celle de Laodicée qu'il a pu consolider son enseignement. Comme nous pouvons le lire dans le livre de l'Apocalypse, dans le cas du messager de l'Église d'Éphèse, la lettre du Seigneur supposément adressée à Paul (au premier ange/messager), dont la responsabilité de l'Église d'Éphèse fut transférée après sa mort à l'apôtre Jean, contenait des reproches qui ne pouvait en aucun cas viser Paul ou Jean, et c'est pourquoi William Branham a trouvé une interprétation «plausible» pour ne pas que le Seigneur «accuse Paul d'avoir abandonné son premier amour», sinon, c'est tout son enseignement sur les 7 âges qui se serait écroulé!

William Branham a donc été forcé de «de se contredire» et d'attribuer les messages adressés aux «anges/messagers», directement aux Églises, car son interprétation des prophéties ne pouvait accepter que les réprimandes du Seigneur contenues dans la  «lettre au messager d'Éphèse» s'adressent à Paul, et évidemment aussi à «l'ange de l'Église de Laodicée».

De plus, contrairement à son affirmation du 7 décembre 1960, son changement d'interprétation lui permettait de se placer lui-même à l'abri des reproches adressés au messager de l'Église de Laodicée, car l'orientation de son enseignement des 7 âges de l'Église le plaçait directement à la fin des âges «de la dispensation des nations» en tant que «dernier messager de Laodicée», et bien que tout l'enseignement était faux, ce «conflit d'intérêt» entre un «messager-prophète» et les reproches adressés à l'ange/messager» de Laodicée, était insupportable ...

Comment se fait-il que personne n'a vu ses contradictions? Maintenant que William Branham a attribué toute la responsabilité de l'état spirituel du messager à «son Église», et que les reproches du Seigneur ont été dirigés directement sur l'Église, les conséquences de «l'attitude spirituelle» de l'Église vont être appliquées sur son «ange/messager», qui évidemment d'étoile qu'il était, est devenue «la lampe ou le chandelier». Afin de rediriger les reproches du Seigneur adressés aux «anges/messagers» vers leur «Églises» respectives, William Branham va inverser les symboles d'Apocalypse 1:20 et Apocalypse 2:1.


«(168) Le dixième mystère, c'est celui des Sept Étoiles d'Apocalypse 1. (Nous en avons déjà traité. Les Sept Étoiles étaient les Sept Églises. Les Sept Messagers, etc.) Monsieur, est-ce le signe de la fin? (168) [62-1230E]   Ici William Branham avait dit le contraire

Dans les citations ci-dessous, vous comprendrez que William Branham a transféré les reproches adressés à «l'ange/messager»  à toute l'Église d'Éphèse et que du coup, la «lampe ou l'Église d'Éphèse» est devenue si l'on en juge, le «messager» récipiendaire des reproches. Maintenant que William Branham attribue toute la responsabilité de l'état spirituel à l'Église, et que les reproches sont dirigés directement sur l'Église, les conséquences de l'attitude de toute l'Église vont être appliquées sur son «ange/messager» qui maintenant est devenue «la lampe ou le chandelier» et c'est elle qui doit se repentir, et non plus le messager!  Comment se fait-il que personne n'a vu la prestidigitation? Voyez-vous?

Imaginez qu'un professeur à l'école est jugé incompétent, pensez-vous que la direction va punir toute la classe, ou bien qu'elle va donner la charge à un autre enseignant plus compétent que le premier? Ici, dans l'enseignement de William Branham, c'est la classe qui doit rendre des comptes... C'est tellement flagrant qu'il fallait être aveugle pour ne pas le voir! Comme le proverbe le dit, plus le mensonge est gros, plus il est recevable.... Voyons maintenant comment William Branham a tordu le sens des Écritures en avec une interprétation qui contredit ses propres affirmations faites dans d'autres prédications. Pourquoi avoir interprété les Écritures comme ça? Parce qu'au départ, tout l'enseignement était faux!

L'Âge de l’Église de Pergame (289) 60-1207 « Vous voyez: «À l’ANGE de l’assemblée… écris…». Ceci s’adresse à «l’étoile» de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’Église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement.»

«(142) Maintenant, le verset 5; c’est un avertissement: “Souviens-toi et repens-toi!”. Vous comprenez? Souviens-toi donc d’où tu es déchu… (D’où es-tu tombé? de Pentecôte; tu es tombé au point où tu te trouves maintenant; tu as rétrogradé) …et repens-toi, et fais les premières œuvres… (retourne à Pentecôte) … autrement je viens à toi et j’ôterai ta lampe de son lieu, à moins que tu ne te repentes.(143) En d’autres termes, si vous avez un pasteur plein de Dieu, rempli du Saint-Esprit, et que vous essayiez de le menacer du doigt en disant: «Eh bien, s’il dit quoi que ce soit sur nos robes de chœur; s’il dit quoi que ce soit sur notre maquillage, nous l’excommunierons simplement». — ne vous en faites pas, Dieu le fera avant que vous ayez une occasion de le faire. Ce pasteur ira prêcher aux pierres de la rue plutôt que de faire des compromis. Si vous avez un pasteur qui vous dit vraiment la Vérité, vous devez honorer Dieu et rester dans l’Esprit, et adorer Dieu, vous rendant bien compte que sinon vous serez perdus. Vous voyez? (...) » Sermon: L'Âge de l’Église de Pergame (142-143) [60-1205]

«(147)  “(...) Mais, si vous (NDLR: l'Église) ne vous repentez pas et ne revenez pas au point où vous en étiez au début,  J’ôterai votre pasteur et l’enlèverai de sa place; Je le (NDLR: le messager) placerai quelque part ailleurs où il reflétera Ma Lumière et la fera briller”.  N’est-ce pas un avertissement solennel? (148)  Il est temps pour les églises de se repentir ”.  Sermon: L'Âge de l’Eglise d'Éphèse (147 [60-1205]

La citation de William Branham, ci-dessus, (147 [60-1205], est en contradiction flagrante où dans les Écritures, le Seigneur dit au «messager» de se repentir, sinon son chandelier lui sera enlevé C'est pourquoi, afin de justifier cet enseignement des 7 Âges de l'Église et afin de ne pas faire porter les reproches du Seigneur sur les messagers, tels que sur Paul (Éphèse) et sur lui-même, (Laodicée), William Branham a tordu les Écritures pour rediriger les reproches du Seigneur sur les Églises!

(149)  “(...) Je l’enverrai (NDLR: le messager) ailleurs porter la Lumière ”. (150) Maintenant le verset 6. Bon, voilà celui avec lequel nous allons avoir des problèmes. Donc, à moins que vous (NDLR: l'Église) ne vous repentiez, Il viendra ôter votre pasteur »   Sermon: L'Âge de l’Eglise d'Éphèse (149-150) [60-1205]

D'accord!«(289) Le message est adressé au conducteur de l’Église. (...) Vous voyez: «À l’ANGE de l’assemblée… écris…». Ceci s’adresse à «l’étoile» de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement. (...) »
Sermon: L'Âge de l’Église de Pergame (289) [60-1207]

«(147) “Souviens-toi et repens-toi, sinon J’ôterai de sa place la Lumière de l’étoile”. Où est sa place? Dans l’Église! “Mais, si vous ne vous repentez pas et ne revenez pas au point où vous en étiez au début, J’ôterai votre pasteur et l’enlèverai de sa place; Je le placerai quelque part ailleurs où il reflétera Ma Lumière et la fera briller”. N’est-ce pas un avertissement solennel? (148) Il est temps pour les églises de se repentir. Il est temps pour les Pentecôtistes d’éloigner une bonne partie de ces brillants érudits, et de mettre à leur place des prédicateurs à l’ancienne mode qui vous diront la vérité. Non pas de ces hommes qui font des compliments à la ronde et qui se servent de l’église pour avoir leurs tickets de repas et un bon salaire, qui s’occupent de psychologie, de courses de chevaux et de bons soupers, et de tout le reste. C’est le moment de revenir à l’Évangile. Peu importe que vous soyez peu nombreux: “Là où deux ou trois sont assemblés en Mon Nom, Je suis au milieu d’eux”. (149) Repens-toi, sinon Je viendrai ôter la lampe; Je l’enverrai ailleurs porter la Lumière”. (...) » Sermon: L'Âge de l’Église de Pergame (147 à 149) [60-1207]


«(...) (286) La première chose dont je veux que vous vous souveniez, c’est que ces messages sont adressés, non pas à l’Église, mais à l’ange de l’Église. Retournons en arrière, à la première Église: “A l’ange de l’assemblée qui est à Ephèse, écris…”. N’est-ce pas? (287) Très bien! L’âge suivant, verset 8: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Smyrne, écris… (288) Ensuite, verset 12: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Pergame, écris… D’accord?»
Prédication: L'Âge de l’Eglise de Pergame (286-288) 60-1207

« (286) La première chose dont je veux que vous vous souveniez, c’est que ces messages sont adressés, non pas à l’église, mais à l’ange de l’église. Retournons en arrière, à la première église: “À l’ange de l’assemblée qui est à Éphèse, écris…”. N’est-ce pas? (287) Très bien! L’âge suivant, verset 8: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Smyrne, écris… (288) Ensuite, verset 12: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Pergame, écris… D’accord? (289)  Le message est adressé au conducteur de l’église. Que Dieu vienne en aide à celui qui s’éloignerait de ce message! Mais ce message a été donné à un ange, et l’ange était dans la main de Dieu et sous Sa direction, donnant la Lumière et la puissance qui venaient de Lui, de Sa main droite. Ils sont dans Sa main droite, c’est-à-dire qu’ils ont l’autorité suprême tandis qu’ils sont ici sur cette terre, parce qu’ils sont les lampes qui donnent Sa lumière à chaque âge de l’église. Vous voyez: “À l’ANGE de l’assemblée… écris…”. Ceci s’adresse à “l’étoile” de l’âge, qui est le responsable. L’ange de l’église aura à rendre compte s’il ne prêche pas la Parole. C’est vrai! Cet ange devra rendre compte au jour du jugement.»
L'Âge de l’Eglise de Pergame (286) 60-1207

«(27) Avez-vous remarqué ces adresses? Ces messages sont adressés à l’ange, ou au serviteur qui porte la lumière de cet âge de l’ÉgliseVous voyez? »  
Âge de l'Église Thyatire (27) [60-1208]

«(...) (152) Il ne s’agit pas de chandeliers, mais de porte-lampes; pieds de lampes [en anglais: Lampstand — N.D.T.] est, je crois, le mot exact utilisé dans le texte original. En d’autres termes ces sept lampes d’or étaient sept églises. Un peu plus loin, Il dit, au verset vingt: et les sept lampes sont sept assemblées.» La vision de Patmos (152) [60-1204E]


Afin de rediriger les reproches du Seigneur adressés aux «anges/messagers» vers leur «Églises» respectives, William Branham va inverser les symboles d'Apocalypse 1:20 et Apocalypse 2:1.

Passage à modifier dans Apocalypse 2:1 «Écris à l'ange de l'Église d'Éphèse: Voici celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d'or» Bible Version Louis Second 1910

Passage révisé par William Branham:
«Écris à l'Église d'Éphèse: Voici celui qui tient les sept chandeliers d'or dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept étoiles»


Passage à modifier dans Apocalypse 1:20 «le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et les sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les anges des sept Églises, et les sept chandeliers sont les sept ÉglisesBible Version Louis Second 1910

Passage révisé par William Branham:
«le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et les sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les sept Églises et les sept chandeliers sont les sept anges des sept Églises

En d'autres mots, si l'Église ne se repent pas, j'enlèverai son «étoile/ange/messager»
Référence: «Donc, à moins que vous (NDLR: vous l'Église) ne vous repentiez, Il viendra ôter votre pasteur» Sermon: L'Âge de l’Eglise d'Éphèse (149-150) [60-1205]


Les messages sont adressés, non pas à l'ange de l'Église, mais à l'Église. Le message a été donné à l'Église. Ceci s'adresse à l'Église qui est responsable. L'Église aura à rendre compte si elle ne prêche pas la Parole. L'Église devra rendre compte au jour du jugement. Les sept lampes d'or sont les sept anges/messagers.

  «(142) Maintenant, le verset 5; c’est un avertissement: “Souviens-toi et repens-toi!”. Vous comprenez? Souviens-toi donc d’où tu es déchu… (D’où es-tu tombé? de Pentecôte; tu es tombé au point où tu te trouves maintenant; tu as rétrogradé) …et repens-toi, et fais les premières œuvres… (retourne à Pentecôte)  … autrement je viens à toi et j’ôterai ta lampe de son lieu, à moins que tu ne te repentes.(143) En d’autres termes, si vous avez un pasteur plein de Dieu, rempli du Saint-Espritet que vous essayiez de le menacer du doigt en disant: «Eh bien, s’il dit quoi que ce soit sur nos robes de chœur; s’il dit quoi que ce soit sur notre maquillage, nous l’excommunierons simplement». — ne vous en faites pas, Dieu le fera avant que vous ayez une occasion de le faire.  Ce pasteur ira prêcher aux pierres de la rue plutôt que de faire des compromis. Si vous avez un pasteur qui vous dit vraiment la Vérité, vous devez honorer Dieu et rester dans l’Esprit, et adorer Dieu, vous rendant bien compte que sinon vous serez perdus. Vous voyez? (...) » L'Âge de l’Eglise d'Éphèse (142) [60-1205]

«(147)  “(...) Mais, si vous (NDLR: l'Église) ne vous repentez pas et ne revenez pas au point où vous en étiez au début,  J’ôterai votre pasteur et l’enlèverai de sa place; Je le (NDLR: le messager) placerai quelque part ailleurs où il reflétera Ma Lumière et la fera briller”.  N’est-ce pas un avertissement solennel? (148)  Il est temps pour les églises de se repentir ”.  Sermon: L'Âge de l’Eglise d'Éphèse (147 [60-1205]

(149)  “(...) Je l’enverrai (NDLR: le messager) ailleurs porter la Lumière ”. (150) Maintenant le verset 6. Bon, voilà celui avec lequel nous allons avoir des problèmes. Donc, à moins que vous (NDLR: l'Église) ne vous repentiez, Il viendra ôter votre pasteur »   Sermon: L'Âge de l’Eglise d'Éphèse (149-150) [60-1205]


Même si la forme de «tutoiement» attribué à un seul «ange/messager» aurait été utilisée pour l'Église, qui est un mot féminin, il aurait fallu faire accorder le genre féminin avec l'expression «tu ne t'es point lassé» pour «lassée» et «tombé» pour «tombée» (avec un «e» après le «é», ce qui n'est pas le cas ici)

Voici un texte biblique recomposé selon l'interprétation de William Branham, après avoir enlevé «l'ange de...» et l'avoir remplacé par «l'Église»

« 1 Écris à l'Église d'Éphèse: Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d'or: 2 Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs ; 3 que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t'es point lassée.(un «e» a été ajouté) 4 Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. 5 Souviens-toi donc d'où tu es tombée (un «e» a été ajouté), repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.» Apocalypse 2:1-5



«(...) (286) La première chose dont je veux que vous vous souveniez, c’est que ces messages sont adressés, non pas à l’Église, mais à l’ange de l’Église. Retournons en arrière, à la première Église: “À l’ange de l’assemblée qui est à Éphèse, écris…”. N’est-ce pas? (287) Très bien! L’âge suivant, verset 8: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Smyrne, écris(288) Ensuite, verset 12: Et à l’ange de l’assemblée qui est à Pergame, écris D’accord?» L'Âge de l’Église de Pergame (286-287) [60-1207]

«(...) Vous voyez? Chaque message est adressé à l'ange, à la fin de l'âge. Paul est venu à la fin de l'âge. Et ainsi de suite, toujours à la fin de l'âge.» Sermon: --- L'Âge de Laodicée 60-1211E]


«(1) Écris à l'ange de l'Église d'Éphèse: Écris à l'Église d'Éphèse: Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles celui qui tient les sept chandeliers dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d'or: des sept étoiles (2) Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs ; (3) que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t'es point lassé. lassée (4) Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. (5) Souviens-toi donc d'où tu es tombé, tombée, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place, j'ôterai ton étoile de sa place, à moins que tu ne te repentes. (6) Tu as pourtant ceci, c'est que tu hais les œuvres des Nicolaïtes, œuvres que je hais aussi. (7) Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.»

En lisant les paroles de cette lettre on voit immédiatement que toute la syntaxe de la traduction française s'accorde avec le genre masculin singulier. Non seulement il est clairement établi que la lettre s'adresse à l'ange/messager (masculin singulier), mais tout le texte prouve que la lettre est adressée à un homme et non pas à un groupe d'individus (pluriel) ou à l'Église (féminin). Si les paroles de cette lettre s'arrêteraient au verset 4, le texte pourrait faire l'objet d'interprétations contradictoires. Mais après le verset 4, surtout si l'on a en tête que le destinataire est Paul, là cela ne colle plus. Qu'est-ce à dire? Dans la lettre à l'ange d'Éphèse, plutôt que de reconnaitre que Paul ne peut être visé par les réprimandes du Seigneur, ni Jean d'ailleurs, William Branham a préféré faire porter le blâme sur l'Église d'Éphèse, ce qui est tout aussi faux et non-scripturaire. Pensez un peu à ce que le Seigneur dit à «l'ange/étoile/messager» de Laodicée! Bien que tout l'enseignement soit faux, il n'est pas étonnant que William Branham a changé le sens donné aux symboles pour éviter qu'on associe les réprimandes du Seigneur au messager, mais qu'on transfère tout le blâme sur l'Église. Voyez-vous maintenant où William Branham a conduit des gens sincères qui n'avaient pas l'intelligence de vérifier les Écritures pour le confondre? Cet enseignement de l'Exposé des 7 Âges de l'Église est une hérésie et celui qui l'a prêché est un faux prophète.



«(14) Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Écris à l'Église de Laodicée. Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: (15) Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. ni froide ni bouillante. Puisses-tu être froid ou bouillant ! froide ou bouillante(16) Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, ni froide ni bouillante. je te vomirai de ma bouche. (17) Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, enrichie et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, malheureuse, misérable, pauvre, aveugle et nu, nue, (18) je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu vêtue et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. (19) Moi, je reprends et je châtie tous ceux celles que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. (20) Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. (21) Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. (22) Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !»

Dans le cas des 7 «étoiles/anges/messagers», les Écritures insistent pour dire qu'ils sont tous les SEPT dans «la main droite de Dieu» et dans la vision de Patmos, Jean les a vus tous les 7 ensemble devant le Seigneur.

Apocalypse 8:2 «Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données.»

Le verset 2 du chapitre 8 à lui seul aurait dû sonner quelques cloches,  car les sept messagers sont tous présents ensemble, en même temps devant Dieu, et reçoivent tous les 7 en même temps, leurs trompettes . À noter que nulle part dans la vision de Patmos, il est suggéré que les 7 messagers soient distants de plusieurs siècles, et que le mot âge ne figure nulle part pour ce qui concerne les 7 Églises. La théorie voulant que les 7 «anges/messagers» soit disséminés sur 7 périodes totalisant près de 2000 ans commence à s'effriter. La doctrine Dispensationaliste ne tient pas la route!

Le fait que William Branham ait transféré le rôle de «messager» de l'Église d'Éphèse à l'apôtre Jean, ne change rien à la problématique, car les reproches adressés au messager ne peuvent pas atteindre Jean d'aucune façon. Il devient évident que dès le départ, avec l'Église d'Éphèse, l'enseignement des Sept Âges de l'Église a de sérieux problèmes de raisonnement et de logique. Finalement, vu que les reproches adressés à «l'ange/messager» de l'Église d'Éphèse ne peuvent être dirigés ni sur Paul, ni sur Jean, il fallait «tordre» le sens des Écritures afin de les adapter à toute l'Église d'Éphèse! Sauf que là non plus, cela ne peut tenir la route... et vous allez comprendre pourquoi.



Si seulement en 1954, William Branham avait persévéré dans l'Esprit qui l'animait, en développant le même thème, lorsqu'il a prêché cette ultime vérité! En cherchant dans la grande base de données «du Message» parmi toutes les prédications de William Branham, à ma connaissance, c'est la seule fois où il a commenté en quelques mots, tout le mystère de Dieu! Et je cite «(...) vous êtes des fils et des filles de Dieu, égaux à Jésus-Christ, dans Sa Présence. » Oui c'est exactement cela! Lisez les Épitres de Paul! Lisez le Livre aux Hébreux!
Lisez Éphésiens 3:19! Lisez Jean 20:17! Lisez Romains 8:29!

Paul nous dit que nous sommes appelés à être rempli de la même plénitude de l'Esprit, que la plénitude de Jésus. Croyez-vous vraiment que nous devenons alors de «la même essence» que celle de notre Dieu? Si nous sommes remplis de la plénitude du Fils, ne comprenez-vous pas pourquoi il est dit: «Celui qui a le Fils, a la Vie»?
Éphésiens 3:19 « (...) et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu.» 




Ces trois hommes sont des théologiens. Les trois sont Trinitaires et enseignent le le Dispensationalisme et la théorie de la révélation progressive. Les trois ont interprété les Écritures et les prophéties du livre de l'Apocalypse et par leurs publications, ont grandement influencé les chrétiens du monde entier.

Les trois partagent la théologie dispensationaliste
Le le Dispensationalisme est une doctrine évangélique et un mode de lecture de la Bible, fondé sur une approche théologique consistant en une interprétation biblique de l’histoire et en une révélation progressive de la façon particulière dont Dieu administre souverainement Son règne sur le monde pour atteindre progressivement Son objectif. En tant que système doctrinal, il est exposé dans les écrits de Jean Nelson Darby et développé dans le mouvement évangélique et conservateur des Assemblées de Frères et popularisé par les commentaires bibliques de Cyrus Scofield. Le le Dispensationalisme propose une interprétation du livre de l'Apocalypse non plus comme un compte d'événements passés (le prétérisme), mais comme des prédictions de l'avenir. En effet, sur bien des aspects, il propose une interprétation des textes compatible avec la plupart des doctrines chrétiennes. Cyrus Ingerson Scofield s'inspira de la Bible Darby pour parvenir à la Bible annotée (par lui-même), qui est aujourd'hui la Bible commentée de référence aux États-Unis. Par ailleurs, plus récemment, c'est Charles Caldwell Ryrie qui a considérablement vulgarisé cette doctrine dans les pays anglo-saxons.

Les trois partagent la théologie pré-millénariste
Plus proches de la lecture littérale, les prémillénaristes conçoivent le retour de Jésus-Christ avant le millénium. Les Chrétiens Évangéliques associent le millénaire et l'Enlèvement de l'Église selon trois courants doctrinaux majeurs: pré-tribulationisme, mid-tribulationisme et post-tribulationisme (chacun dépendant du moment où l'Église sera enlevée, soit avant, au milieu ou à la fin des tribulations telles que décrites dans l'Apocalypse de Jean). Selon le courant le plus répandu, le pré-tribulationisme, dans un premier temps, l'Église sera enlevée (1 Thessaloniciens 4.16-18) et ainsi préservée des jugements qui frapperont le monde (Apoc 3.10) pendant 7 ans, puis sera unie au Messie (Apoc 19.7-8) avant que celui-ci ne vienne effectuer le millénium (Apoc 20.1-6), c'est-à-dire un règne de paix de 1 000 ans sur la terre. Après quoi viendra le Jugement dernier (Apoc 20.11-15), la fin du monde et l'entrée dans un monde nouveau (Apoc 21.1). C'est la conception des dispensationalistes (Cyrus Ingerson Darby, Charles Caldwell Ryrie...) en vigueur dans la plupart des églises évangéliques: Assemblées de Frères, églises baptistes et pentecôtistes.

Clarence Larkin
Clarence Larkin (1850-1924) était un pasteur chrétien évangélique baptiste américain, enseignant de la Bible, et écrivain. Ses livres et ses cartes ont exercé un grand impact sur la culture évangélique conservatrice. Ses recherches su les Écritures bibliques, et la lecture de quelques livres qui tombaient entre ses mains, l'ont conduit à adopter bon nombre des principes de la théologie pré-millénariste qui était populaire dans les milieux protestants conservateurs entre 1865 et 1901, lorsque William M. Branham fut ordonné pasteur Baptiste.

Dans le livre "Pourquoi je suis un Baptiste" de Clarence Larkin
, on retrouve au chapitre 2, "HISTOIRE DES BAPTISTES" le texte suivant:

«(...)... Depuis l'origine des baptistes, des âges longs et mouvementés se sont écoulés. Certains d'entre eux étaient des âges d'ignorance et d'obscurité.(...) ... Leur existence et leur continuité peuvent être retracées à travers les âges par «les taches du sang de leur martyr et la lumière des feux de leurs martyrs». - Clarence Larkin




Vous trouverez ci-dessous quelques citations sur ce qu'il enseignait concernant les érudits de la Bible, les théologiens et docteurs en théologie, les enseignants de la Bible, et bien entendu cela inclus tous ceux de son époque, et son point de vue semblait pourtant non négociable. Évidemment, sont visés les théologiens Darby, Scofield et Larkin, (tous les 3 sont Trinitaires) et ici on voit mal pourquoi William M. Branham aurait fait des compromis et utilisé deux poids deux mesures pour Darby, Scofield et Larkin. Et pourtant, de 1961 à 1965, ses enseignements s'alignèrent exactement dans la voie dispensationaliste et la révélation progressive..... Si certains pasteurs du "Message des Temps de la Fin" accordent plus de crédibilité aux sermons de William M. Branham des années 1963-64-65, ils devraient porter attention aux citations que je publie, ci-dessous:

1965 - Citation prise dans le sermon "Événements modernes rendus clairs par la prophétie" [65-1206] 
"(p. 68) Dans Hébreux 1.1 : Dieu, autrefois, a écrit la Bible par le moyen qu’Il avait Lui-même choisi. Il ne L’a jamais écrite par des théologiens, et Il ne L’interprète pas non plus par des théologiens. Jamais il n’y a eu un temps où–où les théologiens aient eu une interprétation de la Parole de Dieu." (William M. Branham)

1963 - Citations prises dans le sermon "Christ est le mystère de Dieu révélé  [63-0728] 
"(p 296) "Ainsi donc, il n’y a pas d’écoles, pas de théologiens, ni d’enseignants de la Bible dans n’importe quelle école qui connaissent quelque chose à ce sujet. Ils ne peuvent rien connaître à ce sujet. Il leur est impossible de connaître quoi que ce soit à ce sujet. Dieu a caché aux véritables docteurs élus et à tous les autres le sens pour pouvoir reconnaître cela."
« (p. 301) Aveugles, conducteurs d’aveugles!» Remarquez, Dieu seul tient cette clé. Aucun théologien ne peut vous le dire, ce n’est pas connu. Cela leur est caché. Ils n’en savent rien. »
« (p. 303) Dieu Se fait connaître dans la simplicité de la révélation de Jésus-Christ à la personne la plus illettrée. Voyez-vous? Pas votre théologie. C’est la révélation de Jésus-Christ. «Sur ce roc, Je bâtirai Mon Eglise.» Aucun autre rocher n’est accepté, rien d’autre n’est accepté, pas un autre rocher romain, pas un autre rocher protestant, pas d’autres écoles, ni rien d’autre, mais exactement sur la révélation de Jésus-Christ à travers la nouvelle naissance. »
« (p.327) Mais le théologien dira : «Attendez, maintenant, juste une minute. Je vais voir si Untel, si le pasteur Moody a dit, ou...»"
(William M. Branham)

1963 - Citation prise dans le sermon «Dieu se cachant Lui-même dans la simplicité» [63-0412E]
"(p.179) «Mais les théologiens s’étaient représenté tout cela à leur manière, et ils L’ont manqué à des centaines de kilomètres.» (William M. Branham)

1964 - Citations prises dans le sermon "Pourquoi il fallait que ça soit les bergers" [64-1221]
« (p.21) Maintenant, souvenez-vous, le Messie était déjà dans la ville, né dans la ville, dans une étable; juste à côté de grandes cathédrales où le souverain sacrificateur... et les grands sacrificateurs, les théologiens, les sages, les gens instruits, eux tous étaient là attendant le Messie.»
« (p.112) Eh bien, la Parole de Dieu ne vient pas à un théologien; il n’y a pas... C’est lui qui L’embrouille. Dire que... n’existe pas... Vous dites: «Eh bien, ce gars est un théologien.» Cela ne fait que l’éloigner davantage de la Parole, plus que toute autre chose que je connaisse. Voyez? La Parole du Seigneur Dieu, le Dieu immuable, ne change jamais. Partout dans la Bible, la Parole de Dieu venait toujours aux prophètes, pas aux théologiens ni aux docteurs; aux prophètes. Et chaque fois, ils étaient toujours rejetés et refusés.»
« (p.184) Et personne, à cause d’un diplôme de théologie ou d’un quelconque diplôme de docteur, n’a le droit de se tenir derrière la chaire pour proclamer le Message de Jésus-Christ avant d’avoir premièrement rencontré Dieu face à face dans la colonne de Feu. Il n’a pas le droit de se dire messager; en effet, tous les théologiens du monde ne pourraient vous en dissuader.»
« (p.226) C’est ce que le Grand Prophète-Berger a dit: «Vous devez naître de nouveau.» Il a dit à un théologien: «Tu dois naître de nouveau.»

1965 - Citation prise dans le sermon «Le lieu d’adoration que Dieu a donné» [65-0425]
« (p.109) J'ai dit: La Parole ne vient pas à un théologien; La théologie le fait. » La Parole vient ... Vous voyez, j'ai dit:« La théologie vient à un théologien.»
(William M. Branham)

 


La réponse est implacablement oui. Selon les enregistrements audio et les transcriptions de ses sermons, il est parfaitement clair qu'en Juillet 1961, William M. Branham n'avait pas encore reçu aucune révélation de la part du Seigneur sur tout ce qui concernait les Sept Églises mentionnées dans le Livre de l'Apocalypse.

On sait qu'il a utilisé à l'origine l'enseignement du professeur Adventiste du Septième Jour, le Dr. Uriah Smith et d'autres, comme les livres du Dr DeHaan, lorsqu'il prêchait les 70 semaines du chapitre 9 de Daniel, disant qu'il y avait une tribulation de 7 ans. Plus tard cependant, en s'alignant sur d'autres enseignements, il a ramené le temps de la tribulation à 3 ans et demi au lieu de 7 ans, disant que les autres 3,5 années de ces 7 années étaient les années de ministère de Jésus-Christ. Il semble également avoir parlé au Dr Lamsa, un traducteur de la Bible qui traduisait la Bible Araméenne en anglais, et d'autres hommes semblables. Selon ses défenseurs, William Branham, comme beaucoup de prédicateurs pentecôtistes de l'époque, lisait sur un bon nombre d'auteurs. William Branham, par exemple, a utilisé une «Scofield Reference Bible», qui contient des notes de C.I. Scofield, et comme Clarence Larkin, Scofield était dispensationaliste. Le dispensationalisme est encore un point de vue fortement répandu parmi beaucoup de chrétiens pentecôtistes - bien que peut-être quelque peu mis à jour par des gens comme le Dr Charles Ryrie. Il a également fait référence à la Bible Thompson Chain Reference. Cependant, comme Clarence Larkin était un pasteur baptiste, il semble bien que ce théologien fut celui qui inspira le plus William Branham.

Il est évident que William Branham avait également une bibliothèque de divers livres sur des sujets chrétiens et historiques. En outre, comme William Branham était également en contact avec de nombreux autres prédicateurs et enseignants chrétiens (TL Osborn, Oral Roberts, FF Bosworth, Demos Shakarian, Tommy Hicks, etc.), il a certainement beaucoup appris d'eux et partagé leurs enseignements. Dans certains rassemblements (conventions), il y avait plusieurs prédicateurs, et il faisait parfois référence à des sermons qu'il avait entendu d'autres prédicateurs livrer.

Le 30 juillet 1961
Il affirme qu'il a passé des heures à se documenter et à lire plusieurs ouvrages de théologiens, qu'il a "essayé de demander à Dieu" de comprendre les prophéties bibliques (Il a demandé l'inspiration de Dieu) car il ne savait absolument rien. Lors de l'enregistrement du sermon du dimanche 30 juillet 1961, William M. Branham explique qu'il compte sur l'éclairage du Seigneur afin de prêcher sur le sujet des sept Églises le dimanche suivant, soit le 6 août 1961. Voici les citations et références du 30 juillet et du 6 août 1961.


- Les Instructions de Gabriel à Daniel 61-0730M

(paragraphe 32) "Celle-ci a été une semaine d’étude approfondie. Hier, je ne suis presque pas sorti de mon bureau toute la journée, je cherchais à étudier. C’est quelque chose, dernièrement, beaucoup d’anciens, dans mes enseignements, je me contentais de dire : « Là, il y a les soixante-dix semaines de Daniel », mais je n’osais pas les aborder pour les expliquer. Mais cette fois-ci, par la grâce de Dieu, j’ai essayé (???) de demander à Dieu de m’accorder la grâce de pouvoir l’apporter aux gens. Et je constate qu’il y a là-dedans des choses dont je ne sais absolument rien.
(paragraphe 33) Et puis, je–j’ai lu le livre du Dr Larkin, le livre du Dr Smith, les notes du Dr Scofield, différents commentaires émis par des hommes de partout, et pourtant, je n’arrive pas à faire concorder cela pour que ça soit intelligible. Voyez ? Alors, cette semaine, j’ai l’intention de... J’ai visité la bibliothèque au Kentucky (pour me documenter) sur l’astronomie ancienne, les calendriers et la chronologie, et j’ai pris dans les bibliothèques et autres tous les anciens livres que j’ai pu et... faire mon humble part, en faisant solennellement confiance à Jésus-Christ qu’Il me le révèle. En effet, je ne cherche pas cela pour dire : « Je sais ceci, je sais cela. » Il connaît mon coeur. Il est en train de m’écouter. Mais j’en ai besoin pour pouvoir éclairer Son peuple ; je crois donc qu’Il va me l’accorder. Je ne sais pas encore, mais je compte sur Lui pour dimanche prochain, parce que ce sera la partie capitale, dimanche prochain : connaître et placer ces soixante-dix semaines.
(paragraphe 34) "Chacune a une place à part. Et quand vous faites... vous les mettez ensemble, cela ne donne rien de juste, le résultat est faux. C’est inévitable. Et, donc, peut-être que moi, je–je n’arriverais pas à les placer comme il faut, mais je vais placer ma confiance dans le Seigneur pour ça.
(paragraphe 35)  Et je me souviens de Salomon qui, une fois, a prié et a demandé au Seigneur Dieu de lui donner de la sagesse, non pas pour lui-même (non pas que ses jours soient prolongés, qu’il ait une vie plus longue, qu’il ait des richesses), mais qu’il ait de la sagesse pour savoir comment juger le peuple de Dieu. Et Dieu a exaucé cette prière et a donné à Salomon cette sagesse-là, parce que c’était pour Son peuple. Et c’est pour ça que je demande à Dieu de me faire savoir ce que ces soixante-dix semaines signifient, parce que je sais que c’est le calendrier qui s’applique à l’âge où nous vivons. Et, par conséquent, je veux savoir cela, pas pour moi-même, je suis... pas pour moi-même. Évidemment, je veux savoir cela. Ce n’est pas dans ce sens-là que je dis : « Pas pour moi-même », parce que je veux le savoir pour moi-même. Je veux le savoir, parce que je veux savoir où nous en sommes et dans quel temps nous vivons. Et puis, je sais que cela a été donné.
(paragraphe 36) Plusieurs ont fait leurs propres calculs, et ils ont fait aboutir cela bien avant, dans le passé. Je lisais que quelqu’un avait dit que tout cela s’était terminé en 1919, les soixante-dix semaines. Eh bien, ce n’était pas vrai. Après soixante-dix semaines... Après soixante-dix semaines, tout est terminé. Alors, nous–nous ne... Nous voulons connaître la Vérité, et je demande à Dieu de me donner la Vérité.


- La Soixante-dixième semaine de Daniel (Daniel's Seventy Weeks) , paragraphe 51, [61-0806]
«Je suis très reconnaissant au Dr Larkin, de son point de vue. Je suis reconnaissant à tous ces gens très érudits, pour leurs points de vue sur le sujet. Et de les lire, ça m’éclaire beaucoup, je trouve des choses qui ont l’air justes. Mais, pour exploiter le point de vue que je—j’ai pensé que j’aimerais exposer, j’ai fait une recherche sur le “temps”, dans l’encyclopédie, pour savoir ce que c’est que le “temps”.»


Mais on ne donne pas d'ultimatum au Seigneur, car Il révèle à qui Il veut en son temps. Cependant, il devient évident que le Seigneur ne lui a rien donné durant la semaine, car le dimanche suivant il affirma avoir plutôt été éclairé par les érudits et les théologiens comme Clarence Larkin: «Je suis très reconnaissant au Dr Larkin, de son point de vue. Je suis reconnaissant à tous ces gens très érudits, pour leurs points de vue sur le sujet. Et de les lire, ça m’éclaire beaucoup, je trouve des choses qui ont l’air justes.»

Voilà  d'où vint "sa lumière"
.... directement de théologiens et d'érudits! Ceux-là même dont il avait dit:

 « Dans Hébreux 1.1 : Dieu, autrefois, a écrit la Bible par le moyen qu’Il avait Lui-même choisi. Il ne L’a jamais écrite par des théologiens, et Il ne L’interprète pas non plus par des théologiens. Jamais il n’y a eu un temps où–où les théologiens aient eu une interprétation de la Parole de Dieu.» -  «Ainsi donc, il n’y a pas d’écoles, pas de théologiens, ni d’enseignants de la Bible dans n’importe quelle école qui connaissent quelque chose à ce sujet. Ils ne peuvent rien connaître à ce sujet. Il leur est impossible de connaître quoi que ce soit à ce sujet. Dieu a caché aux véritables docteurs élus et à tous les autres le sens pour pouvoir reconnaître cela." «Aveugles, conducteurs d’aveugles!» Remarquez, Dieu seul tient cette clé. Aucun théologien ne peut vous le dire, ce n’est pas connu. Cela leur est caché. Ils n’en savent rien.» - « la Parole de Dieu ne vient pas à un théologien; il n’y a pas... C’est lui qui L’embrouille.» - «Mais les théologiens s’étaient représenté tout cela à leur manière, et ils L’ont manqué à des centaines de kilomètres.» - William Branham


D'accord!1965 - Citation prise dans le sermon
«Événements modernes rendus clairs par la prophétie» [65-1206]

«(p. 68) Dans Hébreux 1.1 : Dieu, autrefois, a écrit la Bible par le moyen qu’Il avait Lui-même choisi. Il ne L’a jamais écrite par des théologiens, et Il ne L’interprète pas non plus par des théologiens. Jamais il n’y a eu un temps où–où les théologiens aient eu une interprétation de la Parole de Dieu.» (William M. Branham) 

Et je crois personnellement qu'à partir d'août 1961, William M. Branham a complètement renié ce qu'il avait déclaré à propos des théologiens. En acceptant la théologie dispensationaliste de la «révélation progressive» à travers les siècles,  il ne pouvait qu'en être autrement. Le «Dispensationalisme» prétend que Dieu a progressivement restauré «sa Foi» ce qui contredit que «Jésus-Christ est le même, hier, aujourd'hui et éternellement.

Élaborée par les théologiens Darby, Scofield et Larkin, la «révélation progressive» à «travers les âges» insinue que Dieu a restauré la foi apostolique de façon progressive à travers les siècles, et qu'Il a accordé sa grâce et sa miséricorde à tous ceux qui ont «marché dans la lumière qu'ils avaient à leur époque» aussi insignifiante fut-elle du point de vue biblique.

C'est donc dire que la «révélation progressive» pouvait parfaitement envisager qu'un trinitaire rendant un culte à la vierge Marie en tant que «mère de Dieu» (tels que Martin Luther ou John Wesley) était pleinement justifié à 100% devant Dieu et pouvait se tenir dans la Présence de Dieu, autrement dit, être né de nouveau et «avoir la même foi apostolique que Paul», et que Dieu ne demandait pas plus que tout ce que «sa lumière» lui avait enseigné! 

En 1954, William M. Branham avait déclaré dans un sermon intitulé:

«Dieu amène son église à la perfection» (paragraphe 19)
«(...)...le baptême du Saint-Esprit. Et cela les fait participer à la communion (en harmonie) avec Dieu, des fils et des filles de Dieu, nés de nouveau. Enseignez-leur la Bible et ils vont croire cela. Mais la chose est qu’ils oublient ce qu’ils sont. Ils se disent : «Eh bien, je ne sais pas.» ô mon frère! vous qui êtes nés de nouveau, vous êtes des fils et des filles de Dieu, égaux à Jésus-Christ, dans Sa Présence. Oh! la la! C’est ce qui met le diable en colère. C’est laisser l’Eglise de Dieu comprendre qui Elle est.»

C'est probablement la première et dernière fois que William Branham a prêché que par la foi dans le sang expiatoire de Jésus, nous étions restaurés et faits égaux avec Jésus, même justice, même sainteté, même perfection que celle de Jésus, dans la Présence de Dieu en Esprit. C'était cela le vrai MESSAGE. Sans cette LUMIÈRE, personne ne peut se tenir dans la présence de Dieu, peut importe que vous soyez un moine, un prêtre ou un évêque Catholique du moyen âge, tel Irénée de Lyon, Martin de Tours ou Colomban. Aucun trinitaire ne peut croire à cela. Ce qu'il déclara en 1954, il aurait du le prêcher durant tout son ministère de guérison, il aurait dû marteler cette vérité et envoyer promener la "révélation progressive" inventée par des théologiens trinitaires. Au lieu de cela, William M. Branham a essayé de faire croire que n'importe qui pouvait être un "ange/messager" de Dieu, se tenant dans la présence de Dieu avec des dogmes et des croyances religieuses, croyant à la Trinité et rendant un culte à Marie et aux saints de L'Église Catholique, à la condition que la personne marchait dans toute la "lumière" qu'elle avait !...


 

Argumentation
Cliquez ici   
Fermer la fenêtre

La doctrine des «7 âges de l'Église» repose essentiellement sur des enregistrements audio des prédications de William Branham. Les principales prédications sur les 7 âges de l'Église, ont été prêchées entre 1960 et 1965, lesquelles par la suite, ont été transcrites et traduites (en Français et autres langues) pour servir de références aux disciples «du Message des Temps de la fin». Selon les enseignements véhiculés par le groupe du «Message», le ministère de prédication de William Branham a apporté «le véritable Message de l'heure» , lequel est sensé s'adresser aux véritables croyants, l'Épouse de Christ. Lorsque le livre de «l'Exposé des 7 âges de l'Église» parut, ce livre devint très important pour les disciples du «Message», malgré le manque flagrant de références et de bibliographie sur les personnages cités par William Branham. En cliquant sur le lien ci-0dessous «Pour en savoir plus» vous lirez pourquoi ce livre ne respecte pas la méthodologie des ouvrages crédibles.

Si cette «doctrine» venait à être réfutée complètement, c'est toute la crédibilité «du prophète William Branham» qui s'effondrerait... Pour en savoir plus    Fermer la fenêtre